Aller au contenu principal

Arrêté de vigilance sécheresse pour toute la Creuse

Pas de restrictions pour le moment.
Pas de restrictions pour le moment.
© Ministère du développement durable

Madame Virginie Darpheuille, Préfète de la Creuse, a réuni le comité eau ce mardi 7 mars 2023, de manière anticipée compte tenu d'un contexte de sécheresse hivernale exceptionnel touchant l'ensemble du territoire métropolitain.
Madame la Préfète a pris un arrêté de vigilance sur tout le territoire creusois rejoignant ainsi la douzaine de départements ayant pris des mesures réglementaires au regard d'une situation évaluée comme préoccupante. En effet, le déficit pluviométrique hivernal, estimé à ce stade en Creuse à 30 % a impacté fortement le débit des cours d'eau qui n'affichent en moyenne que 20 % des débits normaux saisonniers, s'approchant ainsi des normes observées habituellement en juillet (la Gartempe par exemple), voire août (le Cher par exemple). Les réserves souterraines sont elles aussi basses pour la saison, la sécheresse hivernale qui a suivi un étiage sévère en 2022 n'a pas permis la recharge habituelle.
Des tensions concernant l'alimentation en eau potable sont d'ores et déjà perceptibles notamment dans l'agglomération du Grand Guéret du fait de la faiblesse de production des captages à cette période de l'année et de l'inquiétude qui pèse sur le recours précoce aux solutions alternatives, notamment le prélèvement sur la Gartempe. Pour répondre à cette problématique particulière, des mesures spécifiques pourront être prises dans les jours à venir en concertation avec les élus de ce territoire.

L'évolution de la situation suivie avec attention
Sur le plan météorologique, l'hiver a été marqué par la persistance de conditions anticycloniques empêchant l'arrivée habituelle des perturbations en cette saison. Un changement de flux est en cours mais les experts s'accordent à dire que ces pluies, certes bienvenues, ne permettront sans doute pas un retour à la normale.
Le passage en vigilance est une première étape avant le passage éventuel dans un stade supérieur (alerte, alerte renforcée ou crise) en fonction de l'évolution de la situation. Un point sera fait avec les membres du comité eau avant la fin du mois de mars, notamment pour tenir compte de la pluviométrie annoncée. Dans la zone de vigilance définie par l'arrêté, c'est à dire l'ensemble du département de la Creuse, doivent être mises en oeuvre des mesures d'information et de transmission de données relatives à l'alimentation en eau potable.
Un travail étroit et très important se met en place dès à présent dans le cadre de cet arrêté entre les services de l'État et les unités de gestion de l'eau. Elles transmettront très régulièrement les bilans production-consommation prévus dans l'arrêté de vigilance afin de disposer d'informations en temps réel et d'anticiper les difficultés relatives à l'alimentation en eau potable.
L'arrêté de vigilance n'implique pas d'interdiction particulière, mais il va de soit que chaque geste, chaque solution trouvée pour économiser l'eau contribuera à freiner la dégradation de la situation. Les éco-gestes sont à retrouver notamment sur le site suivant : ecologie.gouv.fr/secheresse-economiser-leau

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière