Aller au contenu principal

“Apprendre pour comprendre”

Michel Monneret est le nouveau secrétaire général de la préfecture.

Michel Monneret succède à Daniel Mérignargues en tant que secrétaire général de la préfecture.
Michel Monneret succède à Daniel Mérignargues en tant que secrétaire général de la préfecture.
© J.-M. A.

Michel Monneret a été nommé secrétaire général de la préfecture du Cantal. Marié, deux enfants, l’ancien directeur de cabinet du préfet d’Indre-et-Loire a pris ses fonctions lundi dernier. “Avant de me plonger dans les dossiers, je suis pour l’instant à l’écoute et à la découverte du territoire”. Né en 1967 du côté de Perpignan, Michel Monneret, bac C en poche, s’est engagé dès 1987 dans la marine en tant qu’apprenti marin avant de suivre la voie de l’aéronautique navale en tant qu’ingénieur. En 2002, l’homme change de cap et s’inscrit en cycle préparatoire de l’Ecole nationale d’administration à Bordeaux, Ena qu’il intègrera en 2004.

Ancien collaborateur d'Alain Juppé

Cette même année, Michel Monneret suit un stage de six mois auprès du maire de Bordeaux (Alain Juppé) avec notamment la conduite d’un projet de réorganisation des services de proximité. Les six mois suivants, il les passera aux côtés du préfet des Hautes-Pyrénées, organisant au passage la visite du pape à Lourdes. C’est en 2006 que Michel Monneret rejoint l’Indre-et-Loire en qualité de directeur de cabinet du préfet. Là, il s’attelle plus particulièrement à la direction de plusieurs opérations de protection  de la population, mais aussi au financement des politiques de prévention (délinquance, sécurité routière, toxicomanie).

“Prendre le temps d’écouter”

Hors sa fonction, Michel Monneret aime “courir, nager et passer des moments en famille”. L’homme est également grand amateur de musique classique. Heureux de se retrouver  dans le Cantal pour son nouveau poste, Michel Monneret a avoué “que les grands espaces finissaient par lui manquer”. Les paysages cantaliens l’ont déjà séduit, tout comme le théâtre de rue. “Je découvre le Cantal et le Massif central. Dans un premier temps, je vais aller à la rencontre des gens, je vais prendre le temps d’écouter pour avoir une bonne lecture du département. Tout ceci est nouveau pour moi, il va donc falloir que j’apprenne et que je comprenne, notamment l’élevage que je ne maîtrise pas encore parfaitement”, avouait-il.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière