Aller au contenu principal

Application mobile, tables tactiles... le Cantal bien connecté à sa réalité

Le Conseil départemental a fait le constat des différentes sources d'informations et supports de valorisation dispersés pour présenter l'offre touristique, notamment les activités de pleine nature.

Grâce à l'interface tactile, et une modélisation 3D nettement améliorée, l'utilisateur se promène aisément.
Grâce à l'interface tactile, et une modélisation 3D nettement améliorée, l'utilisateur se promène aisément.
© J.-M. A

Effet Covid oblige, ou pas, les activités de pleine nature, et la randonnée en particulier, ont explosé ces derniers mois. Terre de verdure par excellence et terrain de jeu reconnu, le Cantal a "profité" de cette fréquentation assez exceptionnelle en 2020 afin de créer des supports numériques pour la mise en valeur et la promotion de l'offre locale.
"Nous avons des sources d'informations multiples et diverses sur le territoire, mais on manque d'uniformité et d'unité sur le plan départemental, a expliqué vendredi Bruno Faure, président du Département. Nous avons fait le choix de travailler avec l'entreprise Kalkin(1) sur ce projet."

L'ensemble des informations regroupées
Un projet de valorisation touristique qui se traduit à la fois par une application smartphone (Cantal Rando & Découverte), une application pour table tactile et une application pour casque de réalité virtuelle.
"Ce qui est important sur cette application, c'est que l'on retrouve l'ensemble des informations qui sont elles-mêmes remplies par les offices de tourisme. C'est un vrai travail collectif", se satisfait Bruno Faure.
Itinéraires, points informations, hébergements, restauration... l'application renferme un maximum d'infos sur ce qu'il est possible de faire sur le département. Ainsi, toujours avec l'appui de Kalkin, le conseil départemental du Cantal s'est doté de deux tables tactiles (une installée à la Maison du Cantal sur l'aire d'autoroute Garabit - Viaduc, l'autre, itinérante, étant vouée à faire parler du Cantal sur les salons avec Cantal destination).
L'ensemble des offices de tourisme "est partie prenante dans cette démarche", savoure le président Faure, qui souligne au passage ce travail autour d'une volonté collective. Tout le monde avec la même technologie et des outils numériques qui sont désormais monnaie courante dans les offices de tourisme, "d'autant plus indispensables pour accompagner, par exemple, les visiteurs dans leur choix de randonnées", précisait Bruno Faure, insistant une nouvelle fois sur l'importance "de l'harmonisation du travail collectif".
L'accès à l'information se fait aussi à travers les RIS (relais d'information service). Quatre sont conservés aux entrées du Cantal, avec un relookage en règle de la carte, et avec toute la pertinence encore du support papier.   

(1) Spécialisée dans l'innovation digitale et basée à Clermont-Ferrand.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière