Aller au contenu principal

AMF : La démographie au cœur du congrès

Pierre Jarlier et Christian Montin, président et secrétaire général des maires du Cantal, font le point.

© Pierre Jarlier et Christian Montin

L’association des maires du Cantal a fait le point sur son Manifeste (lire par ailleurs), sur le contenu de son congrès du 23 juin, ainsi que sur deux sujets sensibles : la carte scolaire et la réforme de l’instruction des cartes nationales d’identité. Retour sur l’actualité récente avec “le CDEN(1) qui vient de se réunir et dont la majorité a voté les propositions de la carte scolaire, ce qui est un événement en soi, notait Christian Montin, secrétaire général de l’AMF Cantal. Depuis trois ans, on avait pris l’habitude de s’abstenir car on ne voulait pas que les maires cautionnent des ouvertures ici et des fermetures ailleurs”.

Entre satisfaction et mécontentement

Cette fois, l’AMF a décidé de voter pour car “nous sommes en première année post-convention et sur une rentrée qui va se faire avec le maintien de nos moyens, avec zéro perte de postes sur le département alors que nous sommes dans un contexte de baisse des effectifs qui aurait pu nous coûter cinq postes”. L’AMF 15 a donc manifesté sa satisfaction au maintien des moyens alloués, mais aussi, du coup, donner quitus à l’inspection académique d’avoir su intégrer les modalités de cette convention, “en accordant des demi-postes le matin, des postes dans les écoles à deux-trois classes, fait un effort sur l’accueil des petits...” En revanche, sur le deuxième sujet, la réforme de l’instruction de la carte nationale d’identité, ça ne passe pas. Une lettre de l’AMF France a été remise au ministre de l’Intérieur. “Nous sommes vent debout car ce sont des mesures qui ont été prises sans concertation, qui s’imposent à nous et que nous n’acceptions pas”, lâchait Pierre Jarlier, président de l’AMF Cantal. Les élus ont été mis devant le fait accompli avec seulement “neuf sites retenus pour le Cantal, alors qu’avant, chaque commune pouvait délivrer les titres”. Dans les doléances remontées au ministère, l’AMF a fait valoir “une indemnisation insuffisante”, “ un report de la mise en œuvre de la réforme” et enfin, “la révision de la localisation des dispositifs de recueil”. Ainsi, Pierre Jarlier prenait l’exemple d’un habitant de Sainte-Urcize devant désormais aller à Saint-Flour pour (re)faire sa carte d’identité. Les maires de France ont été entendus puisque 278 dispositifs de recueil supplémentaires ont été déployés, c’est 50 de plus que prévu, mais une tranche supplémentaire de 250 dispositifs devrait voir le jour prochainement. “Là, il est précisé que la détermination de leur exacte localisation pourra se faire au plus près du terrain, dans la concertation entre préfets et AMF, notait Pierre Jarlier. Il faut donc que l’on regarde avec les élus comment solliciter des implantations nouvelles.” Malgré tout, pour Christian Montin, “c’est pour le citoyen une fonction identifiante d’une mairie. Et on la perd. C’est encore un moyen de dévitalisation de nos petites communes”. Enfin, l’AMF a abordé son prochain congrès qui se tiendra à Aurillac. “Cette année, on souhaite laisser plus de temps au débat, donc le congrès se déroulera sur une journée”, précisait Pierre Jarlier. Les maires vont travailler sur un thème, la démographie, avec l’intervention d’un expert, l’organisation de tables-rondes... “La démographie est le sujet majeur qui doit faire l’objet des priorités de ce département. Malgré le efforts faits par l’ensemble des acteurs locaux, cela continue de baisser. Mais comme beaucoup, on considère qu’il n’y a pas de fatalité à cette situation.” Analyser, mettre en œuvre une nouvelle dynamique, s’attarder sur l’évolution du monde agricole... c’est un universitaire de Montpellier, Pascal Chevalier, expert en démographie, qui viendra donner sa vision et son point de vue sur ce qu’il est possible de faire avec les atouts nombreux et réels de ce département.

(1) Comité départemental de l’Éducation nationale.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière