Aller au contenu principal

Altitude décide d’un soutien aux éleveurs laitiers équivalent à 3 ¤/1 000 litres

Comme il l’avait fait pour le porc au moment où la crise touchait cette production, le groupe vient en aide à ses adhérents. Un coup de pouce attribué cette fois aux producteurs de lait.

Le groupe a consolidé l’activité de ses branches et filiales tout en accompagnant ses adhérents, a souligné le président Chateau. 
Le groupe a consolidé l’activité de ses branches et filiales tout en accompagnant ses adhérents, a souligné le président Chateau. 
© R.S-A.

Le président Chateau l’avait laissé entendre (voir notre édition du 11 mars) ; cette fois, la décision est actée et rendue publique. Face à la crise qui a sévèrement frappé les producteurs de lait, le groupe Altitude a décidé de faire un geste en leur faveur. L’union de coopératives va leur verser une aide équivalente à 3 ¤ par 1 000 litres, ramenée aux livraisons de 2016, et qui prendra la forme d’un bon à valoir sur les produits et services proposés. De quoi confirmer l’affirmation de Jean-Pierre Chateau : “Notre engagement collectif repose sur la solidarité.”  C’est d’ailleurs ainsi que le groupe justifie ses investissements en faveur d’une forme de diversification, comme le rachat des magasins Florinand ou la création de rayons alimentaires de terroir dans les centre Gamm Vert : chercher à faire du profit au bénéfice des adhérents, comme cela fut rappelé lors de l’assemblée générale, jeudi 16 mars à la Vidalie d’Arpajon-sur-Cère. “Confortée par les performances encourageantes de ce dernier exercice, jamais finalement notre groupe n’aura été aussi bien armé pour jouer pleinement sa mission coopérative.” Pour autant, le président a affirmé que la reprise serait bien au rendez-vous de 2017 pour les éleveurs laitiers. Même si déjà beaucoup ont jeté l’éponge : baisse constatée de 12 % de la collecte au sortir de l’été 2016 (139 millions de litres sur l’exercice 2015-2016). Par ailleurs, la segmentation de la production est en marche, avec pour illustration, une collecte de lait bio qui va passer de 1 à 4 millions de litres d’ici quelques mois (onze  nouveaux producteurs) et une collecte de lait AOP - principalement AOP cantal - qui devrait croître de 4,5 millions de litres (21 nouveaux producteurs). Quant aux productions carnées, elles affichent de beaux résultats, avec une nette amélioration chez les éleveurs de porcs et une activité viande bovine qui permet à Covial de renouer avec une trésorerie enfin à l’équilibre, fruit des contractualisations avec les enseignes de GMS.

Diversité d’outils

Reconnaissant Altitude comme “acteur majeur du secteur agro- alimentaire sur le Massif central”, Isabelle Sima, préfet du Cantal, a salué “les bons résultats présentés par le groupe, qui s’appuie sur les atouts du modèle coopératif, et son ambition de valorisation du territoire”. Une reconnaissance du travail effectué par le groupe qui compte 11 000 adhérents et 565 salariés ; un chiffre d’affaires consolidé qui avoisine les 235 millions d’euros. Cette assise financière permet à Altitude de continuer à déployer divers outils  : 30 magasins d’agrodistribution (Centraliment et Équation), 16 en libre-service (Gamm’vert, Centre-vert et Florinand), 3 usines de fabrication d’aliments, 3 plates-formes logistiques, 10 centres de collecte de céréales, 4 centres d’allotement, 2 abattoirs et 3 usines de transformation de viande.

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière