Aller au contenu principal

Loup
Aide pour la protection des troupeaux dans le Puy-de-Dôme

L'État lance un appel à projets relatif à l’aide en faveur de la protection des troupeaux contre la prédation du loup.  

Loup
Le nouvel arrêté préfectoral du 8 février 2023 classe les communes d’Anzat-la-Luguet, de Gouttières et de Saint-Sulpice en cercle 2.
© stock.adobe

L’État accompagne les éleveurs en subventionnant la protection des troupeaux ovins et caprins pour les exploitations situées sur l’ensemble du département du Puy-de-Dôme, compte tenu des relevés d'indices de présence de l'espèce Canis lupus établis par les services de l'Office Français de la Biodiversité (OFB) dans le Puy-de-Dôme ainsi que dans les départements limitrophes. À ce titre, le nouvel arrêté préfectoral du 8 février 2023 classe les communes d’Anzat-la-Luguet, de Gouttières et de Saint-Sulpice en cercle 2 et le reste des communes du département en cercle 3 pour l’éligibilité des dépenses attachées à la mise en place de mesures de protection contre la prédation du loup. Cet arrêté est disponible sur le site Internet départemental de l'État.

Aide financière de 80% à 100%

Pour l’année 2023, une aide financière de 80 % peut être accordée pour :
- l’achat, l’entretien et la stérilisation de chiens de protection ;
- les investissements matériels permettant à la fois de dissuader le prédateur et de limiter son intrusion sur les zones de pâturage (exemple : les parcs électrifiés). Cette mesure n’est réservée qu’aux troupeaux pâturant sur les communes classées en cercle 2.
Une aide financière de 100 % peut être accordée pour :
- les tests de comportement des chiens de protection ;
- la réalisation d'études de vulnérabilité des troupeaux (analyse de vulnérabilité). Cette mesure n’est réservée qu’aux troupeaux pâturant sur les communes classées en cercle 2 ;
- l’accompagnement technique des éleveurs.
Le contenu complet de l’appel à projets est consultable sur le site du ministère de l'agriculture.
Tout demandeur d’aide est invité à déposer sa demande, jusqu’au 31 juillet 2023 à minuit, en remplissant le formulaire en ligne sur le téléservice SAFRAN.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière