Aller au contenu principal

Agriculture bas-carbone : des interrogations sur la mise en oeuvre concrète

Les ministres de l'Agriculture de l'UE, s'ils soutiennent le principe d'agriculture bas-carbone proposée par la Commission européenne, s'interrogent sur les détails du dispositif qui doit être finalisé en fin d'année. La présidence française du Conseil de l'UE qui a fait de ce dossier une priorité, espère faire adopter des conclusions du Conseil d'ici avril.

Les ministres de l'Agriculture de l'UE, s'ils soutiennent le principe d'agriculture bas-carbone proposée par la Commission européenne, s'interrogent sur les détails du dispositif qui doit être finalisé en fin d'année. La présidence française du Conseil de l'UE qui a fait de ce dossier une priorité, espère faire adopter des conclusions du Conseil d'ici avril.
Les ministres de l'Agriculture de l'UE, s'ils soutiennent le principe d'agriculture bas-carbone proposée par la Commission européenne, s'interrogent sur les détails du dispositif qui doit être finalisé en fin d'année. La présidence française du Conseil de l'UE qui a fait de ce dossier une priorité, espère faire adopter des conclusions du Conseil d'ici avril.
© EC - Audiovisual service/Archives

L'agriculture bas-carbone est un des dossiers prioritaires sur lesquels la France, qui vient de prendre la présidence du Conseil de l'UE, espère engranger des avancées. Les discussions n'en sont néanmoins qu'à leur balbutiement. Au mois de décembre, une communication présentant les grandes orientations que la Commission européenne prévoit en la matière a été publiée. Il s'agira au travers de la Pac, mais aussi d'un dispositif de certification de la séquestration de carbone agricole, d'inciter les agriculteurs et forestiers à s'y engager. Mais les détails ne seront connus qu'en fin d'année. La France entend donc faire adopter en mars ou avril des conclusions des ministres de l'Agriculture de l'UE mettant en avant leurs demandes. Un premier échange de vues organisé le 17 janvier à Bruxelles a montré que les Vingt-sept se posaient beaucoup de questions sur la mise en oeuvre concrète du futur dispositif.
Sur le principe, tout le monde est d'accord : l'agriculture à bas-carbone est une opportunité pour les agriculteurs européens. Mais plusieurs ministres ont exprimé leurs inquiétudes pour la production alimentaire. D'autres ont évoqué les risques de surcharge administrative. Et beaucoup s'interrogent sur la méthode de comptabilisation : comment prendre en compte les spécificités locales ? Comment valoriser les actions déjà entreprises ? Et certains évoquent également la vente de crédits carbone : « C'est le secteur agricole qui doit profiter de ces crédits, pas les grandes entreprises qui viendraient compenser leurs émissions », prévient le ministre belge.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière