Aller au contenu principal

Agriculteurs et coureurs cyclistes : mêmes combats

Interview de Bernard Hinault.

© Actuagri

En 2008, la FNSEA proposait à ASO (Amaury sport organisation), la société organisatrice du Tour de France de mettre sur pied, sur le parcours de la grande boucle, un concours de créations dans les champs : « Les agriculteurs aiment le Tour ». Cette année encore, ASO et la FNSEA continuent leur partenariat. Cette fois-ci, la FNSEA suggère aux FDSEA situées sur le parcours du tour de réaliser des « montres » dans les champs. Une occasion d’interroger Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France, ancien responsable des relations publiques de la grande boucle, et agriculteur à la retraite sur sa vision des choses.

Que pensez-vous de la relation entre le Tour de France et les agriculteurs ?
Les agriculteurs sont ceux qui façonnent le paysage de la France. Ce sont eux aussi qui l’entretiennent et ils savent le faire ! Leur métier est très dur. C’est la même chose pour le métier de coureur cycliste. Agriculteurs et coureurs cyclistes se retrouvent à affronter les conditions climatiques.

Est-ce que vous pensez que l’on pourrait aller plus loin dans cette synergie Tour de France-agriculteurs-agriculture ?
Je ne sais pas. C’est déjà magnifique ce qui a été fait avec ce concours de visuels qui va fêter ses dix ans ! Et puis avec des dessins créés par les agriculteurs qui sont de plus en plus beaux. C’est génial. Peut-être peut-on rajouter des dégustations de produits au départ, ou en cours de route, ou bien à l’arrivée ?

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1417, du 6 juillet 2017, en page 2.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière