Aller au contenu principal

Agriculteur mais pas seulement...

© CM

Christophe Martin est installé sur la commune d'Évaux-les-Bains en Gaec avec son frère depuis 2007. Avec 190 vêlages par an, ils produisent des broutards sur 230 ha et adhèrent à la Celmar. Dans un esprit d'agriculture conventionné raisonnée, ils cultivent 3 ha de maïs et 30 ha de triticale et petit pois afin d'être plus autonome en paille et en protéine.

Bénévole à la protection civile
Depuis tout petit, Christophe ressent l'envie d'aider les autres, il affectionne la solidarité, le dévouement à autrui, pour lui, c'est une vocation. C'est donc tout naturellement qu'en fin d'année 2018, il est devenu bénévole à la protection civile de la Creuse et en mars 2021, il en devenu le président. « Dans un monde qui va mal, on se doit de s'aider les uns et les autres » explique chaleureusement Christophe.
La protection civile est une association agréée, affiliée au ministère de l'Intérieur via sa fédération nationale. Pour en faire partie, il est essentiel d'être humble, solidaire, d'avoir envie d'aider les autres mais aussi posséder une bonne condition physique. Après validation par le conseil d'administration, le candidat fait une formation, valide le PSE1 (Premiers secours en équipe de niveau 1) et le PSE2 (Premier secours en équipe niveau 2) pour acquérir des compétences et peut alors intervenir comme bénévole dans la protection civile.
Les trois actions de l'association sont aider, secourir et former.
En Creuse, elle intervient en renfort des secours publics à la demande de la préfecture de la Creuse. Par exemple dans des centres de vaccinations, pour un renfort hospitalier, des missions logistiques ou bien même apporter du réconfort aux aînés dans les EHPAD qui ont été beaucoup isolés durant les confinements...
L'association intervient aussi comme poste de secours, par exemple lors de manifestations (moto cross, Nuits d'été de Guéret...). Mais également pour former le grand public avec une courte formation de 2 h à 2 h 30, GQS (Geste Qui Sauve) ou une formation plus complète avec la PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1). « Il est important de former un maximum de creusois pour qu'ils sachent agir vite, surtout pour un arrêt cardiaque ! Plus vite la réanimation cardio pulmonaire est mise en place, plus les chances de survie sont élevées. » précise Christophe.

En cours d'engagement comme sapeur-pompier volontaire
Ce passionné du domaine du secours est aussi en cours d'engagement comme sapeur-pompier volontaire au SDIS 23 (Service départemental d'incendie et de secours) à la caserne des pompiers de Chambon-sur-Voueize.
« Dans le monde agricole, nous avons un rôle à jouer » explique Christophe. L'engagement citoyen d'un agriculteur comme pompier volontaire n'est pas incompatible, et cela permet de bénéficier de compétences spécifiques lors d'opérations pour incendie de bâtiment agricole ou de sauvetages d'animaux. Les bénévoles de l'association ou les pompiers volontaires viennent tous de milieux différents et c'est cela qui fait la richesse des compétences. « Chacun amène sa pierre à l'édifice et ce sont des gens ordinaires qui ensemble, réalisent des choses extraordinaires » rajoute l'agriculteur. Christophe explique que chaque éleveur peut devenir secouriste, et qu'on arrive toujours à trouver du temps en s'organisant, car c'est un acte citoyen. Il aimerait beaucoup donner et partager cette envie d'aider les autres, car il est important de s'engager.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière