Aller au contenu principal

Agneau : la FNO épingle la grande distribution

La Fédération nationale ovine (FNO) s'insurge contre les pratiques frauduleuses de la grande distribution alors que le confinement perturbe la commercialisation des agneaux élevés pour les fêtes de Pâques chrétienne, juive, orthodoxe ainsi que le début du Ramadan. A ce jour, le stock des animaux finis en ferme s'élève à 450 000, estime la FNO. Or, selon le syndicat, certaines enseignes profitent des moyens mis en oeuvre pour valoriser l'agneau français et proposer dans leurs rayons de l'agneau néo-zélandais vendu 2,5 fois moins cher. Pour la FNO cette situation est d'autant plus inacceptable que la grande distribution avait proposé de les écouler dans les restaurants des établissements hospitaliers, des EPADH, des personnels de la fonction publique. Ces dons bénéficiant de la défiscalisation prévue par les pouvoirs publics. Si certaines enseignes ont joué le jeu de la production française, d'autres de ne le font pas. Ainsi, les éleveurs de moutons « dénoncent le scandale provoqué par ceux qui ont mis en priorité l'écoulement de leur stock d'agneaux d'importation, accentuant ainsi la situation délétère des éleveurs français ». La Coopération agricole s'inquiète également de la baisse de la consommation d'agneau à l'approche de Pâques, une période où la demande est traditionnellement élevée. En raison du confinement et de la fermeture de la restauration hors domicile, l'effondrement des commandes se confirme alors que la production est prête. Aussi lance-t-elle un appel aux consommateurs à acheter de l'agneau français. La Coopération agricole a mise en place de nombreuses initiatives visant à développer ces offres avec les distributeurs ou des ventes en drive avec les particuliers.

© DR

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière