Aller au contenu principal

Conseil régional du Limousin
Adoption des contrats de progrès pour l’agriculture

La Commission permanente du Conseil régional du Limousin a affecté, fin février, un peu plus de 9,3 millions d’euros, dont 1,7 millions d’euros seront consacrés au secteur agricole.

Le contrat de progrès de la filière ovine a été adoptée par la commission permanente du Conseil régional.
Le contrat de progrès de la filière ovine a été adoptée par la commission permanente du Conseil régional.
© D.R.

La Commission permanente de la région Limousin a approuvé le contrat de projet filière lait sur la période 2007-2013. Ce contrat doit permettre une adaptation des éleveurs laitiers aux échéances post 2013 (notamment fin des quotas, annoncée dans le cadre de la réforme de la PAC).

Ils vise donc dès maintenant à conditionner la compétitivité des exploitations laitières (bovines et caprines) en assurant leur modernisation. Le contrat de progrès filière ovine a quant à lui, pour objectifs de développer la production (renouvellement nécessaire de plus d’une trentaine d’éleveurs chaque année), d’améliorer la productivité des élevages, de sécuriser les marchés (lutte génétique contre la tremblante), et de maintenir des débouchés rémunérateurs (argumentaires de vente, écoute des consommateurs, besoins des distributeurs…).

Par ailleurs, dans le cadre du précédent contrat de progrès, près de 196.000 Euros ont été attribués sur huit dossiers. 200.000 Euros ont été attribués au titre du programme de développement de la filière bovine au GRASL du Limousin (prévention des risques sanitaires), à l’UPRA (amélioration de la compétitivité de l’élevage, promotion du blason prestige), à Limousin promotion (développement des viandes de qualité supérieure) et à la chambre régionale d’agriculture du Limousin (veau fermier du Limousin).

Filière porcine et installation

Le contrat de progrès 2007-2009 de la filière porcine a également été adopté par la Commission permanente. Après la production bovine, la viande de porc occupe la deuxième place en Limousin, avec un volume de production de 27.300 tonnes.

Par ailleurs, dans le cadre du programme pour l'installation et le développement des initiatives locales, un peu plus de 187.000 Euros ont été attribués à une trentaine d'agriculteurs et structures professionnelles au titre de l'aide à la location de bâtiments, de l'aide à l'inscription au répertoire départemental, d'aide au bail, de soutien technique aux jeunes agriculteurs, et pour des actions d'animation et de communication.

Enfin, un peu plus de 624.000 euros ont été attribués à 133 bénéficiaires au titre de projets globaux de modernisation des bâtiments d'élevage.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière