Aller au contenu principal

Groupe NATÉA
Adaptation constante

Lors de son assemblée générale à Rilhac-Rancon, le groupe Natéa a fait le point sur son exercice clos le 30 juin 2012. Lors de cet exercice, l’agriculture régionale a affronté une période délicate après la sécheresse du printemps 2011. Malgré cela, Natéa arrive à obtenir une progression de 6,36% de son chiffre d’affaires et un résultat net consolidé de 369000 euros dont 50% seront redistribués aux adhérents sous forme de ristournes par rapport au montant de leurs approvisionnements.

La coopérative réalise 90% de son activité dans le domaine de l’approvisionnement de ses adhérents et seulement 10% dans celui de la collecte. Le fait marquant de cette réunion a été l’annonce par Jean-Pierre Lier de son départ de la présidence après treize années. Son successeur devrait être élu par le conseil d’administration courant janvier.

 

Un exercice compliqué
Cet exercice fait suite à l’accident climatique du printemps 2011. Le manque de fourrage a conduit à de profondes modifications des besoins des agriculteurs. La coopérative a dû s’adapter à cette évolution. Il faut aussi souligner que cet épisode a rappelé qu’il est impératif de faire des cultures pour sécuriser l’activité d’élevage de ruminants. C’est peut-être pour cela que les surfaces en cultures sont en train de progresser fortement dans la région. Ainsi, sur le dernier exercice, Natéa affiche une progression de 4% des tonnages d’engrais utilisés et une progression de 9% des semences. À l’inverse, les éleveurs ont réduit de 6% en volume leurs achats en aliments composés. En parallèle, les services de conseil ont réalisé une progression de 96%, avec notamment des outils comme «Ramsès», «Ali’plan’nat», ou «Herbi’nat».

 

Des conseils objectifs auprès des adhérents
Dans son discours, le président Jean-Pierre Lier a souligné : «Notre métier exige des compétences multiples et très pointues pour bien répondre aux attentes des consommateurs et des citoyens. Premiers vecteurs de compétitivité : les conseils technico-économiques des délégués techniques et commerciaux, qui maîtrisent une demi-douzaine d’outils d’aide à la décision qui nous sont indispensables.»
L’objectivité du conseil peut être soulevé dans la mesure où le conseiller est aussi vendeur. Pour répondre à cette remarque, Natéa a signé la charte du Conseil coopératif en 2007. Un des dix points à respecter indique que la rémunération des délégués techniques et commerciaux ne doit pas être basée sur le volume de l’activité. Une commission d’évaluation de cette charte a été diligentée auprès de la coopérative et la conclusion ne prête à aucun commentaire : «Les engagements sont tous réalisés à partir de bases techniques solides. Et tout cela grâce à une formation poussée des hommes.»

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 11 janvier 2013.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière