Aller au contenu principal

Activité en baisse, mais la filière reste confiante

Jeudi 16 novembre, l'association Boeuf fermier Aubrac a tenu son assemblée générale à Antrenas. L'occasion pour l'association de rendre hommage à Lucien Conquet, un boucher administrateur de la filière et membre fondateur du label.

« Sur le dernier exercice, nous avons connu une activité en baisse », a détaillé Patrick Mouliade, le président de l'association dans son rapport moral. 2 333 animaux contre 2 745 en 2021, le nombre d'animaux labellisés a lui aussi baissé, entraînant une baisse de 12 % ; le nombre d'éleveurs adhérents est lui aussi en baisse, ainsi que le nombre de points de vente. Si le tableau ainsi brossé paraît plutôt sombre, quelques hypothèses de travail peuvent expliquer, pour partie, ces mauvais résultats : 2022 restera ainsi comme une année noire pour la filière de qualité. Explosion des coûts, inflation galopante, hausse du prix des aliments, etc. : et la hausse des grilles de prix n'a pas permis de rattraper toutes ces augmentations. De plus, en 2022, 65 points de ventes ont pris du boeuf fermier Aubrac, « d'autres points de vente ayant préféré réfléchir à d'autres stratégies ou se tournant vers le conventionnel ou d'autres labels moins onéreux » pour limiter les coûts, a expliqué Patrick Mouliade. « Malgré une période tendue au printemps, l'équilibre offre-demande a été correctement maintenu, a souligné le président de l'association. Je tiens à remercier l'ensemble des acteurs de la filière pour leur implication ».
Quant aux éleveurs, Patrick Mouliade leur a demandé « de faire de nouveaux efforts, notamment au niveau du choix des animaux. En plus du poids et de la conformation requis, il faut écarter les sujets qui ont connu des problèmes majeurs ». « Soyons aussi irréprochables sur l'engraissement de nos animaux », a-t-il lancé à la cinquantaine d'éleveurs rassemblés pour l'assemblée générale, même si le président a reconnu que la finition des animaux, aujourd'hui, coûte cher.

L'au revoir à Lucien Conquet
Lors de cette assemblée générale, un remerciement spécial a été décerné à Lucien Conquet, boucher à Laguiole, administrateur et membre fondateur du label, qui part à la retraite.
« Je suis un peu ému, parce qu'on t'a toujours connu au niveau de BFA », a souligné Patrick Mouliade qui a rappelé l'historique de l'association. Ce label a été créé en 1996 avec un collectif d'éleveurs, « et surtout un boucher ». En pleine période de crise de la vache folle, et où la filière d'engraissement de l'Aubrac cherchait à se faire connaître, « le groupe avait envie de mettre en avant ces productions de l'Aubrac qui amenaient une vraie plus-value aux éleveurs ». Lucien Conquet ne s'est pas contenté d'être présent à la fondation de l'association, mais a aussi participé à l'élaboration du cahier des charges qui a mené à l'obtention du Label rouge en 1999. « Quand on a créé l'association, c'était un pari, s'est remémoré Lucien Conquet, très ému. Et ce cahier des charges était très important à mes yeux car quand on vend un produit, il faut le justifier, et il faut le vendre avec son coeur ». Pour ce dernier, pouvoir vendre du naturel, élevé à l'herbe et au foin, et surtout pas avec de l'ensilage, était une idée fixe. Idée qui est devenue réalité et continue de faire des émules aujourd'hui.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière