Aller au contenu principal

MOBILISATION
Actions coup de poing dans le Puy-de-Dôme

Depuis samedi, les agriculteurs mobilisés sur le blocage de l'A71 à Clermont-Ferrand participent à des opérations "coup de poing" en réponse aux annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, jugées insuffisantes.
 

Épandage de lisier sur l'OFB dans le Puy-de-Dôme.
Les agriculteurs ont mené plusieurs actions contre les institutions de l'État.
© ©FNSEA63

Trois jours après le début du blocage de l'autoroute A71, au niveau du Brézet à Clermont-Ferrand, les agriculteurs écoutent attentivement les annonces du premier ministre, Gabriel Attal. Mais les dix mesures proposées, loin de répondre aux attentes des manifestants, ne font qu'attiser le feu de la révolte. Pour exprimer le mécontentement du monde agricole, la FNSEA 63 et les Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme maintiennent le barrage et mènent diverses opérations "coup de poing".

Chronologie des actions

Les actions "coup de poing" ont commencé samedi 27 janvier, avec un moment de recueillement en hommage à l'agricultrice et sa fillette, décédées en Ariège sur l'un des points de manifestation.

Une partie des agriculteurs présents sur le barrage de l'A71 s'est ensuite rendue sur le site de Marmilhat, à Lempdes, pour asperger de lisier et former des tas de paille et pneus devant les locaux de la DRAAF (direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt) et de l'OFB (office français de la biodiversité), exigeant l'application de la loi Égalim et l'arrêt des contrôles sur les exploitations. 

Le convoi s'est ensuite rendu devant les grilles de la DDPP (direction départementale de la protection des populations) afin de dénoncer les nouveaux seuils et règles de cumul retenus par l'IED (Directive sur les émissions industriels) pour les élevages porcins et avicoles.

Le lendemain, le groupe d'agriculteurs s'est attaqué la DDT (direction départementale des territoires) de Clermont-Ferrand, pour souder son portail. 

Sylvain Deloche, secrétaire général de la Fnsea 63, qualifie la DDT de « prison administrative » pour la profession agricole qui, elle, compte bien rester « soudée ». De la cendre a également été déversée, symbole d'une « agriculture française » réduite « à un tas de cendres ».

Dans la soirée, c'est autour de l'hypermarché Cora, à Lempdes, d'être visé. Sa façade a été recouverte de lisier. 

« Depuis des années, les négociations commerciales sont conduites au mépris de l'agriculture (...). [Égalim] doit s'accompagner d'un changement de mentalités, où celui qui fait la variable d'ajustement n'est pas toujours l'agriculteur ! » publiait la Fnsea 63 sur Facebook.

Un début de semaine mouvementé

Lundi matin, paille et fumier ont été déversés devant le Géant Casino du Brézet afin de bloquer ses différents accès. Des agriculteurs se sont ensuite réunis devant l'Agence de l'eau Loire Bretagne, pour dénoncer une réglementation jugée "excessive" par les syndicats Fnsea-Ja, qui lui reprochent ses "écarts de traitement" d'une agence à l'autre, et d'un pays à l'autre.

À 21h30, un convoi de tracteurs se rendait devant le Centre des impôts de Clermont-Ferrand, pour déverser pneus, fumier et oignons pourris de part et d'autre des grilles. 

 

 

Un panneau "Lemaire, saigneur de nos campagnes", a également été accroché, pour dénoncer ses « tentatives régulières d'augmenter les taxes, qui vampirisent les revenus des agriculteurs », rapporte Sylvain Deloche

Le Lendemain matin, une action a été menée au Leclerc du Brézet. Le parking de la grande surface a été recouvert de lisier et a dû resté fermer pour la journée. 

Mercredi, ce fût autour de l'ASP (agence de service et paiement) à Clermont-Ferrand de faire les frais de la colère agricole. L'après-midi a été signe de relâche avec néanmoins une action symbolique : une course de tracteurs à pédales sur l'A71. Avant de prendre pour cible la Préfecture du Puy-de-Dôme.

 

 

Ce jeudi, le blocage est maintenu sur l'A71. 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière