Aller au contenu principal

9,9 Mds d’€ de céréales exportées durant la campagne 2021/2022

Les derniers chiffres du commerce extérieur du mois de juin 2022, publiés ces derniers jours par Agreste, le service de statistiques du ministère de l’Agriculture, sont l’occasion de dresser le bilan de la campagne d’exportations de céréales 2021-2022 close le 30 juin dernier et de voir dans quelles mesures ces ventes ont contribué à redresser la balance commerciale agricole et agroalimentaire française.

© Actuagri

Durant cette campagne 2021/2022, caractérisée par une hausse continue des prix des grains, les exportations françaises de céréales ont atteint 9,08 Mds d’€.

En ayant progressé de 54 % sur un an, ces ventes ont généré un excédent commercial de 8,64 milliards d’euros (Mds d’€), supérieur de 56 % à celui de la campagne précédente (+3,10 Mds d’€). Au cours de ces douze derniers mois, la filière céréalière a largement contribué au redressement du solde commercial agricole et agroalimentaire français. Tous produits confondus, ce dernier a atteint 9,36 Mds d’€ après avoir progressé de +2,64 Mds d’€ (+34 %).

Le secteur des boissons, très affecté par la crise de la Covid 19, a aussi poursuivi son redressement mais plus modérément. Son solde commercial a crû de 2 Mds € durant la campagne de 2021/2022 pour atteindre 15,48 Mds d’€. Mais en pourcentage, l’augmentation est plus modeste
(+15 %).

En fait, l’amélioration des termes de l’échange de l’agroalimentaire français a été ternie par la dégradation impressionnante des soldes commerciaux, en production animale, des produits de l’abattage. Leur déficit (-1,92 Mds d’€) a augmenté de 885 M€ (+ 85 % sur un an).

C’est au cours de la première moitié de la campagne 2021/2022 que le redressement de l’excédent commercial agricole et agro-alimentaire a été le plus vif (+1,5 Mds d’€).

Ensuite, du mois de janvier au mois de juin 2022, il n’a augmenté que de 1,15 Mds d’€. Le solde commercial des céréales avait pourtant bondi de 1,5 Mds d’€ pour atteindre 5,17 Mds d’€ mais le déficit des produits de l’abattage s’est entre temps creusé de 650 M€.

Les exportations de céréales par destination

Durant la campagne 2021/2022, les ventes de céréales vers l’Union européenne ont augmenté de 57 % sur un an pour atteindre 5,27Mds d’€ et celles vers les pays tiers de 49 % pour s’établir à 3,81 Mds d’€. Pour autant, la France n’a pas conquis de marchés vers l’Asie du sud-est ou vers l’Amérique, achalandées par d’autres puissances exportatrices. Hors de l’Union européenne, l’Afrique du nord (1,4 Mds d’€) a doublé ses importations de grains au cours de la campagne 2021/2022. Mais les exportations françaises de grains ont augmenté dans une moindre mesure vers l’Europe non-UE
(553 millions d’euros - M€ ; + 76 %) et surtout vers l’Afrique subsaharienne (453M€ ; + 8,5 %)D’ici le 30 juin 2023, 17,3 Mt de blé, 5,6 Mt d’orges, 4 Mt de maïs et 850 000 t de blé dur seraient exportées vers l’UE ou à destination des pays tiers.

L’excédent commercial de céréales pourrait croître de nouveau mais cette nouvelle hausse ne profitera pas aux agriculteurs en termes de revenus. Ils entament la période des semis en devant payer très chers leurs intrants. Le coût de production de la tonne de blé est déjà annoncé supérieur à 300 € la tonne.

Oléoprotéagineux :

Les exportations d’oléo-protéagineux ont atteint 1,74 Mds d’€ au terme de la campagne 2021/2022. Sur un an elles ont respectivement progressé de 27 % en valeur si bien que le déficit commercial d’oléo-protéagineux (-147  M€) a été réduit de de 4,7 %.

Mais le bilan commercial des tourteaux et d’huiles végétales s’est entre temps dégradé (2,48 Mds d’€ ; - 14 %) en raison de l’augmentation des cours des denrées importées.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière