Aller au contenu principal

Volailles
«45 000 volailles abattues en 2020»

L’Association d’Abattage des Volailles Fermières d’Auvergne (AAVFA) poursuit son développement auprès des éleveurs de volailles du Puy-de-Dôme et de l’Allier.

Association d’Abattage des Volailles Fermières d’Auvergne poursuit son développement
L’abattoir Pouzadoux repris en 2018 par un groupe d’éleveurs de volailles du Puy-de-Dôme et de l’Allier devrait augmenter ses abattages de 23% sur les 12 mois de 2020.
© CR

A l’image de nombreuses structures et entreprises, l’association d’abattage des volailles fermières d’Auvergne, a décalé son assemblée générale annuelle 2019. Organisée habituellement à la fin du premier semestre, elle s’est tenue le 15 octobre à Monteignet sur l’Andelot (03). L’occasion pour la vingtaine d’adhérents de l’association de faire le point sur l’activité 2019 de leur abattoir et sur l’année 2020 déjà bien avancée !


Une année d’équilibre


En 2019, 244 clients éleveurs et particuliers du Puy-de-Dôme et de l’Allier ont fait appel au service de l’abattoir. 36 479 volailles ont été abattues dont une grande majorité de poulets (29 870), de pintades (3 743) et de canards (1 343). Viennent ensuite les chapons (932), les dindes (363) et les oies (230). «Ce qui représente 700 volailles par jour d’abattage» précise le président de l’association Julien Rieuf, éleveur de volailles fermières bio à Cusset (03). « C’est notre première année d’activité pleine ; nous sommes satisfaits car elle se termine par un équilibre de l’entreprise et un résultat comptable positif» (+3 700€ ndlr).
L’embellie devrait se poursuivre puisque pour 2020, les signaux sont au vert. En effet du 1er janvier au 30 septembre 2020, l’activité d’abattage marque le pas avec près de 34 000 volailles abattues sur la base de 867 abattages par jour. Et d’ici la fin de l’année, à l’approche des fêtes de Noël, les prévisions devraient porter l’activité à
45 000 volailles sur 12 mois, soit +23 % selon le président Rieuf. «Cette hausse s’explique par la progression des éleveurs qui ont augmenté leurs volumes mais aussi par la récupération de volailles de la Loire, suite à la fermeture temporaire d’un abattoir en raison du covid.»


Des investissements


Près de trois ans après la reprise des établissements Pouzadoux à Monteignet sur l’Andelot, l’Association d’abattage des volailles fermières d’Auvergne est sur les rails du développement. Forte de ses résultats elle a engagé un premier investissement dans l’acquisition d’un outil, récupéré auprès d’un abattoir industriel, pour vider les gésiers. Il est aujourd’hui en cours d’installation.
En fin d’année elle réalisera un deuxième investissement sur l’acquisition d’une effileuse neuve pour la découpe du cloaque et l’aspiration des viscères, « ce qui permettra de réduire la pénibilité de ce poste aujourd’hui exercé manuellement» indique Julien Rieuf. Les deux investissements sont soutenus financièrement par les Conseils départementaux de l’Allier et du Puy-de-Dôme à hauteur de 30% environ. 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière