Aller au contenu principal

EDE 63
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac

Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives, force est de constater que le syndicat l’Aubrac des Volcans, par les hasards du calendrier, est passé au travers des mailles du filet.

Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
© Gilles Gapihan

Il a eu une activité quasi identique aux années passées dans un contexte sanitaire hyper pénalisant.

Mars : L’Assemblée générale a eu lieu le 6 mars, quelque temps avant le confinement. Une quarantaine (terme par trop d’actualité !) de personnes a pu la suivre avec une visite d’exploitation l’après-midi.
De nombreux échanges ont pu se faire dans une grande convivialité qui fait défaut aujourd’hui.

Août : le 21ème catalogue des Meilleurs Reproducteurs du Puy-de-Dôme est arrivé par publipostage dans les élevages du Puy-de- Dôme.
10 élevages aubrac y participent comme vendeurs. L’innovation de 2020 a été de lier les élevages par un QR code au site GeneticBC où ces 10 éleveurs peuvent en permanence gérer les offres de leur exploitation en y mettant photo et commentaire sur chaque animal par ailleurs régulièrement et parfaitement renseigné sur ses performances : genéalogie, index propres et ceux de ces ascendants.

Septembre : le samedi 5, une douzaine d’éleveurs du syndicat a rejoint ceux de Haute-Loire, Ardèche, Allier et Rhône pour un week-end familial à Laguiole. Au programme, visite de deux exploitations agricoles, une fromagerie et une coutellerie. Cette initiative des départements hors berceau nord Massif central sera reconduite en 2021, cette fois-ci dans le Puy-de-Dôme.
Septembre : samedi 12, le Concours Départemental de Saint-Ours les-Roches fut un réel succès professionnel, technique, logistique et  convivial avec une centaine d’animaux jugés d’excellente qualité par le jury.
Ce n’était pas gagné d’avance du fait des incertitudes qui ont pesé jusqu’au tout dernier jour sur l’organisation de cet évènement dans le contexte sanitaire de la pandémie Covid 19. Mais tous ont été présents : éleveurs, public, organisateurs, bénévoles, sponsors.

Octobre : un stage " dressage des velles " a été organisé avec l ‘appui de  l’EDE dans le cadre VIVEA. La  participation de la MSA a aidé à réaliser cette journée pour ce type de formation. Elle s’est donc très bien déroulée avec 14 stagiaires qui ont pu s’initier à la méthode " Souvignet ".
Il faut rappeler que la docilité est un objectif de sélection dans la race aubrac et que ce type de stage permet de repérer les souches faciles à élever.

Novembre : de nouvelles collectes de données en ferme ont été proposées par l’OS aubrac. Le syndicat et Conseil Elevage Viande s’en sont fait les relais auprès des éleveurs engagés en CPB ou VA0. Trois packs sont à disposition des éleveurs aubrac :
-pack qualités maternelles
-pack croissance
-pack morphologie.
Pour plus d’information, vous pouvez contacter le Conseiller Aubrac (Benoit Boyer au 06 42 86 54 69)
De quoi sera fait 2021 ? Bien difficile à dire.
En attendant, le dynamisme et la ténacité du syndicat aubrac ont permis de bien gérer la campagne 2020 et, à son échelle, d’aider les éleveurs à traverser cette période particulièrement rude dans la mesure de ses moyens.

 

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière