Aller au contenu principal

2008 : une année globalement favorable aux entreprises du Cantal

Selon l’enquête annuelle de la Banque de France d’Aurillac, le chiffre d’affaires des entreprises du département a progressé en 2008, hormis dans le secteur du BTP.

La publication des résultats synthétiques de l’enquête annuelle réalisée par la Banque de France d’Aurillac sur la situation des entreprises cantaliennes en 2008 pourrait presque paraître anachronique tant la conjoncture et la lisibilité des opérateurs économiques s’est dégradée depuis. Pour autant, les réponses formulées par les chefs d’entreprise révélaient déjà en fin d’année dernière leur sentiment de perspectives peu favorables pour 2009, tant en matière d’activité que d’emploi et d’investissement. Mais pour revenir à l’année 2008, on retiendra tout d’abord qu’elle s’est inscrite dans la poursuite de la croissance constatée les années antérieures avec une progression du chiffre d’affaires (CA) des entreprises : + 5,9 % dans le secteur industriel largement représenté dans l’échantillon des 115 entreprises qui ont répondu à cette enquête. Une tendance haussière, certes moins marquée, mais également de mise chez les transporteurs routiers de marchandises (+ 3,6 % de CA en 2008 contre + 20,9 % en 2006).

Ralentissement en milieu d’année

Une évolution du chiffre d’affaires que le directeur de la Banque de France, Philippe Saignes-Vialleix, tempère néanmoins évoquant dans son analyse un “effet prix important dû à la flambée des cours des matières premières au premier semestre”, effet qui a notamment joué dans l’industrie agro-alimentaire. Même bémol du côté du transport routier de marchandises dont les entreprises ont fortement augmenté le prix de leurs prestations pour tenter de répercuter partiellement l’envolée des cours de ces matières premières. Au final, bon nombre de dirigeants (80 % dans le transport routier) signalent une réduction de leur marge et une perte de rentabilité. Après “plusieurs années de forte croissance alimentée aussi bien par la demande des particuliers que par les importants chantiers des collectivités locales”, le BTP a lui au contraire connu un retournement de tendance avec un repli de 0,4 % du CA des entreprises enquêtées, analyse la Banque de France. D’ailleurs, dès le milieu d’année, le rythme de l’activité économique a subi un essoufflement progressif “en réaction à la baisse de la demande et pour contenir l’évolution des stocks”, poursuit la succursale. Des signes avant-coureurs de l’érosion progressive attendue - et constatée depuis - des carnets de commande qui ont conduit les entreprises à la prudence et donc à envisager globalement de lever le pied sur leurs investissements, contribuant par là-même à alimenter le ralentissement économique et la perte de confiance de l’ensemble des opérateurs.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière