Aller au contenu principal

Carrière
Stefano Lenarduzzi prend la direction générale de la firme italienne Maschio Gaspardo

Le constructeur italien Maschio Gaspardo vient de nommer Stefano Lenarduzzi au poste de directeur général.

Stefano Lenarduzzi, nouveau directeur général de Maschio Gaspardo
Stefano Lenarduzzi est le nouveau directeur général de Maschio Gaspardo
© Maschio Gaspardo

Les deux frères Andrea Maschio, président du groupe Maschio Gaspardo, et Mirco Maschio, président de Maschio Holding, ainsi que leurs actionnaires, les sociétés financières Friulia et Veneto Sviluppo, viennent de confier la direction générale de leur entreprise à Stefano Lenarduzzi. Le nouveau directeur général, né en 1970, affiche plus de 20 ans d’expérience dans la gestion et la réorganisation financière des entreprises. Il a travaillé de 2001 à 2014 pour FPT Industries, une société italienne spécialisée dans la fabrication de fraiseuses-aléseuses à contrôle numérique, d’abord comme directeur des opérations avant de devenir directeur général. Il a ensuite acquis en 2014 la firme Sintesi S.p.A, qui produit des carénages et des équipements d'insonorisation industrielle, avant de la céder en 2018. Après deux ans comme consultant, il rejoint Maschio Gaspardo pour accompagner le développement de l’activité du fabricant de matériels agricoles sur de nouveaux marchés. Il a en charge la coordination et l'optimisation des activités opérationnelles et de planification de l'entreprise en accord avec les objectifs de croissance.

www.maschio.com

Maschio Gaspardo en chiffres

Fondation en 1964 à Campodarsego (Italie)

2 000 salariés

8 usines, dont 5 en Italie, une en Chine, une en Inde et une en Roumanie

12 filiales commerciales (Italie, France, Espagne, Allemagne, Pologne, Ukraine, Turquie, Russie, Amérique du Nord, Chine, Inde et Roumanie)

 

 En France, la filiale Maschio Gaspardo, dirigée par Michel Schietequatte, va bientôt s'installer à Beauvais. Pour en savoir plus : https://www.reussir.fr/machinisme/maschio-gaspardo-france-quitte-la-ferte-saint-aubin-pour-beauvais-et-vise-les-50-millions-deuros-de

 

Les plus lus

Gazole agricole fin GNR Réussir machinisme
Le GNR remplacé par un gazole agricole en 2023
Le projet de loi de finances rectificative repousse de 18 mois l'arrêt du GNR.  
Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
New Holland T7 HD PLM Connect Réussir Machinisme
New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
John Deere GridCon2 Joker Réussir machinisme
[VIDEO] - John Deere - Deux tracteurs électriques connectés par un câble
Le constructeur américain John Deere associe les concepts GridCon et Joker.     
Publicité