Aller au contenu principal

Quel pick-up acheter pour échapper aux taxes ?

La chasse aux véhicules polluants a mis fin à l’envolée des ventes de pick-up en raison du fort malus écologique qui les sanctionne. Toutefois, certains modèles passent encore au travers des mailles du filet et bénéficient d’une fiscalité avantageuse.

La guerre contre les voitures les plus polluantes n’est pas près de se terminer. En 2022, le malus écologique concernait les modèles à partir de 128 g de CO2/km et pouvait atteindre 40 000 euros au-delà de 223 g de CO2/km. Cette taxe est heureusement plafonnée à 50 % du prix TTC du véhicule, ce qui la limite à 24 000 euros pour un véhicule acheté 48 000 euros TTC. En 2023, les sanctions s’alourdissent, car l’article 55 de la loi de finances prévoit que le barème s'appliquera à partir de 123 g de CO2/km et que la taxe s'élèvera à 50 000 euros au-delà de 225 g de CO2/km. Ce malus, à payer lors de la première immatriculation, s’applique sur les pick-up comptant cinq places assises, à savoir les doubles cabines.

Un malus au poids

Les pick-up à double cabine, désormais classés dans la catégorie des véhicules de tourisme, sont également, depuis le 1er janvier 2022, exposés à la taxe sur la masse en ordre de marche (champ G de la carte grise). Payable lors de la première immatriculation, ce malus au poids est fixé à 10 euros par kg à partir de 1 800 kg. Par exemple, des véhicules de 1 801 kg et 2 000 kg sont respectivement soumis à une taxe de 10 euros et 2 000 euros. Petite consolation, la taxe sur la masse en ordre de marche est, en 2022, plafonnée à 40 000 euros en additionnant le malus sur le CO2 et le malus au poids. Les pick-up comportant au moins cinq places, affectés exclusivement à l'exploitation des remontées mécaniques et des domaines skiables, sont, eux, exonérés de la taxe sur la masse en ordre de marche.

Les cabines simples et approfondies exonérées

Pour échapper au malus écologique et à la taxe sur le poids, la solution est d’opter pour un pick-up à simple cabine ou à cabine approfondie. Ces carrosseries sont considérées comme des véhicules utilitaires et sont exonérés du malus écologique que ce soit pour un usage professionnel ou privé. Elles sont aussi intéressantes sur le plan fiscal pour les entreprises, puisqu’elles ne sont pas soumises à la TVS (taxe sur les véhicules de société) et ouvre le droit à la récupération de la TVA sur l’achat du véhicule, les accessoires et l’entretien du véhicule, ainsi que sur le carburant.

Les pick-up américains avantagés par leur homologation

Malgré leur poids élevé et leur gros moteur, les pick-up américains passent au travers de la plupart des taxes.
Malgré leur poids élevé et leur gros moteur, les pick-up américains passent au travers de la plupart des taxes.
© T. Dardaine

Impressionnants par leur gabarit et leur moteur V6 ou V8 essence de grosse cylindrée, les pick-up américains de type Dodge Ram 1500 et Ford F150, ainsi que les Tacoma et Tundra du Japonais Toyota, sont plébiscités par certains professionnels pour leur grande capacité de traction. Généralement convertis au superéthanol E85, ils permettent de rouler pour pas trop cher, même s’ils consomment davantage qu’un pick-up diesel au standard européen. Ces mastodontes bénéficient d’une fiscalité avantageuse, car ils sont, à leur importation en France, homologués à titre isolé comme des véhicules utilitaires 2, 3 ou 4 places. Ils sont ainsi exonérés de malus écologique, de taxe sur le poids, de TVS et donnent la possibilité de récupérer la TVA. Seul le prix peut refroidir : près de 100 000 euros HT pour un Dodge RAM 1500 et au moins 120 000 euros HT pour un Ford F150 chez l’importateur American Car City.

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Tracteurs et machines agricoles John Deere
Fin du litige entre John Deere et les agriculteurs américains : pourquoi la France n'est pas concernée
La fédération des agriculteurs américains a signé un accord avec John Deere qui octroie le droit aux agriculteurs de ne pas…
Le réglage correct d'une charrue passe par une bonne préparation du tracteur.
TUTO VIDÉO - Les 10 règles pour bien labourer avec sa charrue portée
Une charrue mal réglée coûte cher. En plus de fournir un travail de mauvaise qualité, elle entraîne une usure prématurée des…
Statu quo en 2022 concernant les parts de marché des chargeurs télescopiques
Immatriculations des chargeurs télescopiques en 2022 - Le trio de tête inchangé
En hausse, le marché des chargeurs télescopiques ne connaît pas de grands changements concernant les trois leaders Manitou, JCB…
Lève-tracteur Trakjak
Trakjak - Un lève-tracteur pour retirer les roues en toute sécurité
Le lève-tracteur Trakjak permet de retirer en toute sécurité les roues des tracteurs standards de toutes puissances, y compris …
En 2022, John Deere assoit sa position de leader des tracteurs en France. Fendt accède à la seconde place.
Classement officiel des immatriculations tracteurs 2022 - John Deere toujours leader, Fendt s'octroie la seconde place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Publicité