Aller au contenu principal

Moissonneuses-batteuses - Les coupes Draper allient polyvalence et performance

Les coupes à tapis de type Draper sont annoncées capables de ramasser tous types de récolte et garantir une alimentation optimale des moissonneuses-batteuses.

Les barres de coupe Draper se distinguent par l’utilisation de trois tapis inclinés. Les deux latéraux ramènent la récolte vers le centre du tablier. Le tapis central, en une ou deux parties, est associé à un tambour à doigts escamotables et guide le flux de matière vers le convoyeur. Ces coupes, dépourvues de grosse vis d’alimentation sur toute leur largeur, se complètent d’une vis supérieure pour réguler l’alimentation des cultures les plus volumineuses, comme le colza. Elles se déclinent avec un tablier rigide ou flexible. La seconde configuration présente l’intérêt de pouvoir travailler au ras du sol pour ramasser l’intégralité de la récolte. Elle se rigidifie manuellement ou depuis la cabine, selon les marques, pour passer des protéagineux aux céréales, par exemple. Les plateformes Draper, initialement développées pour la récolte du soja en Amérique du Nord et au Canada, arrivent progressivement en France pour deux raisons : le gain de performance et le retour dans les assolements des protéagineux.

Lire aussi : La Cuma de L'Escut réalise de réelles économies avec la coupe à tapis

Meilleure alimentation du système de battage

La meilleure alimentation optimise le fonctionnement du batteur. Les plateformes traditionnelles ont tendance à amener la matière par paquets, tandis que les tapis l’acheminent plus régulièrement vers le convoyeur. Le système de battage mieux alimenté est alors capable de traiter davantage de récoltes. Lors de démonstrations durant la campagne 2018, Claas et Case IH indiquent avoir observé, dans de bonnes conditions, un gain notable de débit de chantier. Leurs moissonneuses-batteuses ont ainsi pu conserver la même vitesse d’avancement après le remplacement de la plateforme conventionnelle par un modèle Draper plus large de 1,50 m. Edouard du Marais, de MacDon, annonce des augmentations de capacité jusqu’à 25 %, dans certaines conditions. Les modèles Draper sont, à largeur identique, plus chers à l’achat et plus lourds. Par exemple, chez Claas, la coupe à tablier télescopique Vario 1080 (3 665 kg) est au prix tarif 2020 de 76 240 euros, la Convio 1080 (4 000 kg) est annoncée à 87 775 euros, alors que la Convio Flex 1080 (4 050 kg) coûte 104 180 euros. Les variantes Draper flexibles présentent cependant l’intérêt de remplacer deux coupes : la plateforme flexible et celle à tablier télescopique.

 

L’offre en coupes Draper flexibles 

Case IH : 9,15 ; 10,68 ; 12,2 et 13,72 m

Claas : 7,7 ; 9,3 ; 10,8 et 12,3 m

Geringhoff : 10,7 et 12,2 m

Honey Bee : 7,6 ; 9,1 ; 10,9 ; 12,2 ; 13,7 et 15,2 m 

John Deere : 9,15 ; 10,7 ; 12,2 et 13,7 m

MacDon : 9,1 ; 10,7 ; 12,2 et 13,7 m

New Holland : 9,15 ; 10,68 et 12,2 m

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables
Chloé Tinel et Ines Vecten, étudiantes d’UniLasalle Rouen, ont mis à profit leur stage de fin d’étude pour initier un projet de…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Claas france Ymeray Réussir machinisme
Claas inaugure son technopôle à Ymeray
Depuis le 31 août dernier, 200 collaborateurs Claas ont investi le nouveau site d'Ymeray (Eure-et-Loir). Crise sanitaire oblige,…
Publicité