Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les réglages de l’épandeur facilités par les applis

Avec la création permanente de nouvelles formulations d’engrais, le recours à une application sur smartphone permet de profiter de tableaux de réglages régulièrement actualisés, voire de définir facilement sur le chantier les caractéristiques du fertilisant.

La qualité de travail d’un épandeur d’engrais repose principalement sur la prise en compte des caractéristiques du fertilisant. Chaque engrais granulé présente en effet des qualités physiques spécifiques (taille, densité, dureté, forme…), qui agissent notamment sur l’écoulement au travers des trappes de dosage, la distance de projection et la trajectoire dans l’air. Les formulations sont nombreuses et changent au sein d’un même fournisseur selon le lieu de production. Vu la multitude de formulations et l’arrivée de nouveaux produits tels que les granulés organiques, les notices en papier deviennent vite obsolètes et certains fabricants d’épandeurs n’en fournissent d’ailleurs plus. Le recours à un service via internet ou une application sur smartphone est alors privilégié par la plupart des marques, car il permet de profiter des préconisations de réglages pour la majeure partie des dernières solutions d’engrais mises sur le marché.

À chaque fertilisant ses paramètres

Le cheminement dans la recherche du réglage optimal est quasi identique pour les différentes applications. Il demande dans un premier temps de renseigner le modèle d’épandeur utilisé, la dose par hectare, la vitesse d’avancement et la largeur de travail. La sélection du produit à apporter arrive ensuite avec différents choix selon les constructeurs : engrais, antilimace, chaux, semence… Une fois cette étape validée, certaines applications affichent une liste de fertilisants déjà testés en différenciant l’origine de l’engrais, accompagnée parfois d’une éventuelle photo des granulés. Le groupe Kverneland préconise de régler ses appareils en fonction des propriétés physiques des engrais et non pas par rapport à leur dénomination commerciale. Il fournit alors un kit pour déterminer la granulométrie et la densité. Ces données sont à renseigner dans l’application, afin d’obtenir les conseils de réglages pour la formulation exacte ou la plus proche. Bogballe livre également un granulomètre mais donne, en plus, un outil pour mesurer la dureté des granulés.

Une solution pour caractériser les mélanges

Les mélanges d’engrais posent souci pour trouver le bon réglage en raison de l’hétérogénéité des granulés. Amazone apporte une réponse avec sa solution EasyMix avec laquelle l’utilisateur sélectionne chacun des composants de la formulation. L’appli réunit ensuite en mélange les engrais choisis, indique s’ils entrent plus ou moins bien en adéquation et fournit le compromis de réglage. Les applications présentent par ailleurs différents niveaux de performances selon les marques. Certaines comme les Bogballe Spread Charts, Kverneland Spreading Charts et Maschio Gaspardo My MG ne sont accessibles qu’avec une connexion internet. L’Amazone Amaconnect, la Kuhn Spreadset et la Sulky Fertitest présentent, elles, l’intérêt de rester fonctionnelles en l’absence de réseau téléphonique et se mettent à jour dès qu’elle retrouve de la connexion. Amazone, qui regroupe désormais sous l’appellation mySpreader ses applications Amaconnect (réglages de l’épandeur), EasyCheck (contrôle de la répartition au sol) et EasyMix (caractérisation des mélanges d’engrais), équipe ses machines isobus d’un module bluetooth qui permet de transmettre les valeurs de réglage de l’épandeur depuis le smartphone. Kuhn propose une solution équivalente fonctionnant en wifi. Elle s’adresse aux épandeurs isobus ou pilotés par le boîtier Quantron non isobus et s’accompagne d’un rappel d’affichage de la quantité en trémie sur le téléphone lors du chargement de la machine.

Contrôler la répartition transversale avec le smartphone

Le contrôle de la répartition au sol de l’engrais est rarement réalisé, car il demande de déposer d’encombrants bacs dans la parcelle et de collecter leur contenu après le passage de l’épandeur. Amazone facilite cette tâche importante pour la qualité de travail, grâce à son appli EasyCheck utilisant des tapis synthétiques à placer à intervalles définis, qu’il suffit de photographier. L’analyse des images permet de définir le taux de couverture des tapis, afin de proposer à l’utilisateur des améliorations de réglage pour la répartition transversale de l’appareil.

 

Témoignage d'un utilisateur : 

https://www.reussir.fr/machinisme/alexandre-morel-une-minute-pour-regler-lepandeur-avec-lappli

https://www.reussir.fr/machinisme/alexandre-morel-une-minute-pour-regler-lepandeur-avec-lappli

Les plus lus

Tonne à lisier alambic Réussir Machinisme Poisson d'avril
La tonne à lisier abritait… un alambic !
C’est à la suite d’un accident routier que l’activité du bouilleur de cru a été démasquée.
John Deere Réseau John Deere Réussir machinisme
Des concessionnaires John Deere vont distribuer les automoteurs de pulvérisation Mazzotti
Les concessionnaires John Deere qui le désirent peuvent distribuer la marque de pulvérisateurs automoteurs Mazzotti.
Poisson d'avril revue Réussir Machinisme
Le plein de poissons d'avril en machinisme sur les réseaux sociaux
Le 1er avril est toujours l'occasion des farces et plaisanteries. Et dans le monde du machinisme agricole, la presse,…
Covid-19 coronavirus Fermeture usine Réussir machinisme
[COVID-19] - Machinisme agricole : les usines ferment
Afin d'endiguer la progression de la maladie, plusieurs constructeurs ont déjà fermé leurs usines. 
John Deere Antenne GPS Starfire Itc Réussir machinisme
John Deere - Changez votre vieille antenne GPS pour toujours avoir du guidage
En janvier 2021, il ne sera plus possible de recevoir les signaux SF1 et SF2 sur le vieilles antennes GPS John Deere.
Concession agricole Covid Réussir machinisme
[COVID-19] - Que se passe-t-il pour les concessions et les entrepreneurs
Dans le contexte inédit du développement rapide du coronavirus, appelé Covid-19, bon nombre d'entreprises et de lieux ont été…
Publicité