Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Enquête de satisfaction du Sedima
Kubota et Fendt au coude-à-coude dans le classement établi par les concessionnaires

Le Sedima vient de dévoiler les résultats de son enquête réalisée auprès de ses adhérents, qui porte sur les relations entre les concessionnaires et les tractoristes. Kubota perd des points mais reste le constructeur le mieux noté.

 

Le Sedima, syndicat national des entreprises de service et distribution du machinisme agricole, d’espaces verts et des métiers spécialisés, vient de communiquer les résultats de la 15e édition de son enquête de satisfaction ISC, qui porte sur les relations entre les concessionnaires et les tractoristes. Cette opération, menée auprès des adhérents concessionnaires de tracteurs, a cette année enregistré 254 réponses, soit un taux de participation de 58 % (42 % en 2018). Les 60 questions posées, réparties en 14 catégories, abordaient la commercialisation des pièces détachées, le SAV garantie, les supports produits, la formation, la volonté de s’améliorer, le financement intégré... Parmi les répondants, 10 marques ont satisfait aux critères de représentativité définis par le Sedima. Ainsi, McCormick, comptabilisant seulement cinq réponses de concessionnaires, n’intègre, par exemple, pas le classement. Le podium ne change pas par rapport à l’an dernier. Certes, Kubota perd 1,5 point, mais demeure premier avec la note de 12,748. Le Nippon est toutefois quasi ex aequo avec Fendt qui le talonne avec 12,747. John Deere (+ 1,2 point), Valtra, Claas et New Holland conservent leurs troisième, quatrième, cinquième et sixième places. Case IH, en progression de 0,8 point, prend la septième place à Massey Ferguson, qui voit sa note descendre de 9,9 à 9,7. Deutz-Fahr et Same enregistre de meilleurs résultats, mais demeurent neuvième et dixième.

La qualité de la formation dans le collimateur

Dans l’enquête, la formation ressort comme le critère à améliorer, d’après le jugement des concessionnaires. En effet, aucun tractoriste n’enregistre d’évolution positive sur ce sujet ces six dernières années. Par conséquent, la remise des trophées SatISCfaction, en mars 2020 lors des Sedima’s days, ne récompensera aucune marque sur ce point. Le thème portant sur « la volonté d’améliorer ses points faibles » ne comptera pas non plus de nominés. Ainsi, les distributeurs envoient ainsi un message fort aux constructeurs. Ils ont, pour leur part, déjà doublé leur contribution formation en budgétisant 30 millions d’euros, au lieu des 15 millions d’euros légaux. Le Sedima espère une réaction positive des tractoristes, afin d’être en mesure de décerner des trophées dans cette catégorie lors de la prochaine édition de l’enquête ISC. La technicité des machines augmente et le niveau de formation doit suivre, afin d’apporter aux clients un service après-vente de qualité.

www.sedima.fr

 

Le classement de l’enquête de satisfaction ISC 2019

Kubota : 12,748

Fendt : 12,747

John Deere : 12,3

Valtra : 11,1

Claas : 10,7

New Holland : 10,0

Case IH : 9,8

Massey Ferguson : 9,7

Deutz-Fahr : 9,4

Same : 8,2

Les plus lus

Lemken arrête la pulvé Réussir machinisme
Lemken arrête les pulvés conventionnels
Alors que Lemken présentait à l'automne leur pulvérisateur automoteur Nova, le constructeur allemand annonce l'arrêt de la…
Kevin Hengouet Ecimeuse automotrice Réussir machinisme
Une écimeuse automotrice récupératrice en autoconstruction
Céréalier à Saint-Ouen-sur-Iton, dans l'Orne, Kévin Hengouet a fait construire par Romain Bouillé une écimeuse automotrice à…
_RMA2005_ART_ESSAI_KUBOTA_DM3087_DM4032_FB
[Essai] - Combiné de fauche Kubota DM3087 et DM 4032 - Simplicité et efficacité
Nos journalistes essayeurs ont fauché plusieurs hectares d’herbe à différents stades. Bilan de l’essai de ce combiné de fauche de…
Grégoire Besson trouve un repreneur pour l'usine Rabe
Le groupe Grégoire Besson a finalement trouvé un repreneur Germano-Chinois pour son usine Rabe en Allemagne, dont il a cessé la…
Le broyeur à axe horizontal MU-Pro/F Trail de Müthing offre une largeur de 8,60 m. © Müthing
Müthing - Un broyeur semi-porté de 8,60 mètres
Le broyeur à axe horizontal MU-Pro/F Trail de Müthing combine trois unités sur un châssis semi-porté.
Issu d'un partenariat avec Deutz, le prototype de chargeur télescopique Manitou MT1135 entièrement électrique est équipé d'une alimentation de 360 volts et d'un moteur électrique de 60 kW. En version hybride, la batterie de 30 kWh est installée sous le compartiment moteur et associée à un bloc diesel de 55 kW (75 kW sur le modèle d'origine). © Manitou
Le moteur de demain se précise
À court ou moyen terme, le moteur diesel n’est pas près de disparaître pour les véhicules lourds et puissants qui exigent une…
Publicité