Aller au contenu principal

[ESSAI] - Kawasaki Mule Pro-DX – Un SSV diesel qui a du coffre

Le Mule Pro-DX a été testé en Indre-et-Loire dans une région céréalière, mais nous avons tout de même trouvé un terrain accidenté en forêt pour évaluer les capacités de ce SSV utilitaire.

Le Mule Pro-DX, comme l’ensemble des SSV et quads Kawasaki, n’est pas commercialisé par le constructeur en version homologuée pour circuler sur la route. Pour bénéficier d’un engin réceptionné, il convient de faire appel aux services de la société KL, qui met l’appareil en conformité vis-à-vis du code la route et fournit les documents nécessaires à l’immatriculation (1 550 euros HT). Le modèle testé ici en version deux places, est animé par un moteur diesel 3 cylindres délivrant 24 ch. Il se décline également dans une version double cabine, dénommée Pro-DXT, qui se convertit rapidement, sans outil, de quatre à deux places, pour profiter d’une benne plus longue (de 0,56 à 1,08 m).

Ce SSV utilitaire est de base plutôt dépouillé et disponible uniquement en vert. Il se contente d’un arceau de sécurité Rops (protection contre le retournement) et de demi-portes. Un catalogue d’accessoires permet à l’acquéreur de personnaliser cet engin en ajoutant, par exemple, un toit, un couvercle de caisse arrière en plastique dur, voire un hard-top, un support de treuil… Ceux qui cherchent le confort peuvent opter pour la cabine entièrement fermée, pourvue de portes totalement vitrées et d’un pare-brise ouvrant.

En action – Une grande benne idéale pour les pros

 

 
Le Mule Pro-DX de Kawasaki affiche une garde au sol de 26,5 m. © D. Laisney

 

Le Mule Pro-DX donne l’impression d’être écrasé avec son grand empattement (234,5 cm) et sa garde au sol d’à peine 27 cm. De plus, ses roues de 26 pouces de diamètre paraissent sous-dimensionnées. Ces caractéristiques, alliées au moteur diesel peu sportif, peuvent refroidir les adeptes du tout-terrain. Toutefois, le SSV affiche des capacités de franchissement suffisantes pour un usage professionnel. Il nous a même surpris lors du passage de bosses assez prononcées dans les bois. Sa voie de 1,35 m de large le rend d’ailleurs très sécurisant. L’engagement du mode quatre roues motrices et du blocage du différentiel arrière, à l’aide de boutons sur le tableau de bord, nous a aussi permis de franchir quelques endroits particulièrement abrupts. En revanche, avec ses dimensions généreuses, ce SSV n’est pas un modèle de maniabilité. Le côté positif de l’absence de vitres sur le modèle essayé est que le moteur ne résonne pas dans le poste de conduite. En revanche, le pare-brise manque cruellement, car sur la route, à 60 km/h, rien n’arrête les projections et on attrape vite froid en roulant au grand air à la fraîche.

 

 
La caisse arrière de la Mule Pro-DX de Kawasaki présente une capacité de charge de 453 kg. © D. Laisney

 

Plutôt long, le SSV Kawasaki dispose d’une caisse arrière de grande taille dotée d’un fond robuste en acier larmé. Nous avons pu y embarquer sans difficulté un pneu de remorque de 1,30 m de diamètre (580/65 R22,5). Le descendre à la main a été assez fastidieux, car la charge n’est pas équilibrée dans la benne par rapport au point de pivotement. Il n’est pas donc possible de basculer la caisse chargée à la main. Ceux qui sont amenés à transporter de lourdes charges devront peut-être opter pour le vérin de bennage électrique (1 153 euros). L’ouverture et la fermeture de la ridelle arrière imposent la manipulation de deux manettes de verrouillage. Par ailleurs, pour éviter que l’engin ne s’écrase trop sous l’effet de la charge, il est possible de durcir les suspensions. Kawasaki propose aussi de remplacer les quatre ressorts avant et arrière par des modèles Heavy Duty facturés 323 euros TTC.

 

 
Seul le volant est réglable en inclinaison sur le Mule Pro-DX de Kawasaki. © M. Portier

 

L’habitacle est assez dépouillé. Le seul réglage possible pour le conducteur est l’inclinaison du volant. L’assise formée d’une grande banquette en mousse ne s’ajuste pas en profondeur. Elle est confortable et particulièrement large pour emporter trois personnes, mais le SSV ne dispose que de deux ceintures. Elle se déclipse pour découvrir un grand espace de rangement. Un basculement avec une charnière serait préférable. Le tableau de bord héberge à sa gauche le levier de frein à main facile à actionner et, à droite du volant, le levier de transmission, qui offre un guidage assez précis pour le passage des deux gammes et de la marche arrière. Il dispose à chaque extrémité d’un porte-gobelet et compte plusieurs vide-poches, dont un seul fermé et non étanche, un inconvénient sur cet engin ouvert à tous vents. Le petit ordinateur de bord n’est pas des plus modernes, mais il donne les informations essentielles, telles que l’allure, le mode de transmission engagé (2 ou 4 roues motrices), le niveau de carburant, le compteur kilométrique et l’heure.

Les +

Confort des suspensions

Stabilité sur route

Taille de la benne

Les –

Pas d’homologation routière d’origine Kawasaki

Basculement et verrouillage de la benne

Finitions

Entretien – La jauge à huile moteur bien cachée

 

 
Le moteur 3 cylindres diesel du SSV Mule Pro-DX de Kawasaki prend place sous la benne basculante. © D. Laisney

 

Comme sur la plupart des SSV, le compartiment moteur prend place sous la caisse arrière. Pour y intervenir en sécurité, une tringle à positionner manuellement maintient la benne basculée. La jauge à huile est bien cachée et une fois qu’elle est localisée, il faut une main assez fine pour l’atteindre. Les filtres à gazole sont logés, comme le réservoir, sous la banquette. Ils ne sont donc accessibles qu’en retirant la grande assise en mousse. Les soubassements du Pro-DX sont protégés par un carénage perforé, qui retient la poussière et la terre dans la zone sous la banquette. La batterie et le filtre à air se déposent depuis le côté droit. Ils sont protégés par un carter en plastique de conception légère, qui n’est pas très simple à repositionner. Quant au contrôle du niveau de liquide de refroidissement, il s’effectue en ouvrant le petit capot avant.

 
Le filtre à air et la batterie sont accessibles sur le côté droit du Kawasaki Mule Pro-DX. © M. Portier

 

Regard de l’expert

 

 
L'espace sous le siège du Kawasaki Mule Pro-DX accueille en option un coffre de 22 litres. © D. Laisney

 

Abritant le réservoir et un coffre étanche, l’espace sous la banquette amovible se complète en option d’un bac de 22 l, facturé 158 euros, s’insérant dans la partie centrale.

 

 
Le Mule Pro-DX de Kawasaki est équipé en standard de demi-portes ne s'ouvrant que de l'extérieur. © D. Laisney

 

Le Mule Pro-DX bénéficie en standard de demi-portes. Dommage qu’elles ne s’ouvrent que de l’extérieur.

 

 
La benne du SSV Mule Pro-DX de Kawasaki est sécurisée manuellement par un verrou situé de chaque côté. © D. Laisney

 

La benne ne se verrouille pas automatiquement en position normale. Il ne faut donc pas oublier d’actionner manuellement les deux verrous (un de chaque côté).

Fiche technique Kawasaki Mule Pro-DX

Moteur : Diesel, 3 cylindres, 993 cm3

Puissance : 24 ch à 3 600 tr/min

Type de transmission : 2 vitesses avant, une arrière et variateur

Charge utile de la benne : 453 kg

Capacité de remorquage : 907 kg

L x l x h : 338 x 162 x 196 cm

Empattement : 234,5 cm

Garde au sol : 26,5 cm

Poids tous pleins faits : 836 kg

Suspensions av/ar : indépendantes à double triangulation

Réservoir de gazole : 30 l

Pneumatiques avant : 26 x 9.00-12 4PR

Pneumatiques arrière : 26 x 11.00-12 4PR

Homologation : en option

Prix catalogue HT au 01/12/2021 (sans option) : 16 899 euros

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Un tracteur avec un outil porté de plus de 2,55 mètres de large est limité sur la route à 25 km/h.
Quand puis-je rouler à 50 ou 60 km/h avec mon tracteur ?
Les tractoristes livrent en France des tracteurs roulant à 50 km/h ou 60 km/h, mais est-il possible de circuler sur la voie…
Le dispositif FireSafe de Siwi autorise un dételage instantané de la presse en cas de départ de feu sur celle-ci.
[VIDEO] Siwi - Sauver le tracteur en cas d’incendie de presse
Le dispositif FireSafe du danois Siwi permet de dételer instantanément une presse à balles cubiques subissant un départ de feu.…
[SIMA 2022] Les tracteurs à découvrir sur le salon
Tour d’horizon des tracteurs à ne pas manquer sur le Sima qui ouvre ses portes demain.
Les tracteurs Fendt 300, 500 et 700 Vario peuvent désormais être équipés d'un kit de filtration pour faire passer la cabine en catégorie 4.
[SIMA 2022] Fendt - Les cabines des tracteurs 300, 500 et 700 Vario en catégorie 4
Le tractoriste allemand Fendt fait appel au spécialiste Seka pour proposer un kit de filtration faisant évoluer la cabine des…
[SIMA/VIDEO] - Case IH - Le Puma passe la barre des 300 ch
Case IH lance la nouvelle génération de Puma, avec un nouveau modèle, le Puma 260.
Publicité