Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Immatriculations de télescopiques : Manitou vend 1 machine sur 3 et Kramer gagne du terrain

Les fabricants de chargeurs télescopiques ont enregistré en 2019 un volume d’immatriculations jamais rencontré jusqu’alors, avec 5 355 unités.    

Le marché des chargeurs télescopiques a connu un énorme engouement en 2019, avec 5 355 machines immatriculées, contre 3 580 en 2018, soit une progression de 44 %. Ce bon résultat est en partie à mettre au crédit de la livraison l’an dernier d’un nombre élevé de machines commandées fin 2018, mais aussi par l’immatriculation de modèles plus anciens en parc, qui s’exposaient à une éventuelle ré-homologation en raison du changement de réglementation au 1er janvier 2020 (arrêté du 169 décembre 2016). Comme le précise l’Axema, cette embellie risque fort de s’accompagner en 2020 d’une baisse du marché.

Kramer à la 5e place

Au classement des marques, le trio de tête de change pas. Manitou garde la première place et vend une machine sur trois dans l’Hexagone. Le fabricant français connaît toutefois la plus grosse chute de parts de marché, avec moins 3,8 points par rapport à 2018. JCB, toujours à la deuxième position, perd 2,6 points. Merlo, reste sur la troisième marche et progresse de 0,4 point en atteignant 12,8 %. L’Italien ne retrouve cependant pas les niveaux qu’il a connus en 2016 (15,7 %) et 2017 (14,5 %). Claas reprend du poil de la bête avec ses appareils fournis par Liebherr et revient à 6,3 % (+2 points), soit un niveau équivalent à celui de 2016. Le constructeur allemand Kramer est le grand gagnant et son accord avec le réseau John Deere porte clairement ses fruits. Parti quasi de zéro en 2017, il affiche une part de marché de 5,2 % en 2019 (3,2 % en 2018) et occupe désormais la cinquième position au classement des immatriculations. En 6e position, Bobcat perd 0,3 point pour se stabiliser à 4 %. Son client Massey Ferguson, pour qui il fabrique les chargeurs télescopiques dans son usine de Pontchâteau en Loire-Atlantique, progresse lui de 1,1 point, soit une part de marché de 4 %.

 

Sur la même thématique : 

La puissance moyenne des tracteurs immatriculés en 2019 en forte hausse

 

Les immatriculations de tracteurs spécialisés en 2019

 

Les immatriculations de tracteurs standards en 2019

Les plus lus

Le châssis très épuré des bineuses Razol utilise une poutre principale carrée, inclinée à 45 degrés. © M. Portier
Razol - Une bineuse entièrement revue
Razol renouvelle sa gamme de bineuses.
 © L. Vimond
Assa - Un châssis incliné pour l’épandage de compost dans les pentes
L’entreprise marnaise propose un châssis basculant pour compenser l’effet de la pente sur le flux du compost dans l’épandeur.
Le broyeur d'accotements Quivogne est sisponible de 1,6 à 2,5 m de large.  © D. Laisney
Quivogne - Un broyeur à multiples positions de travail
Le broyeur Quivogne s’utilise pour l’entretien des fossés et des accotements.
L’abreuvoir inox basculant de La Buvette peut accueillir 8 vaches © M. Portier
La Buvette - Un abreuvoir à grande vidange de 4,60 mètres
L’abreuvoir inox de La Buvette peut accueillir 8 vaches.
Équipées de compresseurs Hertell ou Jurop, les tonnes à lisier Gili reçoivent un bras de pompage (avec accélérateur en option) de 150 ou 200 mm de diamètre. © M. Portier
Gili - Les tonnes à lisier importées en France
Le constructeur espagnol Gili commercialise sa gamme de tonnes à lisier de 7 300 à 26 800 l
Essai Citroën Berlingo 2019 Réussir machinisme
[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
Publicité