Aller au contenu principal

Carrière
Gilbert Méthivier : du statut d’artisan au groupe de 150 personnes

Le concessionnaire New Holland Méthivier a célébré, fin novembre 2019, son quarantième anniversaire. Son fondateur, Gilbert Méthivier, parti de rien, est aujourd’hui à la tête d’un groupe de 150 personnes.

Gilbert Méthivier est le héros d’une des plus belles success story de la distribution de la machine agricole en France. Il a débuté sa carrière, avec son épouse Marièle et son frère Christian, comme réparateur de machines agricoles et vendeur de matériels d’occasion. Quarante ans plus tard, il préside le groupe Méthivier, qui emploie 150 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel de 55 M€. Sa relève est assurée par la présence dans l’entreprise de ses enfants Anne-Lise Lombardy, directrice générale, et Arnaud Méthivier, directeur général adjoint et responsable pièces techniques et consommables. Le gendre, Florian Lombardy, est le directeur commercial. La concession familiale, qui représente la marque New Holland sur six départements au travers de 14 bases, a souhaité fêter ses 40 ans en grande pompe avec ses partenaires, clients, fournisseurs et salariés. Pas moins de 700 personnes se sont déplacées le 30 novembre 2019 à l’espace Blareau de Sully-sur-Loire dans le Loiret (45). Elles ont profité, à l’extérieur, d’une exposition de matériels organisés par les partenaires du groupe et, durant la soirée, d’un spectacle assuré par un équilibriste, une danseuse artistique et un chansonnier.

 

Des débuts dans un local prêté par un agriculteur

Lors de cet événement, Gilbert Méthivier a relaté ses débuts, en 1979, avec son frère Christian, dans un local prêté par un voisin agriculteur de Bray-en-Val (Loiret). La passion du métier et la confiance des agriculteurs, qui achetaient du matériel sans bon de commande, ont permis aux deux frères et à leur salarié de se construire une solide réputation. En 1981, les Ets Méthivier se voient confier la distribution de Fiat Someca sur le Val-de-Loire et la Sologne, le début d’un long partenariat avec le constructeur. En 1983, le premier bâtiment de 1 000 m² sort de terre à Bray-en-Val. Quatre ans après sa création, l’entreprise compte déjà 15 salariés et réalise près de 4 M€ de chiffre d’affaires. L’année suivante, la concession adhère au groupement Promodis, pour lequel Gilbert Méthivier deviendra plus tard le président et y restera plusieurs années.

 

De la salle de traite à l’irrigation

La croissance est passée par le développement d’activités complémentaires, telles que l’irrigation, l’installation de salles de traite, la pulvérisation et la distribution de pneumatiques. « Nous avons toujours eu la volonté de couvrir tous les métiers de l’agriculture », souligne Gilbert Méthivier. Le groupe s’est aussi étoffé par l’acquisition d’entreprises. Au milieu des années 80, les établissements Martin, implantés à Batilly-en-Gâtinais dans le nord du Loiret, deviennent agents et le groupe s’implante à Villemandeur (45), près de Montargis, à la suite de l’arrêt des Ets Cagnat. Un pied dans la Beauce et un dans le Gâtinais ! Entretemps, Fiat Someca est devenu Fiatagri avant de se regrouper avec Ford en 1993. Dans les années 1990, les bâtiments de Bray-en-Val et Villemandeur doublent leur surface. Durant cette décennie, Arnaud, le fils de Marièle et Gilbert, exerce plusieurs métiers au sein de l’entreprise : technicien machines à traire, mécanicien, magasinier…

 

Une vague de croissance externe

Après l’ouverture de la base Promodis de Joigny en 2000, les Ets Méthivier s’installent à Toucy dans l’Yonne (89) en 2000 pour distribuer New Holland. Ils connaissent une nouvelle vague de croissance externe dans les années 2000 avec la reprise des Ets Mille à Etampes (Essonne) et de la concession Case IH Sonobi à Sainte-Geneviève-des-Bois (Loiret). L’année 2013 est importante avec le rachat des Ets Parageau des Aix-d’Angillon dans le Cher (18), présents également à Saint-Martin-sur-Nohain (Nièvre) et Dun-sur-Auron (18). C’est également l’année de l’inauguration du bâtiment de Sermaises (45). Depuis, toutes les sociétés ont été fusionnées au sein du Groupe Méthivier, dont le siège est resté à Bray-en-Val sur un site de quatre hectares.

www.groupe-methivier.com

 

Dates clés du groupe Méthivier

1979 : Création de l'entreprise à Bray-en-Val (Loiret),

1981 : Déménagement à Saint-Benoît-sur-Loire et obtention de la concession Fiat,

1983 : Emménagement à Bray-en-Val (locaux actuels),

1984 : Adhésion au groupement Promodis,

1985 : Reprise de Beauce Agri à Pithiviers (Loiret),

1987 : Création du site de Villemandeur, près de Montargis (Loiret),

1993 : L'entreprise devient le concessionnaire exclusif New Holland (Fiat, Ford, New Holland) sur son secteur,

1998 : Construction de locaux neufs à Sandillon (Loiret),

2000 : Création de la filiale Yonne Agri à Joigny (89) et ouverture d’une base Méthivier à Toucy (89),

2001 : Rachat des Ets Mille à Etampes (Essonne),

2004 : Rachat de la société Sonobi, concession Case IH à Sainte-Geneviève-des-Bois (Loiret),

2010-2012 : Inauguration des nouveaux magasins Promodis 2 à Joigny, Toucy et Villemandeur,

2013 : Reprise des Ets Parageau des Aix-d’Angillon dans le Cher et inauguration de la base de Sermaises (45),

2015 : Aménagement des nouveaux locaux d’Etampes (91),

2016 : Anne-Lise Lombardy, fille de Gilbert Méthivier, devient directrice générale et son frère Arnaud Méthivier est nommé directeur général délégué.

 

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Les quads et SSV homologués tracteurs sont-ils réellement concernés par le contrôle technique.
Votre quad ou SSV agricole soumis au contrôle technique dès le 1er octobre 2022 ?
Initialement suspendu par le Président de la République, le décret du 11 août dernier, instaurant l’obligation de contrôle…
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Les tracteurs McCormick X6.125 Xtrashift et X6.135 Xtrashift développe 119 et 126 chevaux.
McCormick - Un nouveau motoriste pour les tracteurs X6 Xtrashift
Le passage des tracteurs X6 Xtrashift à la norme antipollution Stage V a conduit McCormick a changé de fournisseur de moteur.
Publicité