Aller au contenu principal

Evrard – Le nouveau pulvé traîné Météor au grand R

Le fabricant français Evrard dévoile sa dernière génération de pulvérisateur traîné Météor R Activ. Cet appareil entièrement redessiné fait la chasse aux volumes morts.

Le nouveau pulvérisateur traîné Météor R Activ d'Evrard, qui vient tout juste d'être dévoilé à la presse et aux concessionnaires, a été entièrement redessiné par rapport aux modèles de précédente génération. Cet appareil, développé à l'usine de Beaurainville (Pas-de-Calais), se décline dans un premier temps en capacité de 4 200 et 5 200 litres, avant l'arrivée en 2022 de variantes de 6 200 et 7 200 litres. Le Météor R Activ bénéficie d'une protection intégrale de ses organes par des carters. Il se distingue par l'intégration, dans un coffre côté droit, de la pompe de pulvérisation animée hydrauliquement, des vannes et des filtres, afin de réduire au minimum les volumes morts : 10 litres de moins que les Météor d'ancienne génération. Ce nouveau pulvérisateur traîné bénéficie d'une flèche d'attelage suspendue (débattement de 100 mm) et d'une suspension d'essieu à ressort hélicoïdal (170 mm de débattement). Il est équipé de la circulation continue PPI (Pulvérisation Précise et Instantanée) et disponible avec des rampes en acier de 24 à 36 mètres de large, ainsi que des versions en aluminium, fournies par Pommier, de 24 à 45 mètres d'envergure. 

A lire aussi : Evrard lance le pulvérisateur traîné Opale

Trois finitions et jusqu'à deux pompes de pulvérisation

Le Météor R Activ sera disponible à terme en trois finitions : Pro, Ultimate et Ultimate Pro. En version Pro, Evrard monte une pompe délivrant 334 l/min animée au choix par la prise de force (PDF) ou par un moteur hydraulique via le circuit Power Beyond. La cuve principale intègre une jauge électronique, tandis que la réserve d'eau claire se contente d'une jauge extérieure graduée. La mise en oeuvre est assistée par la console FluidBox associée à un écran LCD. Le Météor R Activ Ultimate compte jusqu'à deux pompes débitant chacune 280 l/min, dont une animée hydrauliquement et l'autre entraînée par la PDF. Il accède en option à une seconde réserve de rinçage, dotée d'une jauge électronique, pour le transport d'eau claire ou d'un produit de rinçage spécifique. Cette finition Ultimate profite du terminal de mise en oeuvre CommandBox à écran couleur de 7 pouces, dont l'utilisation est plutôt intuitive et conviviale grâce aux différents pictogrammes et schémas. Ce boîtier pilote le rinçage automatique séquentiel, le nettoyage complet et comprend même un mode hivernage. Il permet également de lancer la pulvérisation depuis le sol, afin de contrôler le bon fonctionnement des buses sans devoir remonter en cabine. La version Ultimate Pro s'accompagne systématiquement de deux pompes pour davantage de débit au remplissage et satisfaire aux besoins des exploitants fertilisant à l'azote liquide, par exemple.

 

 

 

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
Claas bec ensileuse Orbis 900 Réussir Machinisme DP
[VIDEO] - Claas - Le bec d'ensileuse Orbis 900 se replie en cinq parties
Claas renouvelle son bec d'ensileuse Orbis 900 qui se replie désormais à 3 m de large. 
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité