Aller au contenu principal

Essai Can-Am Traxter Pro DPS HD10 T – Entre le quad et le pick-up, un SSV utilitaire à vocation agricole

L’essai réalisé chez Franck Lefort, installé en Seine-et-Marne, confirme que le SSV Can-Am Traxter Pro DPS HD10 T a vraiment sa place dans les exploitations agricoles. Très polyvalent sur la route et dans les champs, ce véhicule utilitaire léger est confortable et affiche une grande capacité de chargement.  

Grâce à son homologation européenne T1b et à son freinage ABS, le SSV Can-Am Traxter Pro DPS HD10 T, facilement identifiable à sa grande caisse arrière, est conçu pour circuler à 110 km/h sur la route en toute légalité. Ce véhicule utilitaire léger trois places partage son châssis à empattement long et sa motorisation avec le Traxter Max à double cabine, embarquant jusqu’à six personnes. Il est animé par un bicylindre en V essence Rotax de 976 cm3 délivrant 82 chevaux, qui propose les modes de fonctionnement Eco, Normal et Travail, afin d’adapter la cartographie de l’injection à l’utilisation. Il bénéficie en standard de quatre roues motrices débrayables, d’un différentiel arrière et de suspensions à double triangulation. Il est également équipé de la direction à assistance électrique, d’un grand coffre fermé sous la benne, d’une boule d’attelage et d’un treuil à l’avant.

Un SSV personnalisable à souhait

Côté confort, la finition de base est assez dépouillée. Elle comprend uniquement l’arceau de protection doté d’un toit et des filets latéraux de retenue. Heureusement, le large catalogue d’options Can-Am permet de personnaliser le SSV Traxter en ajoutant, par exemple, un pare-brise, des portes, une vitre arrière et de multiples accessoires pour la benne. Les adeptes du travail en musique peuvent même opter pour la sono directement intégrée dans le toit et ses haut-parleurs lumineux.

« Le SSV Traxter Pro est une machine plus sécurisante et plus simple à utiliser qu’un quad, car les passagers sont protégés par l’arceau et il n’est pas nécessaire de mettre un casque, un blouson et des gants », souligne Franck Lefort, céréalier en Seine-et-Marne.
© D.Laisney

Au volant « Un comportement routier impressionnant »

© D.Laisney

Un habitacle spacieux et confortable

Confortable et spacieux, le poste de conduite entièrement fermé du SSV Can-Am Traxter Pro DPS HD10 T présente l’atout d’accueillir jusqu’à trois personnes. C’est super intéressant pour circuler par tous les temps et se rendre à plusieurs sur les chantiers. J’ai vite trouvé la position de conduite idéale grâce au volant ajustable en inclinaison et au siège chauffeur coulissant. Les deux grandes portes entièrement vitrées s’ouvrent vers l’arrière et dégagent un parfait accès à bord. Leurs vitrages en polycarbonate procurent une très bonne visibilité tout en résistant aux chocs. Bien pratiques, les vitres supérieures coulissent pour ajuster la ventilation naturelle de l’habitacle. Comme l’essai s’est déroulé sous de fortes chaleurs, j’ai particulièrement apprécié le pare-brise ouvrant à 90 degrés.

© D.Laisney

Impressionnant au champ et sur la route

Sur la route, à deux à bord et avec 100 kg dans la caisse arrière, le Traxter Pro DPS HD10 T envoie fort et atteint rapidement 90 km/h. Son comportement est sain en ligne droite et dans les grandes courbes, mais il faut en revanche faire preuve de vigilance dans les virages serrés, surtout avec les pneus tout-terrain du modèle essayé. Le freinage est redoutable et j’ai bien vu l’efficacité de l’assistance ABS en écrasant d’un grand coup la pédale. Dans les champs, les suspensions à grand débattement procurent un très bon confort en absorbant les irrégularités du sol. L’utilitaire Can-Am m’impressionne d’ailleurs par sa capacité à survoler les traces de traitement. Certains reprocheront à ce Traxter Pro le long empattement qui pénalise l’angle ventral de franchissement, mais pour un usage purement agricole, ce critère n’est, à mon goût, pas limitant et la garde au sol de 33 cm est amplement suffisante.

 

Une capacité de chargement hors pair

En plus de la capacité de remorquage de 1 136 kg, la caisse est l’autre gros point fort du Can-Am Traxter Pro. Sa taille est impressionnante pour un SSV avec ses 180 cm de long et ses 138 cm de large. Elle affiche aussi une capacité de chargement intéressante de 544 kg, acceptant ainsi un big bag, et son hayon particulièrement robuste supporte 113 kg. J’y ai mis sans difficulté ma cuve de ravitaillement de GNR et il restait encore de la place à l’arrière pour emporter d’autres équipements. Elle est conçue pour être basculée manuellement, mais Can-Am propose en option le bennage hydraulique. Cette caisse, pourvue de ridelles amovibles, est personnalisable à souhait grâce à la longue liste d’accessoires. Il est par exemple possible d’y ajouter des rehausses grillagées repliables comme sur le modèle essayé. Les systèmes d’attache rapide LinQ par quart de tour facilitent l’ajout de différents supports pour emporter des outils ou tout autre objet (pelle, fourche, tube, fusil…), sans risque de les perdre. Un bon point également aux coffres et glacières amovibles qui se verrouillent sur le plancher grâce aux dispositifs LinQ.

Motorisation essence et entretien facile

© D.Laisney

Le Traxter Pro DPS HD10 T présente l’avantage de ne pas être fragile et d’accepter le lavage à grande eau, y compris dans l’habitacle. Le fait qu’il soit animé par un moteur essence n’est pas un problème, car il est possible de récupérer la TVA. C’est même un atout, puisque l’entretien se limite au remplacement de l’huile moteur et du filtre tous les 1 500 km ou 100 heures. Comme son bicylindre est logé à l’arrière sous la caisse, le contrôle des niveaux d’huile et de liquide de refroidissement, ainsi que le nettoyage du filtre à air et le remplissage de lave-glace, demandent de basculer la benne. Cette opération est facilitée par le bennage hydraulique optionnel que je recommande, surtout si des équipements restent à demeure dans la caisse.

 

J’apprécie

Le comportement routier

La capacité de chargement

Le haut niveau de personnalisation

 

J’aimerais

Une batterie plus accessible

Des rétros qui vibrent moins

Le retour automatique au neutre des clignotants

 

Fiche technique

Can-Am Traxter Pro DPS HD10 T

Modèle 2022

Moteur : Rotax V-Twin essence

Cylindrée : 976 cm3

Puissance : 82 ch

Type de transmission : 2 vitesses avant, une arrière et variateur à courroie

Poids à vide : 831 kg

Charge utile : 771 kg

Capacité de la benne : 544 kg

Capacité de remorquage : 1 136 kg

L x l x h :  391 x 162 x 198 cm

Empattement : 294 cm

Garde au sol : 33 cm

Suspensions av/ar : indépendantes à double triangulation

Capacité du réservoir : 40 l

Pneumatiques avant : 240/70 R14

Pneumatiques arrière : 285/60 R14

Homologation : tracteur T1b, 3 places

Tarif : à partir de 18 549 euros HT

Garantie : 2 ans

 

Les plus lus

Tracteur McCormick X7.460 sur la route
Conduite des tracteurs en dehors des activités agricoles - Le permis B ne suffit pas toujours
La commercialisation de tracteurs homologués à 50 ou 60 km/h change la donne en matière de permis de conduire.
Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Innovagri 2022 - Dix nouveautés à ne pas manquer sur le salon
Nous vous proposons un avant-goût des nouveautés du salon Innovagri qui a lieu cette année à Ondes dans le Sud Ouest.
Dispositif de maintien latéral du chargement par sangles sur plateau à paille Ponge
Ponge - Les plateaux fourragers sanglés automatiquement
Ponge dévoile sur ses plateaux fourragers un dispositif de maintien latéral du chargement par sangles.
La fourche éjectable Lenormand se monte sur des tracteurs développant jusqu'à 300 chevaux.
Lenormand - Une fourche à ensilage à fond poussant pour les tracteurs de forte puissance
Le constructeur manchois Lenormand propose une fourche à ensilage à fond poussant conçue pour être utilisée avec des tracteurs de…
Ensileuse New Holland au travail
Quelle taille de bec à maïs faut-il monter sur l’ensileuse ?
La vitesse de travail de l’ensileuse dépend de la puissance du moteur, de la largeur du bec à maïs et du rendement en fourrage.…
Publicité