Aller au contenu principal

Deguillaume sauvé de la liquidation judiciaire par le groupe français Steva

Reconnue dans le monde agricole pour ses fabrications de véhicules remorqués, l’entreprise Deguillaume, en proie à des difficultés financières, vient d’être reprise par le groupe industriel français Steva.

Philippe Lassablière, PDG Steva, plateaux et remorques Deguillaume
Philippe Lassablière, PDG du groupe Steva spécialisé dans la sous-traitance en métallurgie, endosse désormais le statut de constructeur avec la reprise de Deguillaume.
© Deguillaume

Les salariés de la société Deguillaume, située à Eymoutiers en Haute-Vienne et qui appartenait à Dangreville depuis 2015, sont rassurés, car leurs emplois sont préservés. Leur société, reconnue pour ses fabrications de bennes, bétaillères et plateaux, vient en effet d’être sauvée de la liquidation judiciaire par l’industriel français Steva spécialisé dans la métallurgie. La reprise réalisée à la barre du tribunal de commerce de Limoges est effective depuis le lundi 6 décembre 2021. « Nous avons conservé 37 salariés sur les 38 que comptait l’entreprise, précise Philippe Lassablière, PDG du groupe. Nous allons tout mettre en œuvre pour redonner confiance aux clients, en leur livrant des matériels au top et en respectant les délais annoncés. » Le nouveau dirigeant est confiant car le carnet de commandes est bien rempli. Il annonce que des moyens vont être mis en place pour renforcer le réseau de concessionnaires.

1,5 million d’euros d’investissements programmés

Le repreneur, spécialisé dans la sous-traitance pour les domaines de l’automobile et du machinisme agricole, va s’appuyer sur son expertise industrielle pour réorganiser la production au sein de Deguillaume. « Nous avons prévu d’investir à hauteur de 1,5 millions d'euros dans de nouveaux outils de fabrication et dans l’amélioration des performances. Nous allons aussi redéfinir les flux de production et réorganiser les postes de travail. L’objectif est de valoriser pleinement le savoir-faire des salariés, quitte à confier la fabrication des pièces les plus simples à d’autres usines du groupe, indique Philippe Lassablière. Comme Steva achète déjà entre 16 000 et 18 000 tonnes d’acier par an, nous ferons profiter à Deguillaume de notre pouvoir de négociation, afin d’abaisser le prix des matières premières. » 

Un groupe partenaire de grande marque du machinisme agricole

L’industriel français, qui emploie 190 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros, bénéficie d’une réelle expertise dans le travail de l’acier. En effet, parmi ses cinq usines en France, deux sont dédiées à l’emboutissage, deux autres réalisent du traitement de surface et une est spécialisée dans le cintrage de tubes. Le groupe est peu connu dans le monde agricole, alors que certains de ses composants se retrouvent dans les stabulations ou équipent des tracteurs. Il fournit, par exemple, le spécialiste du tubulaire Jourdain, ainsi que l’usine Agco de Beauvais et le Gima (joint-venture 50/50 entre Agco et Claas qui produit des transmissions semi-powershift pour les tracteurs).

Fiche d’identité du groupe Steva

190 salariés

40 millions d’euros de chiffre d’affaires

5 sites :

Steva Orléans à Ingré (Loiret - 45) – Emboutissage grandes séries

Steva Saint-Etienne à Feurs (Loire - 42) – Emboutissage petites et moyennes séries

BTS Saint-Victor (Allier - 03) – Traitement de Surface

BTS Brioude (Haute-Loire - 43) – Traitement de Surface

Steva Loir et Cher à Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher - 41) – Cintrage de Tubes

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Les quads et SSV homologués tracteurs sont-ils réellement concernés par le contrôle technique.
Votre quad ou SSV agricole soumis au contrôle technique dès le 1er octobre 2022 ?
Initialement suspendu par le Président de la République, le décret du 11 août dernier, instaurant l’obligation de contrôle…
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Les tracteurs McCormick X6.125 Xtrashift et X6.135 Xtrashift développe 119 et 126 chevaux.
McCormick - Un nouveau motoriste pour les tracteurs X6 Xtrashift
Le passage des tracteurs X6 Xtrashift à la norme antipollution Stage V a conduit McCormick a changé de fournisseur de moteur.
Publicité