Aller au contenu principal

Amazone franchit la barre des 500 millions d’euros de chiffre d’affaires

La firme familiale allemande Amazone vient de communiquer ses résultats pour l’exercice 2020. Elle fait état d’un chiffre d’affaires record et annonce de nouveaux travaux d'agrandissement dans son usine de pulvérisateurs.

Semoir monograine Amazone Precea avec tracteur Massey Ferguson
L’entreprise allemande Amazone a enregistré en 2020 une progression de 15 % de son chiffre d’affaires par rapport à 2019.
© Amazone

Le constructeur allemand Amazone a particulièrement bien géré la crise sanitaire en enregistrant, pour l’exercice 2020, une progression de 70 millions d’euros de son chiffre d’affaires. Avec 537 millions d’euros, dont 80 % à l’export, il s’agit de sa meilleure performance en 138 ans d’existence. « Toutes les équipes ont démontré un fort engagement pour conserver un fonctionnement normal de l’entreprise au cours des différentes phases de la pandémie. Même au cours des périodes les plus critiques, nous avons pu maintenir l’activité de toutes nos usines et ainsi assurer les livraisons des matériels », précisent Christian et Justus Dreyer, les dirigeants de la firme familiale, qui prévoient pour cette année des résultats au même niveau que ceux de 2020.

Des travaux d’agrandissement à l’usine de pulvérisateurs

L’entreprise, qui emploie 1 900 salariés dans le monde, a enregistré un bon développement des ventes en Allemagne, au Danemark, en Belgique, en Russie et en Autriche. Elle a aussi bénéficié de belles performances commerciales en France, Pologne et Grande-Bretagne. L’innovation est chère à Amazone et l'entreprise l’a encore prouvé en 2020 en investissant plus de 6 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement. Elle continue également de renforcer ses moyens de productions et prévoit de construire de nouveaux halls, d’une surface totale de 8 000 mètres carrés, dans son usine de pulvérisateurs située à Bramsche, au nord-ouest de l’Allemagne.

 

A lire aussi : Amazone - La trémie frontale FTender emporte engrais et semences

 

 

Les plus lus

Ensileuse Rostselmash RSM F 2650 chez Michel Bellamy
Une ensileuse Rostselmash en test pour les 40 ans de la concession Michel Bellamy
L’ensileuse RSM F 2650 de l’industriel russe Rostselmash vient, ce 15 avril 2021, de débarquer en Normandie à la concession…
Tonnes à lisier buses interdites Réussir Machinisme
Les buses d’épandage bientôt interdites ?
Le plan d’action ministériel adopté en janvier 2021 vise à réduire les émissions de polluants atmosphériques issues des…
Les nouveaux Valtra N5 et T5 sont dès à présent disponibles, car la production a déjà débuté dans l'usine finlandaise du groupe Agco. © Valtra
Valtra – Le tableau de bord disparaît sur les tracteurs N5 et T5
La sortie des tracteurs Valtra N5 et T5 coïncide avec la célébration des 70 ans de la marque finlandaise, qui appartient depuis…
Benne à fond mouvant la Campagne de la SARL Setar Bibollet - Caisse et fond mouvant Socari
La Campagne – Une benne à fond mouvant de 64 mètres cubes à déchargement rapide
Le constructeur français La Campagne annonce l’arrivée d’une nouvelle génération de bennes à fond mouvant conciliant grande…
Robot Collect’Bouz de la start-up normande Bouz’Eco
Collect’Bouz spécial pâturage – Les bouses collectées au cul des vaches pour alimenter le méthaniseur
Après l’urinoir CowToilet de la société néerlandaise Hanskamp primé d’une médaille d’or au salon Eurotier 2020, la start-…
Faucheuse frontale Kuhn sur tracteur New Holland TM140 et remorque autochargeuse Strautmann
« J’ai réduit mon coût alimentaire à 68 euros les 1000 litres de lait avec l’affouragement en vert »
Gaëtan Le Meur, éleveur de montbéliardes à Plussulien, dans les Côtes-d’Armor, a remplacé sa remorque faucheuse autochargeuse par…
Publicité