Aller au contenu principal

Tour de plaine
Blé tendre/Orge : vers une récolte 2021 abondante mais incertaine en qualité

Visio Crop table sur une récolte 2021 de blé tendre à environ 37 Mt. Stratégie Grains considère ce chiffre comme le bas de la fourchette.

© JACLOU-DL-Pixabay

Les divers analystes sont unanimes quant aux récoltes de céréales à paille hexagonales : les volumes de blé tendre et d’orge sont, pour le moment, attendus abondants, et la qualité devrait être au rendez-vous, bien qu’il faille encore rester prudent.

« Au sud de la Loire, où les cultures de blés et d’orges sont à un stade de développement plus avancé, les récents orages et le temps un peu plus frais pourraient dégrader les poids spécifiques (PS), voire les taux de protéines. Le sec lors du printemps n’a pas toujours permis une bonne assimilation de l’azote. Le temps plus frais actuellement pourrait également pénaliser quelque peu les temps de chute de Hagberg, surtout s’il venait à perdurer », résume ainsi Benoît Fayaud, analyste de Stratégie Grains.

 

Une situation bien meilleure qu’en 2014

La situation est, pour le moment, plus satisfaisante qu’en 2014, souligne Benoît Fayaud, année durant laquelle un temps plus frais avait sévi durant les récoltes, pénalisant les temps de chute de Hagberg. 

Au nord de la Loire, où les cultures évoluent à un stade de développement moins avancé, « les pluies pourraient – si elles persistaient – générer des problèmes de fusariose, dégradant les rendements », alerte l’expert. Si les pluies ne dépassent pas les 20 mm en France sur la semaine 27, « il n’y aura guère de souci. En revanche, s’il pleuvait davantage, le potentiel des cultures s’en retrouverait affecté », soutient-il. Mais l’optimisme domine pour l’instant.

Peu d’effets du gel printanier sur les cultures

Un analyste privé révèle de son côté que le gel survenu au printemps n’a généré que peu de dégâts sur les cultures de blé tendre et d’orge. « Les agriculteurs sont impatients de rentrer dans les parcelles et attendent la fin des pluies, les plantes étant déjà mûrs dans bon nombre de secteurs au sud de la Loire », précise-t-il. Il ajoute que les orages ont engendré des phénomènes de verse ou de coulée de boue, mais de manière très localisée. Ainsi, les craintes concernant les dégâts des orages s’atténuent. « Les plaines sont belles dans l'ensemble, et les producteurs sont pour le moment plutôt confiants », précise-t-il.

Benoît Fayaud indique que les orages pourraient affecter les PS et les calibrages des orges brassicoles. Mais là aussi, l'expert voit pour le moment une bonne récolte en volume et en qualité. Evergrain, trader allemand, affichait son optimisme sur twitter le 29 juin, dans le Gâtinais et la Champagne, parlant de bons potentiels de rendement et de qualité.

Autour de 37 Mt de blé tendre 2021 ?

Luc Lorin, fondateur de Visio Crop, spécialisé dans la prévision de rendement des cultures, explique qu’« au 20 juin, les rendements pourraient atteindre 74-76 q/ha, soit 75 q/ha en moyenne ». Sur une sole de 5 Mha environ, cela donnerait un volume 2021 de blé tendre français aux alentours des 37 Mt. Benoît Fayaud se refuse pour le moment à donner un chiffre précis, estimant de son côté que le chiffre de 37 Mt est crédible, mais constituerait « le bas de la fourchette ».

Stratégie Grains voit de bons rendements en orge, mais des volumes en baisse entre 2020 et 2021

En orge, les rendements sont attendus en hausse par rapport à 2020 selon Stratégie Grains, mais les volumes seraient inférieurs à 12 Mt, « compte tenu de la baisse annuelle de la sole française », indique Benoît Fayaud.

Inquiétudes sur le blé dur dans le Sud-Ouest

Les inquiétudes s’avèrent un peu plus pressantes concernant le blé dur, spécialement dans la zone Nouvelle Aquitaine-Occitanie. « Le temps sec au printemps n’a pas permis aux plantes de bien valoriser l’azote, susceptible de pénaliser les taux de protéines », explique Benoît Fayaud. Les récents orages/pluies survenus et à venir pourraient provoquer des phénomènes de mitadinage plus important que prévu, et augmenter le taux de grains germés, mouchetés, fusariés (GMF). La situation serait meilleure dans le Centre et le Sud-Est. Bilan : « la récolte de blé dur française 2021 ne devrait pas être exceptionnelle tant sur le plan volumétrique que qualitatif », s’exprime Benoît Fayaud.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Prix des Céréales le 30 juillet : nouvelle hausse en blé tendre et en orge fourragère, dopés par les intempéries

Les cours des céréales à paille françaises ont de nouveau progressé sur leur marché physique respectifs entre les 29 et 30…

Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Ebro Foods cède une partie de Panzani au fonds CVC Capital
L’opération concerne les pâtes sèches, le couscous, les sauces et la semoule.
Prix des Céréales le 23 juillet : hausse du blé français avec le retour des pluies

Si les cours du blé et du maïs ont marqué le pas outre-Atlantique sur le marché à terme de Chicago, sur fond d’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne