Aller au contenu principal
Font Size

Alsace 
Une campagne 2018/2019 en demi-teinte

Si le commerce du blé tendre s’est bien comporté, celui du maïs a été pénalisé par les basses eaux du Rhin. L’état des cultures d’hiver est pour l’heure satisfaisant.

© Vincent Marmuse - Réussir SA

« Le bilan 2018/2019 en Alsace se caractérise par un été chaud et sec qui n’a pas eu de conséquences sur la production de blé tendre (48 000 ha semés) mais qui a conduit aux basses eaux du Rhin et impacté les cultures de printemps », indique Christophe Armbruster, vice-président de l’Association de la Bourse de Strasbourg et responsable de la commercialisation des céréales et de la qualité du groupe Armbruster, négoce familial alsacien. La production de maïs a chuté de 7 % entre 2017 et 2018 (11 t/ha en moyenne sur 120 000 ha), avec des différences marquées entre zones irriguées (14 t/ha maximum) et non irriguées (7 t/ha minimum). Le soja (6 000 ha semés) a suivi le même scénario. Quant à la qualité sanitaire, elle a été bonne en blé tendre, voire très bonne en maïs, avec une humidité moyenne de 22 % (contre 37 % en 2017). « Côté prix, c’est catastrophique : on est passé en maïs de 190 €/t en août à 146 €/t aujourd’hui, en base Fob.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
Argus Media s'offre la société de conseil Agritel
Agritel souhaite devenir une agence de report de prix (PRA, Price reporting agency). Argus Media peut le lui permettre à terme.
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

L’export en plein boum de la boulangerie pâtisserie viennoiserie made in France
Si le Coronavirus a bouleversé le secteur en France, l’export témoigne d’une belle dynamique.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne