Aller au contenu principal

Collecte et exportations
Une campagne 2020/2021 satisfaisante malgré sa singularité pour Nord Céréales

Une année difficile à gérer, des investissements et des projets au menu de l’assemblée générale du 19 novembre 2021.

La sica Nord Céréales a investi en 2021 et investira encore en 2022 pour améliorer ses performances à l'exportation.
© Nord Céréales

La Sica Nord Céréales, spécialiste du chargement de bateaux en haute mer, a exporté 2 215 379 t de céréales pour son exercice 2020/2021 (dont 1 590 526 t de blé, 582 637 t d’orge et 32 766 t d’orge de brasserie), un exercice « empreint d’une grande singularité » selon Laurent Bué et Joël Ratel, respectivement président et directeur de la structure. Le chiffre d’affaires de la Sica s’est élevé à 14 742 429 €, dont 11,21 M€ pour le fobbing exportation, et le résultat net à 1 879 726 €.

Dans le détail, la Chine (1 640 351 t) est demeurée la première destination céréales à partir du site de Nord Céréales devant l’Egypte (315 000 t , soit 100 % des exportations vers ce pays à partir des ports français), l’Algérie (102 500 t), le Pakistan (65 470 t), l’UE (65 308 t) et le Maroc (26 750 t).

L’acheminement des céréales vers le site de la Sica s’est fait essentiellement par péniches (55 % des volumes) devant les camions (39 %) et les trains (5 %). « On est allé chercher plus loin nos approvisionnements, plus loin dans l’hinterland » précisent les dirigeants.

La grande singularité évoquée par les dirigeants trouve bien entendu ses sources dans le décalage des moissons en raison d’une météo difficile mais aussi à travers « les cas contacts en raison de la Covid-19 qui ont provoqué des absences chez nous mais aussi dans les sociétés de maintenance ou encore par des vents qui, lorsqu’ils soufflent à plus de 80 km/h obligent à arrêter le fonctionnement des portiques de chargement ».

L’exercice a aussi été complexifié par le fait que Nord Céréales avait décidé de démarrer de nombreux projets d’investissement (32 M€ en tout) à travers des travaux pour moderniser et rendre plus performant le site : mise en dépressurisation du silo principal, démantèlement de l’ancien séchoir, refonte totale de l’électricité du silo principal, nettoyage des tapis de manutention… Certains projets se terminent (nouveau hall de chargement train en janvier 2022) ou sont à venir : achat d’un nouveau portique de chargement en juillet 2022 ou encore début de la construction d’un nouveau silo d’une capacité de 49 000 t (début des travaux prévu en août 2022 pour une fin des travaux fin 2023). Cette nouvelle capacité s’ajoutera aux 330 000 t déjà existantes sur le port de Dunkerque.

Et en 2022 ?

Pour la campagne 2021/2022, « nous imaginons garder nos destinations phares : l’Algérie, la Chine et espérons conserver le Maroc et l’Egypte » indiquent les dirigeants même si l’aspect politique du client algérien complexifiera fortement ce dossier. Nord Céréales espère pouvoir charger 2 Mt en juin 2022.

Enfin, Nord Céréales a mis en place un groupe de travail baptisé « Projet Logistique 2022 » afin « d’écouter le monde qui bouge » et de disposer en la matière d’outils et de services toujours plus professionnalisés tout en optimisant les coûts. Le groupe de travail se penchera sur des questions comme la complexité à trouver des camions et des chauffeurs, la professionnalisation toujours plus exigeante du monde du fluvial (réduire les temps de stationnement à vide à quai), sortir plus et plus vite des volumes de marchandises, du train spot…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 12 novembre : nette hausse des cours des céréales sur les marchés à terme, plus marquée en maïs qu’en blé

Les cours des principaux contrats Blé et Maïs ont nettement augmenté vendredi 12 novembre 2021, tant à Chicago…

Lancement du contrat à terme Blé dur Euronext le 3 janvier 2022

La plate-forme boursière Euronext a annoncé, le 9 novembre sur son site internet, le

Prix des Céréales le 5 novembre : blé, orge et maïs en baisse sur tous les marchés

Erratum : Dans la Cotdienne du 4 novembre, le prix de l'orge fourragère au 3 novembre départ Eure-…

Feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition de Soufflet par InVivo


La Commission européenne a indiqué, le 22 novembre, qu’elle avait approuvé, « en vertu du règlement européen sur les…

Kura lève 1M€ pour développer la culture de protéines végétales
Le spécialiste de produits japonais made in France veut développer la culture de soja bio en particulier.
Prix des céréales le 17 novembre : nouvelles hausses des cours du blé et du maïs

Les principaux cours des contrats Blé et Maïs ont tous progressé, tant à Chicago sur le CBOT que sur Euronext…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne