Aller au contenu principal

Marché à terme
Thierry Blandinières plaide pour la création d'un contrat Blé premium à Chicago

A l'occasion du congrès de l'Association générale des producteurs de blé, le patron du groupe In Vivo a défendu la création d'un contrat blé Premium pour valoriser les blés de qualité sur le marché mondial.

Thierry Blandinières, directeur général d'InVivo Group, lors du congrès de l'AGPB le 1er juin 2021.
© Rodophe de Ceglie

Profitant d'un débat sur la compétitivité de la filière céréalière lors du congrès de l'AGPB le 1er juin, Thierry Blandinières, directeur général d'InVivo Group, a invité les opérateurs, notamment les grosses structures à l'échelle internationale, de réfléchir à la construction d'un contrat à terme en Blé Premium, de haute qualité. "Il y a un enjeu pour la valorisation de l'exportation de blé. Il faudrait arriver à valoriser les commodités donc faire évoluer la bourse de Chicago pour disposer d'un nouveau contrat Blé Premium", a t-il lancé.

L'idée est de pouvoir valoriser davantage les productions de qualité, plus respectueuses de l'environnement, jusqu'ici non prises en compte par les principaux marchés à terme. Leur absence constituerait un frein à la juste rémunérations des efforts engagés au niveau de la production, et donc à leur expansion.

"Quand on voit que le président américain Joe Biden annonce 15% de taxes pour toutes les entreprises, nous avons peut-être les moyens de discuter la création d'un contrat à terme de blé Premium, et de réfléchir avec Cargill, ADM et les autres géants du négoce" pour créer de la valeur et sécuriser le revenu des producteurs a déclaré en substance le dirigeant du groupe InVivo.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Des exportations de céréales record depuis plus de dix ans au départ de Dunkerque
La campagne commerciale hexagonale de céréales 2022/2023 a démarré sur les chapeaux de roues, confirme l'opérateur portuaire Nord…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Crise énergétique - Les malteurs français veulent une solution rapide pour éviter des pertes de marché à l'international
Maillons incontournables de la filière Bière, les malteurs hexagonaux s'inquiètent de la flambée des cours de l'énergie, gaz en…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Marché des engrais - un souffle de détente sur des prix toujours fermes
Enjeu stratégique au niveau mondial pour assurer des niveaux de récolte attendus, le marché des engrais fait plus que jamais l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne