Aller au contenu principal

Cotidienne du 2 mars 2020
Tendances des marchés céréaliers et oléagineux du 28 février 2020

© Samuel Cauchois La Dépêche Le Petit Meunier

Tendance du marché céréalier : Recul des prix avec l’expansion du Covid-19

Les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs sur le marché physique français ont perdu du terrain, vendredi 28 février, dans le sillage d’Euronext (pour le blé et le maïs) et de Chicago (pour le blé). Cette tendance baissière est à mettre sur le compte du décrochage des marchés financiers, dans la perspective d’un ralentissement de l’économie mondiale, en lien avec l’expansion de l’épidémie de Coronavirus Covid-19. Les cours du maïs sur le marché à terme états-unien ont, en revanche, renchéri, en raison de la volonté du gouvernement de soutenir la filière Bioéthanol nationale.

Concernant le commerce international, on notera l’achat de 275 000 t de blé fourrager (probablement d’origine mer Noire) par les Philippines. Par ailleurs, l’Argentine a suspendu ses ventes de grains vers les pays tiers dans l’attente d’un éventuel relèvement de ses taxes à l’exportation.

Les ventes commerciales hebdomadaires de blé aux États-Unis de 382 000 tonnes ont augmenté de 10 % par rapport aux 346 000 t de la semaine précédente et inférieures aux attentes des opérateurs de 400 000 t à 600 000 t. Les ventes pour livraison en 2019/2020, ont atteint 22,6 Mt depuis le début de l'année et ont progressé de 3 % par rapport à l'an passé à la même époque. L’USDA s’attend à ce que les exportations totales de blé des États-Unis en 2019/2020 atteindront 27,2 Mt, 7 % de plus que l’an dernier, si elles se concrétisent. À ce jour, les ventes commerciales de blé aux États-Unis représentent 83 % des prévisions finales d’exportation de l’USDA.

Selon la même source, les conditions de blé d’hiver au Colorado, en Oklahoma, au Dakota du Sud, au Nebraska et au Michigan sont toutes meilleures qu’à la même période l’an dernier. Le blé d’hiver classé comme “bon à excellent” est en hausse de 9% au Colorado à 59%, en hausse de 8% en Oklahoma à 46%, en hausse de 27% dans le Dakota du Sud à 73%, en hausse de 9% dans le Nebraska à 69% et en hausse de 10% dans le Michigan à 56%. Cependant, les conditions de blé d’hiver au Kansas, au Montana et au Texas sont moins bien lotis qu’à la même période l’an dernier. Le blé d’hiver jugé “bon à excellent” est en baisse de 16 % au Kansas à 35 %, en baisse de 15 % au Montana à 37 % et de 7 % au Texas à 31 %.

En France, les conditions de culture « bonnes à très bonnes » du blé tendre évoluent de 65 % à 64 % en semaine 8 (contre 85 % en 2019), selon le rapport Céré’Obs de FranceAgriMeet de  67 % à 66 % en orges d'hiver (contre 80 % en 2019), et celles du blé dur sont stables à 66 % (contre 83 % en 2019). Les semis d’orge de printemps évoluent de 20 % à 32 % (contre 66 % en 2019).

 

 

 

Graph oléa28022020

Tendance Oléagineux : Chute des cours du colza, le coronavirus panique les marchés

Les prix du colza ont nettement reculé entre les sessions du 27 et du 28 février sur Euronext et le marché physique français, compte tenu de la baisse du pétrole sur les places de Londres et de New-York. Ceci en raison de l'épidémie de coronavirus, qui fait craindre un repli de l'activité économique mondiale.

Concernant le pétrole, en plus du coronavirus qui affecte la consommation planétaire d'énergie fossile, il faut ajouter la forte production états-unienne de brut, qui atteint depuis quelques semaines 13 millions de barils par jour environ. Les pays de l'Opep vont se réunir les 5 et 6 mars à Vienne, afin de tenter d'enrayer la chute des cours. Le Financial Time évoque une possible coupe de 1 millions de barils par jour, ce qui rassurerait les marchés à court terme.

Les cours de l'huile de palme sur Kuala Lumpur ont reculé le vendredi dernier, à l'image de l'énergie fossile. Toutefois, les autorités Indiennes et Malaisiennes ont indiqué le 1er mars qu'elles discutaient pour éventuellement reprendre les négociations au sujet du bannissement de l'huile de palme malaisienne sur le marché indien.

En soja, la baisse des prix sur Chicago a été limitée, notamment par l'arrêt de l'enregistrement des exportations argentines la semaine passée, dans un contexte où le gouvernement pourrait décider d'une augmentation des taxes sur les exportations nationales, passant de 30% à 33%. Au Brésil, la récolte est faite à 43,1% selon l'analyste Arc Mercosur le 28 février, contre 56% l'an dernier à pareille époque. Le marché observe d'éventuelles commandes de soja états-unien par la Chine.

En tournesol, les cotations sont en recul, à l'image des autres graines. Notons qu'il se discute en Russie l'éventualité d'une taxe sur les exportations de graines de tournesol, le pays souhaitant développer une industrie de transformation locale.

 

Marchés physiques français du 28 février 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2019 mars 180,00 N -2,50
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2019 mars 179,50 N -2,50
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2019 mars 180,00 N -2,50
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2019 mars-mai 183,00 N  
Fob Moselle meunier Récolte 2019 mars-juin 169,00 N  
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 mars 194,31    
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2019 mars inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 mars 195,26    
Départ Marne BPMF Récolte 2019 mars-juin 168,00 N -4,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2019 mars-juin 168,00 N  
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2019 mars-juin 169,00 N  
Départ Sud-Est meunier Récolte 2019 mars-juin 190,00 N  
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2019 mars-juin 265,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2019 mars-mai 245,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2019 févr.-mars inc.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin 158,00 N -4,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 mars-juin 158,00 N -4,50
Fob Bordeaux Récolte 2019 mars-juin 163,00 N -3,00
Fob Rhin Récolte 2019 mars-juin 166,00 N  
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 mars-juin 155,50 N  
Départ Sud-Est Récolte 2019 mars-juin 163,00 N  
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2019 mars 151,00 N -3,50
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2019 mars-juin 146,00 N  
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2019 mars-juin 141,00 N -2,50
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2019 mars 139,00 N -3,50
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2019 mars-juin 139,00 N -2,50
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2019 mars-mai 142,00 N  
Départ Sud-Est 67 kg/hl Récolte 2019 mars-juin 163,00 V -4,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 171,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00 N 0,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2019 avr.-juin 375,00 N -14,00
Fob Moselle Récolte 2019 avr.-juin 383,00 N -13,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin inc.    
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2019 avr.-juin 340,00 N -10,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil févr.-mars n.p.    
  48% pellets Brésil avr. n.p.    
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2019 mars-juin 220,00 N -2,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2019 mars-juin 220,00 N -2,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2019 mars-juin 222,00 N -3,00

Cotations des issues de meunerie du 25 février 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 131,00-133,00 T  
  pellets dispo. 138,00-140,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 144,00-146,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 158,00-160,00 N  

Cotations commerciales des produits laitiers du 27 février 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2315,00 T -205,00
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 715,00 T -65,00
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 28 février 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9110 euro
1 euro 1,0977 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 28 février 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 529,00 cents/bois.
Maïs 366,50 cents/bois.
Ethanol 1,254 $/gallon
Soja 883,50 cents/bois.
Tourteaux de soja 298,60 $/t
Huile de soja 28,31 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 28 février 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 187,50
Mai 2020 184,25
Sept. 2020 178,50
Volume 93968
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 165,50
Juin 2020 167,75
Août 2020 172,50
Volume 1897
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2020 380,25
Août 2020 372,75
Nov. 2020 375,75
Volume 9748
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 698,50
Juin 2020 698,50
Sept. 2020 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 196,25
Juin 2020 196,25
Sept. 2020 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 28 février 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Avr. 2020 44,76 $
Indices des frets maritimes du 28 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 535 6,00
Baltic Panamax Index (BPI) 905 19,00
Baltic Capesize Index (BCI) n.p.  
Baltic Supramax Index (BSI) 606 16,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 324 2,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne