Aller au contenu principal

Cotidienne du 17 juin 2020
Tendances des marchés céréaliers et oléagineux du 16 juin 2020

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Léger recul des cours des céréales à paille, stabilisation du maïs

Les prix du blé tendre sur le marché physique français se sont légèrement repliés, mardi 16 juin, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien (où les cours ont enregistré un plus bas depuis octobre). Les cotations de l’orge fourragère ont suivi la tendance baissière du blé tendre. En maïs, les cours se sont stabilisés, tiraillés entre le petit mouvement ascendant du contrat Maïs sur Euronext et celui descendant sur Chicago. Le tout, dans un contexte haussier du pétrole et du bioéthanol, et du renforcement du dollar face à l’euro, qui favorise les marchandises européennes sur la scène internationale.

La dépréciation des prix des céréales à paille sur les places hexagonales s’explique par le retour de conditions météorologiques bénéfiques aux cultures. Cependant, les précipitations perturbent les premières récoltes d’orge. Aux Etats-Unis, le temps sec et chaud permet la bonne avancée des moissons des blés d’hiver (effectuées à hauteur de 15 %) dans l’Oklahoma, le Kansas et le Texas, ce qui détend les cours. En revanche, cette météo pourrait pénaliser les champs de maïs. Dans un rapport hebdomadaire diffusé lundi 15 juin au soir, l’USDA a indiqué que 50 % des semis de blé d'hiver étaient considérés comme « bons à excellents » à l'issue de la semaine achevée le 14 juin. C'est 1 % de moins que la semaine précédente. Du côté du maïs, 71 % des semis sont jugés « bons à excellents » (75 % la semaine précédente).

Sur le marché mondial, on notera la recherche de 88 000 t de blé meunier (origine états-unienne) par Taïwan et de 76 000 t (origine états-unienne ou australienne) par le Japon.

 

cours oléagineux 16062020

Hausse des cours du colza, dans le sillage du pétrole

 Les prix du colza sur Euronext et le marché physique français ont grimpé légèrement entre les séances du 15 et du 16 juin, en raison de la hausse de ceux du pétrole sur New York et Londres. Le marché voit d'un bon œil les mesures de soutien à l'économie états-unienne décidée par la Fed (banque centrale nationale), et les dernières statistiques de l’économie états-unienne se sont avérées étonnement positives. Ensuite, les opérateurs s'attendent à ce que les pays de l'Opep et leurs alliés tiennent leur promesse de limitation de leur production, alors que l'économie repart dans la plupart des pays du globe. Enfin, l'AIE (Agence internationale de l'énergie) prévoit un rebond historique de la demande en énergie fossile, tempérée toutefois par le recul de la consommation de l'aviation. Cependant, les craintes d’une deuxième vague de contamination au Covid-19 en Chine ont atténué la progression des prix.

Autre élément haussier : les cours du soja en milieu de journée du 16 juin montaient quelque peu, compte tenu de la bonne dynamique de l'intérêt chinois pour des origines états-uniennes. Néanmoins, ces derniers ont fini la séance du 16 juin en légère baisse par rapport à la veille, conséquence des bonnes conditions de culture actuellement. La hausse de l’huile de soja, portée par celle de l’huile de palme, est contrebalancée par le repli du tourteau de soja états-unien. Notons qu’une rencontre entre des officiels chinois et états-uniens devrait avoir lieu aujourd’hui afin de discuter des tensions commerciales entre les deux pays.

Les prix de l’huile de palme sur Kuala Lumpur ont progressé, le marché s’attendant à de possibles achats massifs de la Chine et de l’Inde, ces pays souhaitant potentiellement faire des stocks avant une possible deuxième vague de contamination au Covid-19.

Du côté du canola canadien, la hausse des prix sur Winnipeg est liée à des conditions météo un peu trop sèches localement. D’autres secteurs sont un peu trop arrosés.

En tournesol, les cotations sont reconduites.

 

Marchés physiques français du 16 juin 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2020 juil.-sept. 178,00 N -1,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2020 juil.-sept. 178,00 N -1,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2020 juil.-sept. 177,00 N -1,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2020 juil.-sept. 176,00-178,00 N 0,00
Fob Moselle meunier Récolte 2020 août-sept. 173,00 N 0,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 juin 187,53    
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2019 juin inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 juin 187,23    
Départ Marne BPMF Récolte 2020 juil.-déc. 171,00 N -1,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2019 juin 172,00 N -1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2020 juil.-sept. 169,00 N -1,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2020 6 de juil. 188,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. 265,00-270,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. 260,00-265,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. 265,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 juin-sept. 153,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 juin-sept. 153,00 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2019 juin-sept. 158,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2019 juin-sept. 158,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 juil.-sept. 159,00 N 0,00
Départ Sud-Est Récolte 2019 juil.-sept. 155,00-160,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2020 juil.-sept. 158,00 N -1,50
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2020 juil.-août 153,00 N  
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2020 août-sept. 148,00 N -2,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2020 juil.-sept. 146,00 N -1,50
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2020 août-sept. 146,00 N -2,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2019 juin 130,00 N 0,00
Départ Sud-Est 64 kg/hl Récolte 2019 juin 160,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 168,00 N 1,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00-177,00 N 1,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2020 juil.-sept. 362,00 N 1,00
Fob Moselle Récolte 2020 juil.-sept. 377,00 N 1,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2020 oct.-déc. 325,00 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2020 oct.-déc. 330,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil juin 323,00 V  
  48% pellets Brésil juil. 323,00 V  
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2020 juil.-déc. 210,00 N -4,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2020 juil.-déc. 212,00 N -4,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2020 juil.-déc. 216,00 N -2,00

Cotations des issues de meunerie du 16 juin 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 128,00-130,00 T  
  pellets dispo. 145,00-147,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 147,00-149,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 158,00-160,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 11 juin 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2060,00 T 17,50
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 777,27 N 0,00
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 16 juin 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8843 euro
1 euro 1,1308 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 16 juin 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 496,00 cents/bois.
Maïs 329,00 cents/bois.
Ethanol 1,200 $/gallon
Soja 867,00 cents/bois.
Tourteaux de soja 287,90 $/t
Huile de soja 27,99 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 16 juin 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 179,75
Déc. 2020 182,50
Mars 2021 184,75
Volume 38173
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2020 165,50
Nov. 2020 162,00
Janv. 2021 166,00
Volume 1872
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2020 376,50
Nov. 2020 378,75
Févr. 2021 381,00
Volume 5572
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 698,50
Déc. 2020 698,50
Mars 2021 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 196,25
Déc. 2020 196,25
Mars 2021 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 16 juin 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Juil. 2020 38,38 $
Indices des frets maritimes du 15 juin Variation
Baltic Dry Index (BDI) 973 50,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1648 125,00
Baltic Panamax Index (BPI) 884 32,00
Baltic Supramax Index (BSI) 612 15,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 329 8,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne