Aller au contenu principal

Cotidienne du 17 juillet 2020
Tendances des marchés céréaliers et oléagineux du 16 juillet

© Hervé Billot-La Dépêche-Le Petit Meunier

Les cours des céréales reculent sauf en maïs à Chicago.

 

Les cours du blé à Chicago et sur Euronext se sont repliés jeudi 16 juillet, de même que celui du blé sur le marché physique français. Le prix du maïs à Chicago a progressé.

Après de belles progressions des cours (plus haut à Chicago depuis trois mois), notamment la veille, certains investisseurs avaient décidé de réaliser leur gain. Plusieurs informations sont venues par ailleurs confirmer différentes ventes internationales : plus grosse commande de maïs jamais passée par la Chine aux Etats-Unis ; vente de 1,37 Mt de maïs à la Chine par les Etats-Unis pendant la semaine du 3 au 9 juillet ; évocation d’un achat prochain de blé américain par la Chine. Côté exportations en général, les étatsuniens ont publié des chiffres de 764 300 t vendues, au-dessus des attentes, et de 1 636 500 t de maïs vendues, dans les attentes. Sur les marchés financiers, mercredi, les fonds sur le CBOT étaient acheteurs en blé, à l’identique de la veille, alors qu’ils étaient neutres en maïs (versus vendeurs mardi).

Sur le marché international, on note l’appel d’offres lancé par l’Arabie Saoudite pour l'achat d'environ 720 000 t d'orge fourragère d'origine optionnelle pour livraison entre le 1er octobre et le 15 novembre. Une source ministérielle égyptienne a par ailleurs indiqué que les réserves en blé du pays étaient suffisantes pour les 5,5 mois à venir.

En France, la moisson se poursuit avec de bons, voir très bons, échos sur les débuts de rendement dans les départements du Nord de la France. Le rapport Céré’Obs, publié ce vendredi 17 juillet par FranceAgriMer, pour la semaine 28 (du 7 au 13 juillet), fait état de conditions de culture bonnes et très bonnes en blé tendre stables à 55 % (74 % en 2019). Les récoltes évoluent de 11 % à 47 % (26 % en 2019). Les conditions de culture bonnes et très bonnes de l’orge d’hiver sont stables à 49 % (73 % en 2019). Les récoltes évoluent de 65 % à 90 % (92 % en 2019). La date médiane de ce stade est identique à la moyenne des 5 dernières années et présente 3 jours d’avance sur celle de l’année dernière. Côté blé dur, les conditions de culture bonnes et très bonnes sont stables à 62 % (73 % en 2019). Les récoltes évoluent de 36 % à 81 % (64 % en 2019). La date médiane de ce stade présente une avance d’un jour sur la moyenne des 5 dernières années et sur celle de l’année dernière. Les conditions de culture bonnes et très bonnes de l’orge de printemps évoluent de 52 % à 51 % (72 % en 2019) et les récoltes évoluent de 10 % à 22 % (25 % en 2019). Enfin, les conditions de culture bonnes et très bonnes du maïs grain évoluent de 83 % à 82 % (75 % en 2019). Le stade 6/8 feuilles visibles évolue de 99 % à 100 % (100 % en 2019). Le stade floraison femelle évolue de 15 % à 51 % (21 % en 2019). La date médiane de ce stade est identique à la moyenne des 5 dernières années et présente 7 jours d’avance sur celle de l’année dernière.

Sur le front de la météo internationale, aux Etats-Unis pour les 15 prochains jours, des conditions plus humides devraient s’installer sur la partie nord des Etats-Unis, en particulier sur la Cornbelt. Les températures évolueront globalement au-dessus des normales de saison. Pour les prochains jours, en Europe, le temps légèrement sec devrait se poursuivre sur la France et l’Allemagne. A l’inverse, l’Espagne, l’Italie et l’ensemble de l’Europe de l’est devraient connaitre de fortes précipitations. Les températures évolueront globalement dans les normales de saison. Sur le pourtour de la Mer Noire, les conditions météorologiques devraient être moins humides, en particulier sur l’Ukraine. La partie sud de la Russie devrait connaitre de son côté un temps assez hétérogène. Au Brésil, des conditions très sèches seront attendues sur la majeure partie du pays à l’exception de la côte est et du nord, légèrement plus humides. Les températures devraient être inférieures aux normales saisonnières. En Argentine, les conditions très humides devraient se poursuivre sur les principales zones de cultures. Enfin, en Australie, des conditions plus sèches que les normales persisteront sur une grande partie du pays.

 

Hervé Billot-La Dépêche-Le Petit Meunier Meunier

 

Repli des cours du colza en fin de séances, dans le sillage du pétrole

 

Débutant la séance du 16 juillet en hausse, les cours du colza ont finalement cédé du terrain par rapport à la veille (15 juillet) sur Euronext et par ricochet le marché physique français, subissant la pression exercée par l'effritement de ceux du pétrole. 

 

Les prix de la graine oléagineuse européenne avaient d'abord été soutenus par la hausse de ceux du soja sur Chicago en début et en milieu de journée, compte tenu de la bonne dynamique de l'intérêt internationale pour des origines US. L'USDA annonçait hier 16 juillet une vente de 873 000 t de soja états-unien, dont 522 000 t à destination de la Chine (132 000 t pour livraison 2019/2020, 390 000 t pour 2020/2021), et 351 000 t à destination inconnue (65 000 t livraison 2019/2020, 286 000 t livraison 2020/2021). Les producteurs états-uniens ne seraient pas spécialement présents à la vente, autre source de hausse des prix.

 

En revanche, les cours du pétrole sur les marchés à terme de New-York et Londres ont reculé suite à la réunion de l'Opep et de ses alliés hier. Il a été décidé que le calendrier serait maintenu, à savoir un allègement des restrictions de production. Ainsi, alors que les pays s'étaient accordés sur une réduction de leur production 9,6 millions de barils par jour (Mbj) en juillet, cette réduction tomberait à 8,1-8,2 Mbj en août, rapporte le ministère saoudien de l'énergie. Le marché espère que certains pays respecteront leurs promesses de baisse de production. Les prix du colza ont suivi la tendance baissière.

 

En tournesol, les cotations sont reconduites

 

Marchés physiques français du 16 juillet 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2020 juil.-sept. 187,00 N -1,50
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2020 juil. 187,00 N -1,50
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2020 juil.-sept. 186,00 N -1,50
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2020 juil.-sept. 187,00 N -2,00
Fob Moselle meunier Récolte 2020 août-sept. 179,00 N -1,50
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2020 juil. 192,80   2,75
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2020 juil. inc.    
Départ Marne BPMF Récolte 2020 août-déc. 177,00 N -1,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2020 juil.-déc. 181,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2020 juil.-sept. 177,00 N -1,50
Départ Sud-Est meunier Récolte 2020 6 de juil. 187,00-190,00 N 0,00
  Récolte 2020 juil. 194,17   2,17
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. 287,50 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. 275,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2020 juil.-sept. inc.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 juil.-sept. 164,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 juil.-sept. 164,00 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2019 juil.-sept. 169,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2019 juil.-sept. 170,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 juil.-sept. 166,00 N 0,00
Départ Sud-Est Récolte 2019 juil.-sept. 160,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2020 juil.-sept. 166,00 N -2,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2020 juil.-sept. 158,00 N -2,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2020 août-déc. 157,00 N -2,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2020 juil.-sept. 156,00 N -2,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2020 août-déc. 156,00 N -2,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2020 juil.-déc. 160,00 N -2,00
Départ Sud-Est 65 kg/hl Récolte 2020 juil.-déc. inc.    
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 170,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-juin 174,00 N 0,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2020 juil.-sept. 374,00 N -2,50
Fob Moselle Récolte 2020 juil.-sept. 382,00 N -3,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2020 oct.-déc. 340,00 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2020 oct.-déc. 345,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil juil. 321,00 V 1,00
  48% pellets Brésil 3 d’août 321,00 V 1,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2020 août-déc. 215,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2020 août-déc. 217,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2020 août-déc. 219,00 N 0,00

Orges de brasserie du 8 juillet 2020

French Malting Barley (FMB) Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Rouen Channel Spring Barley Récolte 2020 juil. inc.    
  Channel Winter Barley 6 rows Récolte 2020 juil. inc.    
Fob La Pallice Atlantic Spring Barley Récolte 2020 juil. inc.    
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 165,00 A -3,00
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 janv.-juin 165,00 A  
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
Fob Moselle Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 165,00 A  
  Etincel 11,5% max Récolte 2020 janv.-juin 165,00 A -1,00
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
Rendu Rouen Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 172,00 N  
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars inc.    
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 janv.-juin inc.    
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
  Planet 11,5% max Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
Fob Moselle Planet 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 175,00 A 0,00
  Planet 11,5% max Récolte 2020 janv.-juin 175,00 A  
  Planet 11,5% max Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    
Rendu Rouen Planet Récolte 2020 oct.-mars 182,00 N  
  Planet Récolte 2020 janv.-juin 182,00 N  
  Planet 11,5% max Récolte 2021 oct.-mars n+1 inc.    

Cotations des issues de meunerie du 14 juillet 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 123,00-125,00 T -2,00
  pellets dispo. 130,00-132,00 T -6,00
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 136,00-138,00 T -2,00
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 160,00-162,00 T 0,00

Cotations commerciales des produits laitiers du 9 juillet 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2039,00 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 703,33 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 16 juillet 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8761 euro
1 euro 1,1414 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 16 juillet 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 535,25 cents/bois.
Maïs 330,25 cents/bois.
Ethanol 1,170 $/gallon
Soja 893,50 cents/bois.
Tourteaux de soja 287,00 $/t
Huile de soja 29,27 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 16 juillet 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 185,75
Déc. 2020 187,25
Mars 2021 189,00
Volume 50487
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2020 173,75
Nov. 2020 164,50
Janv. 2021 168,00
Volume 1248
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2020 382,50
Nov. 2020 381,75
Févr. 2021 382,50
Volume 10134
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 698,50
Déc. 2020 698,50
Mars 2021 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2020 196,25
Déc. 2020 196,25
Mars 2021 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 16 juillet 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Août 2020 40,75 $
Indices des frets maritimes du 14 juillet Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1742 -50,00
Baltic Capesize Index (BCI) 3082 -169,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1597 0,00
Baltic Supramax Index (BSI) 875 19,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 442 4,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne