Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Cotidienne du 27 février 2020
Tendance des marchés céréaliers et oléagineux du mercredi 26 février 2020

© Samuel Cauchois et La Dépêche Le Petit Meunier

Tendance Céréales : Prix reconduits malgré de nouveaux cas de Coronavirus

Les cours des céréales n'ont pas évolué ce mercredi sur le marché physique français, à l'image de la stabilité des contrats Blé et Maïs observée en clôture d'Euronext. Aux Etats-Unis, les cours du blé et du maïs n'ont pas affiché d'évolution significative. L'épidémie de coronavirus, qui poursuit son développement avec la découverte de nouveaux cas notamment en France, continue d'alimenter des craintes de retrait de la demande mondiale. De plus, les conditions de culture en Russie sont particulièrement bonnes actuellement et augurent d'une future belle récolte, sauf incident climatique imprévu. Pour autant, des éléments haussier viennent contrebalancer cette tendance. En premier lieu l'Argentine pourrait suspendre ses exportations au départ du pays selon certaines sources, un prélude peut-être à la mise en place de taxe à l'export. 

Ainsi, les cours du blé tendre, de l'orge fourragère dans son sillage, et du maïs sur les marchés physiques français étaient reconduits. 

Les cotations des orges de brasserie sont en légère régression, compte tenu de la lourdeur du marché. Quelques affaires se traitent en nouvelle récolte en variété de printemps sur la Moselle. Benoît Piétrement, président du conseil spécialisé des céréales de FranceAgriMer, a évoqué le 26 février lors d’une conférence de presse au salon de l’agriculture à Paris le fait que la tendance serait pour le moment à une hausse des semis d’orges de printemps en France, les céréaliers souhaitant compenser les surfaces de blé tendre non semées suite aux fortes pluies.

Sur le marché mondial, la Jordanie a acheté 60 000 t d'orge fourragère d'origine optionnelle à charger en juillet (198$/t Caf). Notons que depuis le début de la campagne commerciale 2019/2020, l'Ukraine aurait exporté 40,1 Mt de grains, une progression de 7,6 Mt par rapport à l'an passé, selon les données du ministère de l'Agriculture du pays. 

 

graph Oléagineux 26022020

Tendance Oléagineux : Les cours résistent au coronavirus.

Les mauvaises nouvelles dues au coronavirus s’amoncèlent mais les cours des marchés d’oléagineux ont cependant légèrement progressé ce mercredi.

Le Danemark a annoncé le premier cas de coronavirus sur son sol ce mercredi et l’épidémie touche désormais aussi l’Amérique latine (Brésil), jusque-là épargnée. Cependant, certains observateurs font remarquer que la baisse de la demande des marchés, en raison de l’expansion de l’épidémie, est déjà bien intégrée dans les cours, d’où une certaine résistance côté oléagineux. Il n’empêche que la moindre nouvelle sur ce sujet risque d’amplifier, dans un sens comme dans l’autre, les variations de cours.

Autre élément de contexte, le principal syndicat de « farmers » US vient de publier une enquête révélant qu’une « grande majorité d'agriculteurs et éleveurs américains table sur une baisse ou une stabilisation de la rentabilité de leur ferme cette année et se montrent réticents à faire des investissements malgré les promesses d'achats de la Chine ou le nouvel accord de libre-échange avec le Canada et le Mexique » alors même que, selon l’USDA, « le bénéfice net des fermes aux Etats-Unis devrait se hisser cette année à un niveau inédit depuis 2014 ». 

Côté soja, les cours ont également absorbé les « rumeurs selon lesquelles l'Argentine pourrait augmenter ses taxes à l'exportation », d’après un courtier états-unien, ce qui pourrait rendre les exportations américaines plus concurrentielles sur le marché mondial.

Les prix du palme et du canola avaient eux aussi tendance à bien résister.
Les cours du pétrole ont continué d’encaisser les mauvaises nouvelles avec un baril de brut américain WTI qui tombait sous les 47 dollars et celui de Brent de la mer du Nord sous les 53 dollars.

Rien à signaler en tournesol pour lequel les cotations sont reconduites par rapport à la veille.

 

Marchés physiques français du 26 février 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2019 mars-juin 186,00 N 0,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2019 mars-juin 185,00 N 0,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2019 mars-juin 185,00 N 0,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2019 févr.-mai 183,00 N 0,00
Fob Moselle meunier Récolte 2019 févr.-mars 174,00 N 0,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 févr. 195,81    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 févr. 196,51    
Départ Marne BPMF Récolte 2019 mars-juin 172,00 N 0,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2019 févr.-juin 172,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 174,00 N 0,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2019 févr.-juin 195,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2019 mars-avr. 265,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2019 févr.-mai 245,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2019 févr.-mars inc.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin 162,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 mars-juin 162,50 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2019 mars-juin 166,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2019 févr.-juin 168,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 févr.-juin 159,00 N 0,00
Départ Sud-Est Récolte 2019 févr.-juin 165,00 V 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2019 mars-avr. 160,00 N 0,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mars 150,00 N 0,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 144,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2019 févr.-mars 147,00 N 0,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 142,00 N 0,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mai 145,00 N 0,00
Départ Sud-Est 65 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 165,00 V 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 171,00 V 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00 N 0,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2019 avr.-juin 389,00 N 1,00
Fob Moselle Récolte 2019 avr.-juin 396,00 N 1,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin inc.    
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2019 avr.-juin 350,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil févr.-mars 340,00 V 1,00
  48% pellets Brésil avr. 337,00 V 0,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 220,00-224,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 220,00-224,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2019 févr.-mars 225,00 N 0,00

Orges de brasserie du 26 février 2020

French Malting Barley (FMB) Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Rouen Channel Spring Barley Récolte 2019 févr. inc.    
  Channel Winter Barley 6 rows Récolte 2019 févr. inc.    
Fob La Pallice Atlantic Spring Barley Récolte 2019 févr. inc.    
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 171,00 V 0,00
Fob Moselle Etincel 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin 157,00-158,00 A/V -2,50
  Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 175,00 T -1,00
Rendu Rouen Etincel Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 178,00 N -1,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00 N 0,00
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00 N 0,00
Fob Moselle Planet 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin 162,00 N -22,00
  Planet 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 184,00 T 0,00
Rendu Rouen Planet Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 9,5% mini Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet Récolte 2020 oct.-mars 182,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 25 février 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 131,00-133,00 T  
  pellets dispo. 138,00-140,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 144,00-146,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 158,00-160,00 N  

Cotations commerciales des produits laitiers du 20 février 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2520,00 T  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 780,00 T  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 26 février 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9195 euro
1 euro 1,0875 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 26 février 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 540,25 cents/bois.
Maïs 370,50 cents/bois.
Ethanol 1,278 $/gallon
Soja 881,00 cents/bois.
Tourteaux de soja 291,30 $/t
Huile de soja 29,07 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 26 février 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 192,50
Mai 2020 189,00
Sept. 2020 182,25
Volume 46359
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 169,75
Juin 2020 170,75
Août 2020 174,50
Volume 1485
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2020 392,00
Août 2020 380,75
Nov. 2020 383,25
Volume 4696
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 698,50
Juin 2020 698,50
Sept. 2020 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 196,25
Juin 2020 196,25
Sept. 2020 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 26 février 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Avr. 2020 48,73 $
Indices des frets maritimes du 25 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 508 2,00
Baltic Panamax Index (BPI) 830 19,00
Baltic Capesize Index (BCI) n.p.  
Baltic Supramax Index (BSI) 561 18,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 315 7,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] : La meunerie tient bon face au pic de demande, mais demain ?
Les meuniers français ont su faire face à une demande accrue, suite au discours d’Emmanuel Macron, et à des conditions de travail…
[Coronavirus Covid-19] Walid. A, boulanger (95) : "Si ça continue comme ça, je ferme la semaine prochaine".

"C'est une catastrophe, nous perdons 70% du chiffre d'affaire depuis au moins dix jours", explique le 30 mars Walid…

[Coronavirus Covid-19] : " Le secteur du transport Camion s’adapte, mais la restauration du soir reste un problème ", estime Sébastien Voisin (Blondel Voisin)
Pour Sébastien Voisin, dirigeant de l’entreprise de transport Blondel Voisin (27-Bosrobert), spécialisés dans les matières…
[Coronavirus Covid-19] : la consommation de bière considérablement pénalisée
Avec la fermeture des commerces de restauration, des cafés et des bars, la consommation de bière a chuté drastiquement en France.
[Coronavirus Covid-19] : la solidarité des coopératives et des entreprises de l’agroalimentaire se poursuit
Ces derniers jours, Vivescia, Roquette, Axéréal et Unilever, entre autres, ont annoncé leur action pour soutenir les soignants.
[Coronavirus Covid-19] : Coopératives, courtiers, entreprises… tous solidaires !
Ce week-end, de nombreuses initiatives ont émergé pour venir en aide aux soignants. Quelques exemples...
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne