Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Cotidienne du 19 février
Tendance des marchés céréaliers et oléagineux du mardi 18 février 2020

© Hervé Billot - La Dépêche Le Petit Meunier

Les chiffres australiens font progresser les cours du blé tendre 

Les prix du blé à Chicago (+ 24 cts$/boisseau) comme sur Euronext (+ 2€/t) ont vivement réagi à la hausse mardi après l’annonce de la baisse de la récolte australienne pour 2019/2020. Avec 15,2 Mt annoncées par l’Abares (organisme officiel dépendant du ministère de l’Agriculture), la moisson, désormais officiellement terminée, de ce pays se situe au niveau de celle de 2008. L’hyper sécheresse qui sévit dans le pays est en grande partie responsable de cette situation et les observateurs estimaient encore hier que les dernières semaines pluvieuses n’ont pas pu changer la donne. L’eau tombée était nécessaire mais totalement insuffisante. Il y a trois ans, la production australienne pesait le double de celle de cette année. 

L’annonce par la Chine de la levée de surtaxes douanières sur des centaines de produits, dont certains produits agricoles, en provenance des Etats-Unis a également poussé les prix vers le haut. 

Sur le marché physique français, seul le blé tendre a marqué une hausse. Les cours du maïs et de l'orge fourragère sont quant à eux reconduits.

A l’international, l’Inde a annoncé une prévision de récolte en blé supérieure à 106 Mt et le Japon est aux achats pour 93 100 t de blé meunier origine Etats-Unis et Canada. De son côté, le ministère russe de l’Agriculture a annoncé des subventions pour le transport de 2,1 Mt de céréales en provenance de Sibérie et de l’est du pays et pour des utilisations domestiques et exports. L’idée est de réduire le coût de fret pour acheminer ces volumes et disposer de prix compétitifs pour la suite de la campagne. On notera la première estimation de production de la récolte russe par Rusagritrans, estimée à 126,2 Mt dont 80,3 Mt de blé, 19,1 Mt d'orge et 13,5Mt de maïs.
Enfin, les inspections US pour exportations publiées ce mardi ressortaient à 501 900 t pour le blé, dans les attentes, et à 795 228 t pour le maïs, également dans les attentes.
 

Oléagineux18022020

La hausse du canola dope les cours du colza

Les prix du colza sur Euronext et le marché physique français ont gagné du terrain entre les 17 et 18 février, compte tenu de la hausse de ceux du canola sur Winnipeg. La baisse de l'euro face au dollar a également joué. En revanche, les cours de la graine de soja sur Chicago se sont stabilisés, et ceux de l'huile de palme sur Kuala Lumpur ont cédé du terrain. 

Concernant le canola, la hausse des prix sur Winnipeg intervient pour des raisons essentiellement techniques, ayant touché un plus bas suite aux blocages du transport ferroviaire canadien. Le recul du dollar canadien par rapport à son homologue états-unien est une autre source de progression des cours.

Les prix du colza sur Euronext ont suivi l'évolution haussière de ceux du canola sur Winnipeg. Ajoutons à cela des achats techniques sur le marché à terme européen.

En soja, les prix n'ont pas progressé sur Chicago, malgré l'annonce par la NOPA (association des triturateurs états-uniens de soja) d'une trituration états-unienne record sur janvier, à 176,940 millions de boisseaux (Mbu), contre 173.748 Mbu attendu par les opérateurs, selon une enquête de Reuters. Mais la forte concurrence internationale, incarnée notamment par le Brésil, a constitué un premier élément baissier, contrebalançant les chiffres de la Nopa. L’analyste AgRural table en février sur une récolte brésilienne à 125,6 Mt pour 2019/2020, un record, alors que la récolte est faite à 21 %. Ensuite, le marché est toujours dans l'attente d'importants achats chinois de soja états-unien, sachant que l'épidémie de coronavirus continue de frapper l'empire du milieu.

Les prix de l'huile de palme sur Kuala Lumpur ont cédé un peu de terrain hier, en raison de la chute de la demande chinoise, suite à l'épidémie de coronavirus. L'association des producteurs d'huile de palme du sud de la Malaisie estime une hausse de la production sur leur secteur de 42,5% entre les quinze premiers jours de janvier et de février.

En tournesol, les cotations sont reconduites.

 

Marchés physiques français du 18 février 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2019 févr.-mars 191,00 N 2,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2019 févr.-mars 191,00 N 2,50
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2019 févr.-mars 191,00 N 2,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2019 févr.-mars 189,00 N 2,00
Fob Moselle meunier Récolte 2019 févr.-mars 179,00 N 2,00
Fob Rouen FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2019 févr. inc.    
Départ Marne BPMF Récolte 2019 févr.-mai 176,00 N 2,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2019 févr.-juin 176,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 180,00 N 2,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2019 févr.-mars 185,00-190,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2019 mars-avr. 260,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2019 févr.-mai 245,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2019 févr.-mars inc.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 févr.-avr. 164,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 févr.-mars 164,00 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2019 févr.-avr. 168,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2019 févr.-juin 170,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 févr.-juin 163,00 N 0,00
Départ Sud-Est Récolte 2019 févr.-juin 165,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2019 févr.-mars 164,00 N 0,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mars 155,00 N 0,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 148,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2019 févr.-mars 152,00 N 0,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 146,00 N 0,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mai 149,00 N 0,00
Départ Sud-Est 67-68 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 165,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 160,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 161,00 N 0,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2019 avr.-juin 399,00 N 2,00
Fob Moselle Récolte 2019 avr.-juin 405,00 N 2,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin inc.    
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2019 avr.-juin 360,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil févr. inc.    
  48% pellets Brésil mars 345,00 V 5,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 224,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 226,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2019 févr.-mars 230,00 N 0,00

Orges de brasserie du 13 février 2020

French Malting Barley (FMB) Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Rouen Channel Spring Barley Récolte 2019 févr. inc.    
  Channel Winter Barley 6 rows Récolte 2019 févr. inc.    
Fob La Pallice Atlantic Spring Barley Récolte 2019 févr. inc.    
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-mars inc.    
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 160,00 N  
  Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 172,00-173,00 A/V  
Fob Moselle Etincel 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin 162,00 N  
  Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 177,00-178,00 A/V  
Rendu Rouen Etincel Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Etincel 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars inc.    
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Sebastian Port 500 t Récolte 2019 févr.-mars inc.    
  Irina 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 161,00 N  
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 176,00 V  
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 oct.-mars 175,00-177,00 A/V  
Fob Moselle Sebastian Récolte 2019 févr.-mars inc.    
  Irina 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 9,5% mini - 11,5% max Récolte 2019 févr.-juin 161,00-164,00 A/V  
  Planet 11,5% max Récolte 2020 oct.-mars 185,00-186,00 A/V  
Rendu Rouen Sebastian Récolte 2019 févr.-mars inc.    
  Irina Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-mars inc.    
  Irina Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet Sans garantie minimum de protéine Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet 9,5% mini Récolte 2019 févr.-juin inc.    
  Planet Récolte 2020 oct.-mars inc.    

Cotations des issues de meunerie du 18 février 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 130,00-132,00 T  
  pellets dispo. 140,00-142,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 144,00-146,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 156,00-158,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 13 février 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2570,00 N 0,00
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 820,00 N 0,00
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 18 février 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9246 euro
1 euro 1,0816 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 18 février 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 566,75 cents/bois.
Maïs 383,00 cents/bois.
Ethanol 1,365 $/gallon
Soja 892,25 cents/bois.
Tourteaux de soja 292,20 $/t
Huile de soja 30,48 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 18 février 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 196,00
Mai 2020 193,75
Sept. 2020 186,50
Volume 69968
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 169,25
Juin 2020 173,25
Août 2020 176,75
Volume 1917
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2020 402,75
Août 2020 389,50
Nov. 2020 391,00
Volume 5796
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 698,50
Juin 2020 698,50
Sept. 2020 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 196,25
Juin 2020 196,25
Sept. 2020 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 18 février 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Mars 2020 52,05 $
Indices des frets maritimes du 17 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 434 9,00
Baltic Panamax Index (BPI) 657 21,00
Baltic Capesize Index (BCI) n.p.  
Baltic Supramax Index (BSI) 474 4,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 290 -1,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] : La meunerie tient bon face au pic de demande, mais demain ?
Les meuniers français ont su faire face à une demande accrue, suite au discours d’Emmanuel Macron, et à des conditions de travail…
[Coronavirus Covid-19] Walid. A, boulanger (95) : "Si ça continue comme ça, je ferme la semaine prochaine".

"C'est une catastrophe, nous perdons 70% du chiffre d'affaire depuis au moins dix jours", explique le 30 mars Walid…

[Coronavirus Covid-19] : " Le secteur du transport Camion s’adapte, mais la restauration du soir reste un problème ", estime Sébastien Voisin (Blondel Voisin)
Pour Sébastien Voisin, dirigeant de l’entreprise de transport Blondel Voisin (27-Bosrobert), spécialisés dans les matières…
[Coronavirus Covid-19] : la consommation de bière considérablement pénalisée
Avec la fermeture des commerces de restauration, des cafés et des bars, la consommation de bière a chuté drastiquement en France.
[Coronavirus Covid-19] : la solidarité des coopératives et des entreprises de l’agroalimentaire se poursuit
Ces derniers jours, Vivescia, Roquette, Axéréal et Unilever, entre autres, ont annoncé leur action pour soutenir les soignants.
[Coronavirus Covid-19] : Coopératives, courtiers, entreprises… tous solidaires !
Ce week-end, de nombreuses initiatives ont émergé pour venir en aide aux soignants. Quelques exemples...
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne