Aller au contenu principal

Cotidienne du 30 mars 2021
Tendance Céréales/Oléagineux du 29 mars : recul des céréales dans l’attente du rapport de l’USDA, rebond du colza dans le sillage des huiles

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Dans un contexte attentiste, avec la parution du rapport de l’USDA sur les semis états-uniens, mercredi, et de bonnes conditions de culture globalement dans les grandes zones de production de céréales, les cours français du blé tendre, de l’orge fourragère, dans son sillage, et du maïs, dans une moindre mesure, ont observé un retrait sur leur marché physique respectif. Enregistrée la semaine dernière, la baisse des cours en Russie, où la demande est également limitée, a également tiré les prix vers le bas.

La relative faiblesse de la demande mondiale actuelle pèse aussi sur le marché. On notera quand même l’appel d’offres algérien pour la livraison de blé meunier d’origine optionnelle à charger ente avril et mai.

Au 28 mars, selon les autorités européennes, l’UE a vendu 19.79 Mt de blé tendre (25.62 Mt à date en 2020), 5.72 Mt d’orge (5.87Mt en 2020), et importé 11.65 Mt de maïs (15.95 Mt en 2020).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
« 2021 se présente bien mais il faut refaire des stocks »
Pierre Bégoc, directeur général de Désialis, spécialiste en Europe des produits déshydratés, fait le point à la veille de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne