Aller au contenu principal

Cotidienne du 1er mars 2021
Tendance Céréales/Oléagineux du 26 février 2021 : fin de mois boursier et dollar font baisser les cours des céréales à Chicago, hausse des prix du colza sur Euronext à l'image du canola à Winnipeg

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Vendredi 26 février, les cours du blé et du maïs ont reculé à Chicago, de façon significative pour la première céréale. Sur Euronext, la tendance était la même. Sur les marchés physiques hexagonaux, les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs cédaient un peu de terrain alors que celui du blé dur demeurait stable.

Pour les observateurs du marché outre-Atlantique, la fin du mois boursier (liquidation de positions, arbitrages, prose de bénéfices éventuelles…) et le raffermissement du dollar ont contribué à la baisse des cours.
Jeudi, les fonds sur le CBOT étaient vendeurs en blé et en maïs, contrairement à la veille où ils étaient acheteurs.

En Chine, le gouvernement a annoncé qu’il allait augmenter les surfaces dédiées au maïs en 2021 (667 000 ha de plus dans le Nord-Est et autour des cours d'eau comme la rivière jaune, le Huai et le Hai). Il a aussi indiqué qu’il allait assainir 3,3 Mha de terres polluées pour les reconvertir en terres agricoles. Cette annonce, faite dans le nouveau document de référence sur les activités agricoles et rurales en 2021 et publiée le 8 janvier, correspond aussi à une demande croissante en alimentation pour le bétail, notamment à destination du cheptel porcin. Selon un rapport du réseau global d’information sur l’agriculture de l’USDA, la demande nécessaire pour nourrir ce segment de production va augmenter de 15,6 Mt pour la campagne 2020/2021, à 249,9 Mt. La Chine devrait importer 22 Mt de maïs en 2020/2021, notamment en raison de prix élevés sur le marché domestique et pour reconstituer ses réserves de grains, ce qui devrait, selon l’USDA, amener le pays à des stocks de fin de saison à 202,2 Mt.

En Europe, le ministère de l’Agriculture de la Biélorussie prévoit un récolte de grains de 8,5 Mt en 2021 contre 8 Mt en 2020. La sole de grains d’hiver devrait atteindre 1,85 Mha et celle de grains de printemps 2,36 Mha.

Dans l’hémisphère sud, des pluies sont attendues dans les parties nord et centre-est du Brésil, provoquant des retards dans la récolte du soja, donc du retard aussi pour les semis de maïs safrinha. En Argentine, la bourse des grains de Buenos Aires redoute une météo sèche et chaude pour la semaine à venir, pouvant limiter les rendements des maïs plantés tardivement. Pour le moment, la bourse maintient ses prévisions de production à 46 Mt.

En Australie, le coût du fret a considérablement augmenté, augmentant du même coup le prix à payer pour les importateurs de grains. Les prix de la tonne de blé australien de référence ont cru d’une dizaine de dollars en quelques semaines en raison de ce phénomène.

 

cours oléagineux 26022021
 
Les cours du colza sur Euronext et le marché physique français ont gagné du terrain sur l'ancienne récolte, à l'image du canola canadien à Winnipeg. En revanche, ils ont reculé sur la nouvelle récolte, suivant la tendance baissière imprimée par les graines outre-Atlantique sur les mêmes échéances.
 
Concernant le canola, la hausse des prix est une nouvelle fois liée à un marché qui s'attend à des stocks de fin de campagne au Canada très bas. Ensuite, la baisse du dollar canadien face au dollar états-unien redonne de l'attractivité aux origines canadiennes sur la scène mondiale. Toutefois, la demande des triturateurs et des ports locaux s'effriterait, ces derniers s'étant bien couverts ces dernières semaines, et ce, pour plusieurs mois, rapporte un analyste privé. 
 
En soja, le repli des cours à Chicago s'explique par des ventes techniques sur le marché à terme, correspondant à des opérations de prises de profits. Par ailleurs, la demande chinoise s'avère, pour le moment, inférieure aux attentes du marché. L'USDA a estimé les ventes extérieures états-uniennes, la semaine passée, à seulement 238 700 t (chiffres datant de la semaine 7). Ensuite, des foyers de pestes porcines africaines ont été rapportés en Chine, susceptibles de peser sur la demande. Enfin, l'analyste AgRural a, contre toutes attentes, revu à la hausse la production de soja 2020/2021 au Brésil, passant de 128 Mt à 129,98 Mt. 
 
Néanmoins, les pluies retarderaient encore la récolte brésilienne, et la sécheresse inquiète toujours en Argentine. Si la bourse de Buenos Aires a maintenu ses prévisions de production argentine de soja cette année à 46 Mt, elle s'inquiète de la poursuite de la sécheresse dans le pays, qui pourrait impacter les rendements. En effet, le déficit hydrique en Argentine devrait se poursuivre cette semaine. Le retard de la récolte au Brésil devrait inciter la Chine à acheter davantage de soja états-unien.
 
En tournesol, les prix sur les places hexagonales ont un peu monté, dans le sillage du colza.
 

Marchés physiques français du 26 février 2021 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2020 avr.-juin 233,00 N -0,50
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2020 mars-juin 233,00 N -1,75
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2020 avr.-juin 231,00 N -2,50
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2020 avr.-juin 240,00 N -1,50
Fob Moselle meunier Récolte 2020 avr.-juin 227,00 N -1,50
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2020 mars 241,71    
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2020 mars inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2020 mars 243,76    
Départ Marne BPMF Récolte 2020 avr.-juin 225,00 N -2,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2020 mars-juin 215,00 N -1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2020 avr.-juin 226,00 N -1,50
Départ Sud-Est meunier Récolte 2020 mars-juin 230,00 N  
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2020 mars-juin 275,00 N  
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2020 mars-juin 275,00 N  
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2020 mars-juin 265,00 N  
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2020 avr.-juin 219,00 N -1,00
Rendu La Pallice Récolte 2020 mars-juin 214,00 N -1,00
Fob Bordeaux Récolte 2020 avr.-juin 224,00 N -1,00
Fob Rhin Récolte 2020 mars-juin 228,00 N  
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2020 avr.-juin 212,00-213,00 N -0,50
Départ Sud-Est Récolte 2020 5 de mars 217,50 N  
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2020 avr.-juin 213,00 N -1,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2020 mars-juin 203,00 N  
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2020 mars-juin 208,00 N -2,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2020 avr.-juin 207,00 N -2,50
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2020 mars-juin 206,00 N -2,00
Départ Sud Côte-d'Or 62/63 kg/hl Récolte 2020 mars-juin 200,00 N -2,00
Départ Sud-Est 66-67 kg/hl Récolte 2020 mars-juin 203,00 N  
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 mars-juin 216,00 N -2,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 mars-juin 221,00 N -2,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2020 avr.-juin 495,00 N 3,00
Fob Moselle Récolte 2020 avr.-juin 499,00 N 3,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2020 avr.-juin 535,00 N 5,00
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2020 avr.-juin 540,00 N 5,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil mars 438,00 V -6,00
  48% pellets Brésil avr. 434,00 V  
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2020 mars-juin 277,00-279,00 N  
Départ Aisne fourrager Récolte 2020 mars-juin 280,00 N  
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2020 mars-juin 280,00 N  

Cotations des issues de meunerie du 23 février 2021

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 181,00-183,00 T  
  pellets dispo. 194,00-196,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 195,00-197,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 205,00-207,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 25 février 2021

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2380,00 T  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 890,00 T  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. n.p.    
  sans norme dispo. n.p.    

Evolution dollar / euro du 26 février 2021

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8250 euro
1 euro 1,2121 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 26 février 2021

Matières premières Clôture Chicago
Blé 655,00 cents/bois.
Maïs 555,50 cents/bois.
Ethanol 1,690 $/gallon
Soja 1405,25 cents/bois.
Tourteaux de soja 423,20 $/t
Huile de soja 51,34 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 26 février 2021

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2021 245,00
Mai 2021 229,50
Sept. 2021 199,75
Volume 36723
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2021 226,25
Juin 2021 220,00
Août 2021 215,75
Volume 1186
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2021 491,50
Août 2021 423,75
Nov. 2021 416,50
Volume 9512
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2021 698,50
Juin 2021 698,50
Sept. 2021 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2021 196,25
Juin 2021 196,25
Sept. 2021 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 26 février 2021

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Avr. 2021 61,50 $
Indices des frets maritimes du 25 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1700 -9,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1471 -14,00
Baltic Panamax Index (BPI) 2208 -68,00
Baltic Supramax Index (BSI) 1866 44,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1050 32,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne