Aller au contenu principal

Cotidienne du 26 octobre 2020
Tendance Céréales/Oléagineux du 23 octobre : la demande chinoise et la météo dopent les prix des céréales, le colza se replie en rapproché avec la hausse de l'euro

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Vendredi 23 octobre, les cours du maïs (au plus haut depuis quatorze mois) et du blé ont terminé en hausse sur le marché à terme de Chicago. Il en allait de même pour le contrat Maïs sur Euronext et, à un degré moindre, pour le contrat Blé du marché à terme européen. Les prix montaient également pour le blé et le maïs sur les marchés physiques hexagonaux. Ceux de l’orge fourragère progressaient également, installés au-dessus des 190 €/t désormais.

La présence chinoise à l’achat sur les marchés internationaux de grains pèse toujours sur les cours et des informations venant de Chine indiquent que « le gouvernement pourrait autoriser de nouveaux quotas d'importations » en maïs, selon l’AFP citant un acteur des marchés états-uniens. Ce vendredi, le système d’informations de l’USDA a enregistré une commande de 100 000 t de maïs pour une destination inconnue. Côté blé, l’achat égyptien de 165 000 t de blé russe (chargement entre le 1er et le 20 décembre, à un prix moyen de 278,54 $/t CAF, soit + 22,07 $/t par rapport au précédent appel d’offres du 22 septembre ; vendeurs : Louis Dreyfus pour 110 000 t et ADM pour 55 000 t) a également soutenu les cours outre-Atlantique. Les conditions météorologiques toujours très sèches sur la plupart des zones de récolte et de semis ont également contribué au mouvement de hausse des cours et des prix.

En France, le bulletin hebdomadaire de Céré’Obs, publié vendredi, fait état de semis de blé tendre évoluant de 12 % à 45 % (27 % en 2019). Le stade "levée" évolue de 3 % à 7 % (10 % en 2019). Les semis d’orge d’hiver évoluent de 17 % à 60 % (48 % en 2019). Le stade "levée" évolue de 4 % à 10 % (20 % en 2019) alors que les semis de blé dur débutent avec 5 % des surfaces prévues (2 % en 2019). Côté maïs, les conditions de culture "bonnes à très bonnes" du maïs grain sont stables à 58 % (58 % en 2019). Le stade "humidité du grain 50 %" est stable à 99 % (99 % en 2019). Le stade récolte évolue de 64 % à 77 % (42 % en 2019). La date médiane de ce stade présente une avance de neuf jours par rapport à la moyenne des cinq dernières années et de dix-sept jours par rapport à l’année précédente.

Sur le plan international, la Jordanie a lancé un nouvel appel d’offres (clôture le 28 octobre) sur 120 000 t de blé pour des départs sur quatre périodes de temps entre le 1er février et le 31 mars, et des volumes de 60 000 t possibles pour chaque chargement. RusGrain Union a indiqué, par ailleurs, que les exportations russes vers la Turquie représentent plus de 2 Md$ depuis le début de 2020. Plus de 52 % de cette valeur provient de l’exportation de blé (cependant en baisse par rapport à la même période de 2019 : 58 %). Les expéditions de blé russe vers la Turquie représentent 5,7 Mt et 1,2 Md$ sur la période considérée.

 

cours oléagineux 23102020

Les cours du colza sur Euronext ont cédé du terrain sur l’échéance rapproché (novembre), qui va bientôt clôturé, compte tenu du renchérissement de l’euro face au dollar, pénalisant l’attractivité des origines UE sur la scène mondiale. Outre l’effritement des cours mondiaux du pétrole, des raisons techniques sont également à l’origine de la baisse des prix, tant sur le marché à terme que sur le marché physique. Sur les échéances éloignées, les prix se sont stabilisés sur le marché à terme européen, tiraillés entre, d'un côté, le renforcement de la monnaie européenne par rapport au billet vert et le repli des cours du pétrole d’un côté et, de l'autre, la hausse de ceux du soja à Chicago et du canola à Winnipeg.

L’effritement des cours du pétrole à New York et Londres est lié à l’annonce de l’augmentation de la production en Libye.

Du côté du soja, la progression des prix à Chicago s’explique par la poursuite des intempéries (neiges, pluies, etc.) retardant la récolte états-unienne. Ces contraintes météorologiques devraient se poursuivre dans les jours à venir. Par ailleurs, malgré quelques pluies, les conditions de culture restent sèches en Argentine et au Brésil. Les autorités chinoises rapportent une hausse des importations de soja brésilien de 51 % entre septembre 2019 et 2020 (7,25 Mt). Au total, le pays a importé 9,8 Mt de soja en septembre 2020, en hausse de 19 % par rapport à l’an dernier. Les autorités états-uniennes ont annoncé que la Chine a accompli 71 % de l’objectif en termes d’achat de biens agricoles états-uniens, prévu par la première phase de l’accord commercial Chine/Etats-Unis signé en début d’année 2020.

En tournesol, les cotations sur le marché physique français ont progressé, sur fond d’offre moins importante que prévu, en France et en Europe de l’Est.

 

Marchés physiques français du 23 octobre 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2020 oct.-déc. 206,00 N 1,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2020 oct.-déc. 206,00 N 1,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2020 oct.-déc. 206,00 N 1,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2020 oct.-déc. 210,50-212,50 N 0,00
Fob Moselle meunier Récolte 2020 oct.-déc. 197,50 N 0,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2020 oct. 212,26   -0,83
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2020 oct. inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2020 oct. 213,96   0,17
Départ Marne BPMF Récolte 2020 janv.-juin 199,00 N  
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2020 oct.-déc. 195,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2020 oct.-déc. 198,00-202,00 N 0,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2020 oct.-déc. 210,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2020 oct.-déc. 270,00-275,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2020 oct.-déc. 270,00-275,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2020 oct.-déc. 265,00-270,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2020 oct.-nov. 188,50 N 3,50
Rendu La Pallice Récolte 2020 oct.-nov. 190,50 N 3,00
Fob Bordeaux Récolte 2020 oct.-nov. 193,50 N 3,50
Fob Rhin Récolte 2020 janv.-juin 197,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2020 oct.-nov. 186,00-187,00 N 3,00
Départ Sud-Est Récolte 2020 oct.-nov. 188,00 N 3,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2020 janv.-mars 194,00 N 2,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2020 oct.-déc. 179,00 N 1,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2020 janv.-mars 179,00 N 2,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2020 oct.-déc. 180,00 N 3,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2020 janv.-mars 177,00 N 2,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2020 oct.-déc. 175,00 N 0,00
Départ Sud-Est 66 kg/hl Récolte 2020 oct.-déc. 182,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 janv.-juin 196,00 N 1,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2020 janv.-juin 197,00 N 1,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2020 oct.-déc. 392,00 N -3,00
Fob Moselle Récolte 2020 oct.-déc. 393,00 N -3,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2020 oct.-déc. 415,00 N 5,00
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2020 oct.-déc. 415,00 N 5,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil oct. 430,00 V 7,00
  48% pellets Brésil 3 de nov. 430,00 V 7,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2020 oct.-déc. 222,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2020 oct.-déc. 223,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2020 oct.-déc. 227,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 20 octobre 2020

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 135,00-137,00 T  
  pellets dispo. 146,00-148,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 155,00-157,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 164,00-166,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 22 octobre 2020

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2095,00 T  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 720,00 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  normes hollandaises dispo. inc.    
  sans norme dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 23 octobre 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8435 euro
1 euro 1,1856 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 23 octobre 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 632,75 cents/bois.
Maïs 419,25 cents/bois.
Ethanol 1,520 $/gallon
Soja 1083,75 cents/bois.
Tourteaux de soja 386,40 $/t
Huile de soja 34,11 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 23 octobre 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2020 209,75
Mars 2021 209,50
Mai 2021 208,00
Volume 81807
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2020 196,50
Janv. 2021 191,00
Mars 2021 190,75
Volume 3393
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2020 392,00
Févr. 2021 397,25
Mai 2021 396,25
Volume 12406
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2020 698,50
Mars 2021 698,50
Juin 2021 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2020 196,25
Mars 2021 196,25
Juin 2021 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 23 octobre 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Déc. 2020 39,85 $
Indices des frets maritimes du 21 octobre Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1346 -4,00
Baltic Capesize Index (BCI) 2068 4,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1257 -16,00
Baltic Supramax Index (BSI) 972 -1,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 596 -1,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
[Covid-19] Les filières de la transformation des grains sereines sur les livraisons pendant le reconfinement
Si des inquiétudes sur l'impact économique de ce nouveau confinement se font sentir, les transformateurs de grains se veulent…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
« Naturalité et clean label dominent partout »
Dirigeant du laboratoire d’essai des matériels et des produits alimentaire (Lempa) basé à Rouen, Pierre-Tristan Fleury…
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne