Aller au contenu principal

Cotidienne du 17 novembre 2020
Tendance Céréales/Oléagineux du 16 novembre : le renchérissement du soja dope l'ensemble des marchés

© Samuel Cauchois La Dépêche Le Petit Meunier

Les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 16 et 17 novembre, dans le sillage du marché à terme européen. A Chicago, si le contrat Maïs a également gagné du terrain, celui du blé en a perdu, dans le même temps. C’est le soja sur le CBOT qui a mené la danse, le marché étant tendu dans l’attente de l’arrivée sur le marché de la marchandise brésilienne. Le maïs états-unien a également été soutenu par la baisse du rendement prévisionnel aux Etats-Unis et en Ukraine, ainsi que la hausse des achats chinois. Notons que l’euro s’est renforcé face au dollar, rendant la marchandise européenne moins compétitive sur le marché mondial. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Leggo, un projet collectif pour la filière légumineuse du Grand Ouest
Le Grand Ouest s’organise pour construire une filière et produire des légumineuses à destination de l’alimentation humaine.
Récolte mondiale de blé 2021/2022 attendue comme record par le CIC, tout comme les stocks
Le Conseil international des céréales (CIC) a livré ses premières projections concernant la récolte mondiale de blé 2021/2022.…
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Eurogerm démarre une opération de rachat par le management
L’entreprise de Dijon a annoncé un projet de cession de contrôle de son capital à Naxicap Partners.
Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne