Aller au contenu principal

Filière colza
Soufflet lance "Colz'Avenir 2022", pour soutenir la production française de colza

Le groupe Soufflet s'engage à prendre en charge une partie du risque de retournement de parcelles de colza, à condition que les agriculteurs respectent un certain cahier des charges.

© Tatius (Pixabay)

La sole hexagonale de colza pour la campagne commerciale 2021/2022 est passée sous la barre des 1 Mha. Face à ce constat alarmant, le groupe Soufflet a annoncé via le 5 juillet le lancement de son projet "Colz'Avenir 2022", destinée à soutenir la filière nationale.

Montant de la prise en charge: entre 90 €/ha et 180 €/ha

La principale mesure de ce projet est l'engagement pris par le négociant de partager avec le producteur de colza une partie du risque de retournement de parcelles, phénomène dont la fréquence a augmenté ces dernières années. Dans le détail, "en cas de retournement malgré le respect du cahier des charges et confirmé par cartographie satellitaire de la biomasse des parcelles, Soufflet Agriculture prend en charge une partie des montants investis sur le colza. Le montant de la prise en charge varie de 90 à 180 €/ha selon la période de retournement". 

Cet engagement sera pris dès les semis de colza 2021. Soufflet précise que cette mesure a été testée lors de la campagne 2020/2021 auprès de 400 agriculteurs, représentant 10 000 ha de colza environ.

Une offre construite avec Bessé Agro

"Colz'Avenir a été développé par Soufflet Agriculture en partenariat avec Bessé Agro (Conseil en Assurances). Cette nouvelle offre a été présentée en mai et juin 2021 aux 1 500 agriculteurs présents sur les 17 plateformes techniques mises en place par Soufflet Agriculture", explique par ailleurs le communiqué.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Prix des Céréales le 30 juillet : nouvelle hausse en blé tendre et en orge fourragère, dopés par les intempéries

Les cours des céréales à paille françaises ont de nouveau progressé sur leur marché physique respectifs entre les 29 et 30…

Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Ebro Foods cède une partie de Panzani au fonds CVC Capital
L’opération concerne les pâtes sèches, le couscous, les sauces et la semoule.
Prix des Céréales le 23 juillet : hausse du blé français avec le retour des pluies

Si les cours du blé et du maïs ont marqué le pas outre-Atlantique sur le marché à terme de Chicago, sur fond d’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne