Aller au contenu principal

Saipol rachète Centre Grains

Centre Grains, appartenant anciennement à Axéréal, comprend sept salariés, ainsi que des installations de stockage et d’exportation de matières premières.

Le site de Sète regroupant les installations de Saipol et de Centre Grains
© 4vents-Saipol

La filiale industrielle du groupe Avril, Saipol, a annoncé, le 3 octobre par voie de communiqué, avoir racheté dans sa totalité la société Centre Grains basée à Sète (Hérault), détenue jusque-là par Axéréal. Le montant de la transaction n'a pas été transmis.

Le communiqué rappelle que Centre Grains fut créé en 2010 afin « de développer les flux de céréales et d’oléagineux sur le port de Sète ». La société se dédie actuellement à l’accompagnement des activités de l’usine de Saipol se trouvant sur le même site, soit la réception de graines oléagineuses, l’expédition des produits et coproduits de l'usine : tourteaux et huiles/biodiesel.

« L’acquisition de Centre Grains entre dans notre stratégie globale de réinvestissement sur Sète. La pérennisation de ces capacités de stockage de notre site, en complément de la fiabilisation de nos outils industriels, sur lesquels nous prévoyons d’investir à partir de 2023, ancre notre volonté de faire de Saipol Sète un pilier de notre développement en faveur de la décarbonation des énergies et de la fourniture de protéines, notamment à l’export », déclare dans le communiqué Christophe Beaunoir, directeur général de Saipol.

Centre Grains, qui emploie sept salariés, dispose d’un silo de stockage de graines d’une capacité de 33 000 t, sur douze cellules, ainsi que d’un hangar de stockage à plat d’une capacité de 17 000 t accueillant graines, tourteaux, et coques de tournesol. L’entité dispose par ailleurs de deux quais pouvant réceptionner simultanément deux péniches et un panamax, et deux portiques de chargement/déchargement.

Saipol dispose de son côté d’une usine de trituration d’une capacité de 600 000 t/an de graines de colza, comptant 89 salariés. Le site est capable de vendre environ 300  000 t/an de tourteaux ainsi que 250 000 t/an de biodiesel et d’huiles prétraitées. L'industriel précise que les emplois seront conservés malgré le rachat.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Des exportations de céréales record depuis plus de dix ans au départ de Dunkerque
La campagne commerciale hexagonale de céréales 2022/2023 a démarré sur les chapeaux de roues, confirme l'opérateur portuaire Nord…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Coopérative - Malgré la grippe aviaire, Maïsadour se refait une santé financière en 2021/2022
Le chiffre d'affaires du groupe coopératif Maïsadour rebondi de 11% entre 2020/2021 et 2021/2022, pour atteindre 1,415 milliard d…
Prix des céréales - Cours du blé et du maïs en retrait sur fonds de crise énergétique
L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 1er et le 2 décembre, expliquée par La Dépêche Le…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne