Aller au contenu principal

Saipol et Yara France en partenariat pour renforcer la production de colza durable

Le partenariat entre le triturateur Saipol et le fabricant d'engrais Yara France, filiale de Yara International, a pour objectif de promouvoir l'usage d'ammonitrate dans les colzas hexagonaux, jugés moins émetteur de gaz à effet de serre (GES) que la solution azotée.

© blickpixel - Pixabay

Le triturateur Saipol, filiale du groupe Avril, a annoncé la signature d'un partenariat avec Yara France, filiale française du fabricant norvégien d'engrais Yara International, afin de « promouvoir la filière colza bas carbone en France », dans un communiqué du 5 avril.

 

 

Dans le détail, il s'agit de promouvoir l'usage d'ammonitrate, produit par Yara, dans les parcelles françaises de colza, « permettant de réduire de 15% l'empreinte carbone par rapport à une fertilisation à base de solution azotée ».

Saipol prendra de son côté en compte l'usage du fertilisant dans son mode de calcul définissant le bonus GES (gaz à effet de serre) lors de la commercialisation des graines via la plateforme Oleoze. « Il ne s’agit là que d’une première étape de cette collaboration à l’heure où Yara annonce notamment s’associer avec une coopérative suédoise pour la mise en marché des premiers volumes d’engrais décarbonés en Europe à horizon 2023 ». Saipol fait référence à l'accord commercial révélé le 13 janvier 2022 entre Yara et Lantmännen au sujet de la fourniture par le premier au second d'ammoniac décarboné, provenant d'énergies renouvelables en Europe, notamment l'hydroélectricité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Prix des céréales le 16 mai : l’Inde met le feu aux cours mondiaux du blé… et du maïs

Les principaux cours des contrats Blé et Maïs ont bondi, lundi 16 mai 2022, tant en Europe sur Euronext que sur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne