Aller au contenu principal
Font Size

Coproduits animaux
À quand la volorisation organique ?

Saria Industries, l’une des principales sociétés qui traitent des coproduits animaux en France (de l’équarrissage, des abattoirs, des conserveries de poissons et des boucheries), attend avec impatience une évolution de la réglementation nationale permettant la valorisation des protéines animales en engrais. Lors d’un point presse tenu le 9 juin à Paris, les dirigeants de Saria Industries ont rappelé que l’Europe a autorisé récemment l’utilisation des protéines animales transformées (Pat) dans les engrais. La plupart des pays de l’UE ont adopté cette autorisation. Mais pas la France, où plus de 200.000 tonnes de ces protéines sont réduites en fumée. En outre, l’incinération coûte 40 à 50 euros la tonne, ce qui représente une perte d’environ 10 millions d’euros pour les filières d’élevage, a indiqué Patrick Coelenbier, directeur commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
Argus Media s'offre la société de conseil Agritel
Agritel souhaite devenir une agence de report de prix (PRA, Price reporting agency). Argus Media peut le lui permettre à terme.
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne