Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des oléagineux - Régression des prix du colza, dans le sillage du soja à Chicago et du canola à Winnipeg

L’évolution des prix du colza et du tournesol français entre le 20 et 21 février 2024, expliquée par La Dépêche Le petit meunier.   


 

© Studio Réussir

Les cours de la graine de colza sur Euronext et le marché physique français ont cédé du terrain entre les sessions du 20 et du 21 février, conséquence de la baisse de ceux du soja à Chicago et du canola à Winnipeg. La hausse de l'huile de palme à Kuala Lumpur a tempéré le recul des prix, tout comme celle, succincte, du pétrole à New York et Londres.
 
En soja, le repli valeurs à Chicago s'explique par l'avancée des récoltes en Amérique du Sud, qui exerce une forte concurrence sur les origines États-uniennes. La Bourse de Buenos Aires s'attend à des pluies dans les prochains jours en Argentine, susceptible de booster la production de soja 2024. 
 
Du côté du canola canadien à Winnipeg, le recul des prix est lié à la remontée du dollar canadien face aux monnaies concurrentes, renchérissant le coût des origines canadiennes sur la scène internationale.
 
Du côté de l'huile de palme, la hausse des prix à Kuala Lumpur est justifiée par le recul du ringgit face au dollar États-Unien, redonnant de l'attractivité aux origines malaisiennes sur le marché international. Néanmoins, les exportations nationales restent réduites pour le moment, compte tenu d'une demande internationale amorphe.
 
Du côté du pétrole, la progression des valeurs à New York et Londres est liée aux tensions en mer Rouge. Notons que le marché s'attend à une remontée des stocks hebdomadaires aux États-Unis, et à ce que la banque centrale états-unienne n'abaisse pas ses taux tout de suite, susceptible de peser sur la croissance économique mondiale et donc la demande.
 
Le rapport hebdomadaire d'Euronext sur les positions des opérateurs sur son contrat à terme graine de colza rapporte que les utilisateurs financiers ont réduit leur position nette courte  d’environ 7 500 lots, pour tomber autour de 44 000 lots.
 
Les Etats de l'UE ont approuvé mercredi la reconduction de l'exemption des droits de douane pour les importations agricoles ukrainiennes, mais assortie de "mécanismes de sauvegarde" renforcés pour limiter leur impact, au cœur des récentes manifestations d'agriculteurs à travers l'Europe, rapporte l'AFP (Agence France Presse). Reste à savoir si cela calmera la colère des agriculteurs européens. La réponse tend plutôt du côté négatif, et la circulation des grains, notamment entre la Pologne et l'Ukraine, risque encore d'être perturbée, source de variation des frais et des flux logistiques, et donc des prix.
 
En tournesol, les cotations n'ont guère évolué sur le marché physique français.

 

Marchés physiques français du 21 février 2024 (base juillet pour les céréales)

TournesolSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Bordeauxoléique Récolte 2023avr.-juin410,00N15,00
Rendu Saint-Nazaireoléique Récolte 2023avr.-juin410,00N2,50
ColzaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu RouenRécolte 2023avr.-juin416,00N-6,00
Fob MoselleRécolte 2023avr.-juin422,00N-5,00
Tourteaux de sojaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Montoir48% pellets Brésilmars462,00V-6,00
 48% pellets Brésilavr.446,00V-5,00
PoisSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Marnefourrager Récolte 2023févr.-marsinc.  
Départ Somme/Oisefourrager Récolte 2023févr.-marsinc.  

Cotations commerciales des produits laitiers du 15 février 2024

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 21 février 2024

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9252 euro
1 euro1,0809 dollar

Soja 1160,75 cents/bois. Tourteaux de soja 342,00 $/t Huile de soja 44,83 cts/livre

Colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mai 2024422,25
Août 2024420,50
Nov. 2024425,50
Volume8537
Huile de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023698,50
Juin 2023698,50
Sept. 2023698,50
Volume0
Tourteaux de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023196,25
Juin 2023196,25
Sept. 2023196,25
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 21 février 2024

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Avr. 202477,91 $
Indices des frets maritimesdu 21 févrierVariation
Baltic Dry Index (BDI)167644,00
Baltic Panamax Index (BPI)1673-33,00
Baltic Capesize Index (BCI)2543134,00
Baltic Supramax Index (BSI)115425,00
Baltic Handysize Index (BHSI)61317,00

Les plus lus

À qui profitent vraiment les dons de blé russe?

Li Zhao Yu, Yann Lebeau, Roland Guiraguossian et Delphine Drignon, experts du département relations internationales…

Crues dans l'Yonne : quelques questionnements sur les rendements à venir

Les pics de crues atteints, tout va dépendre maintenant de la rapidité des eaux à baisser.

Pourquoi le Maroc devrait encore importer beaucoup de céréales en 2024/2025?

Yann Lebeau, responsable du bureau de Casablanca au sein du département relations internationales d’Intercéréales, a fait le…

Oléagineux - Comment Saipol va accroître ses capacités de trituration à Sète et Lezoux

L'usine de Sète de la société Saipol, filiale du groupe Avril, triture de la graine de colza, tandis que celle de Lezoux broie…

Incendie - Quand va redémarrer l'usine de trituration de colza de Sète de Saipol ?

L'usine de Saipol dispose d'une capacité annuelle de trituration de graine de colza de 600 000 t à 700 000 t. L'unité d'…

L'Inde redevient importateur en blé malgré une production record

L'Inde continue d'être un gros consommateur de blé.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne