Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des oléagineux - Rapport StatCan légèrement haussier, celui de l'USDA plutôt baissier, petit rebond des prix du colza

L’évolution des prix du colza et du tournesol français entre le 7 et le 8 février 2024, expliquée par La Dépêche Le petit meunier.   

© Réussir SA

Les prix de la graine de colza ont très succinctement rebondi entre les sessions du 7 et du 8 février sur Euronext et le marché physique français, compte tenu de la petite hausse de ceux du canola canadien à Winnipeg. Ceux du soja à Chicago évoluaient eux aussi à la hausse, malgré plusieurs éléments fondamentaux baissiers. Les cours du pétrole à New York et Londres grimpaient, compte tenu des tensions au Moyen-Orient.

Concernant le canola canadien, la progression des valeurs à Winnipeg s'explique par un rapport de StatCan jugé plutôt haussier. Certes, les stocks au 31 décembre 2023 montent par rapport au 31 décembre 2022, passant d'un peu moins de 12,7 Mt à un peu plus de 12,8 Mt, mais dans des proportions inférieures aux attentes du marché. 

Du côté du soja à Chicago, la hausse des prix est à mettre sur le compte de la progression de ceux de l'énergie fossile, mais aussi de la révision à la baisse de la production brésilienne 2024 par la Conab, institution dépendante du ministère de l'agriculture local, en dessous de la barre psychologique des 150 Mt. En revanche, les chiffres du rapport mensuel de l'USDA sur l'état de l'offre et de la demande mondiales se sont avérés bien différents, estimant la moisson 2024 au Brésil à un niveau bien plus élevé que celui affiché par les autorités brésiliennes, à 156 Mt. Dans ce contexte, les opérateurs sont quelque peu dans le flou. De plus, l'USDA a revu à la hausse ses prévisions de stocks de fin de campagne commerciale 2023/2024 aux États-Unis. Autre élément baissier, les ventes extérieures hebdomadaires États-uniennes à l'export se sont avérés en-dessous des attentes du marché, à seulement 350 000 t la semaine passée.

En tournesol, les cotations sont inchangées sur le marché physique français.

Fondamentaux :

- Brésil, soja, production : 149,4 Mt en février 2024, en recul de 5,9 Mt par rapport à janvier 2024 (source : Conab);

- Brésil, soja, production : 156 Mt en février 2024, en recul de 1 Mt par rapport à janvier 2024 (source : USDA);

- Argentine, soja, production : 50 Mt en février 2024, un chiffre stable par rapport à janvier 2024 (source : USDA);

- États-Unis, soja, stocks de fin de campagne commerciale 2023/2024 : 315 millions de boisseaux (Mbu) en février 2024, 280 Mbu en janvier 2024 (source : USDA);

- Canada, canola, stocks : 12,81 Mt au 31 décembre 2023, 12,68 Mt au 31 décembre 2022 (source : StatCan).

 

Marchés physiques français du 8 février 2024 (base juillet pour les céréales)

TournesolSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Bordeauxoléique Récolte 2023avr.-juin395,00N0,00
Rendu Saint-Nazaireoléique Récolte 2023avr.-juin390,00N0,00
ColzaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu RouenRécolte 2023avr.-juin405,00N2,00
Fob MoselleRécolte 2023avr.-juin413,00N2,00
Tourteaux de sojaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Montoir48% pellets Brésilmars459,00V-4,00
 48% pellets Brésilavr.442,00V-3,00
PoisSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Marnefourrager Récolte 2023févr.-mars275,00N0,00
Départ Somme/Oisefourrager Récolte 2023févr.-mars275,00N0,00

Cotations commerciales des produits laitiers du 8 février 2024

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 8 février 2024

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9295 euro
1 euro1,0758 dollar

Soja 1193,50 cents/bois. Tourteaux de soja 347,10 $/t Huile de soja 47,94 cts/livre

Colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mai 2024412,50
Août 2024412,50
Nov. 2024418,25
Volume14425
Huile de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023698,50
Juin 2023698,50
Sept. 2023698,50
Volume0
Tourteaux de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023196,25
Juin 2023196,25
Sept. 2023196,25
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 8 février 2024

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Mars 202476,22 $
Indices des frets maritimesdu 8 févrierVariation
Baltic Dry Index (BDI)1473-14,00
Baltic Panamax Index (BPI)147429,00
Baltic Capesize Index (BCI)2196-67,00
Baltic Supramax Index (BSI)10503,00
Baltic Handysize Index (BHSI)570-4,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Prix du blé tendre : « On pourrait dans les deux prochains mois tomber autour des 220 $/t »

Les stocks mondiaux de blé sont restreints, mais la Russie reste très agressive sur le marché international.

 

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne