Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des oléagineux - Le colza européen poursuit sa progression, dans un contexte de météo adverse

L’évolution des prix du colza et du tournesol français entre le 22 et 23 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit meunier.   

© Réussir SA

Les cours du colza européen ont gagné du terrain entre le 22 et le 23 mai sur Euronext et le marché physique français, à la faveur d'achats techniques. La météo affectant les cultures en Ukraine et en Europe continue de retenir l'attention des marchés. 

Les prix du canola canadien progressaient également à Winnipeg, alors que les semis sont en retard par rapport à l'année dernière dans toutes les provinces productrices. La poursuite de la baisse du dollar canadien par rapport au billet vert états-unien favorise également la compétitivité du canola canadien sur les marchés mondiaux. 

Les prix de la graine de soja, à l'inverse, se repliaient légèrement sur le CBOT, dans le sillage de ceux de l'huile de soja et du pétrole à New York et Londres. Le conseil international des céréales (CIC) a révisé à la hausse sa prévision de stocks mondiaux de fin de campagne pour 2024-2025, ce qui a aussi pesé sur le complexe soja états-unien.

Après une journée de fermeture des marchés mercredi, l'huile de palme clôturait en hausse à Kuala Lumpur. Le gain de compétitivité de cette huile face aux huiles de colza et soja a provoqué une hausse de la demande, ce qui a tiré les prix vers le haut. De plus, l'affaiblissement du ringgit malaisien face au dollar plaidait également pour une amélioration de la compétitivité des exportations d'huile de palme depuis la Malaisie.

Les cotations du tournesol sont reconduites sur le marché physique hexagonal, sur fond de marché atone.

 

Fondamentaux :

  • Monde, soja, stocks finaux : 68 Mt (2023-2024) et 78 Mt (2024-2025) contre 75 Mt le mois dernier (source : CIC) ;
  • Etats-Unis, soja, ventes hebdomadaires à l'exportation : 344 000 t la semaine passée (source : USDA).

 

Cotations des marchés physiques français du 23 mai 2024 

TournesolSpécificationsÉchéanceeuro/t 
Rendu Bordeauxoléique Récolte 2023juil.-août445,00N
Rendu Saint-Nazaireoléique Récolte 2023juil.-août445,00N
 
ColzaSpécificationsÉchéanceeuro/t 
Rendu RouenRécolte 2024juil.-sept.486,00N
Fob MoselleRécolte 2024juil.-sept.495,00N
 
Tourteaux de sojaSpécificationsÉchéanceeuro/t 
Départ Montoir48% pellets Brésilmai465,00V
 48% pellets Brésiljuin461,00V
 
PoisSpécificationsÉchéanceeuro/t 
Départ Marnefourrager Récolte 2023mai-juin305,00N
Départ Somme/Oisefourrager Récolte 2023mai-juin308,00N
 

Cotations commerciales des produits laitiers du 23 mai 2024

ProduitsSpécificationsÉchéanceeuro/t 
Poudre de laitDépart NBPL à 30 jours 5% H BT vracdispo.2320,00N
Poudre de lactosérumDépart NBPL à 30 jours, BILA pH 6 vracdispo.655,00N
Babeurresans normedispo.n.p. 
 normes hollandaisesdispo.n.p. 


 

Réc.:Récolte; dispo.:disponible; Inc.:incoté; N:Nominal; T:Traité; V:vendeur.
 

Evolution dollar/euro au 23 mai 2024

 

Cotations des marchés à terme, 23 mai 2024

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9213 euro
1 euro1,0854 dollar
 
Matières premièresClôture ChicagoUnité
Soja1239,25cts/bois.
Tourteaux de soja376,70$/t
Huile de soja45,19cts/livre
boiss. : boisseau.

Clôture des marchés à terme européens du 23 mai 2024

   
Colza Euronext
EchéanceClôture
Août 2024495,00
Nov. 2024502,75
Févr. 2025505,50
Volume19778
 
Engrais azotés UAN30 Euronext
EchéanceClôture
Mars 2022157,00
Juin 2022157,00
Sept. 2022157,00
Volume0
   

Cotations des marchés internationaux au 23 mai 2024

Energie/SucreEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Juil. 202476,87 $
Sucre LondresAoût 2024539,70 $/t
Sucre New-YorkJuil. 202418,26 cts/livre
 
Indices des frets maritimes du 23 mai
Baltic Dry Index (BDI)1796
Baltic Panamax Index (BPI)1832
Baltic Capesize Index (BCI)2584
Baltic Supramax Index (BSI)1345
Baltic Handysize Index (BHSI)686

Les plus lus

Moissons 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Épandage d'engrais sur blé tendre au printemps
InVivo s’attend à une taxation des engrais produits à partir d’énergies fossiles à l’horizon 2026

L’entreprise FertigHy, dont le groupe InVivo et Heineken sont actionnaires, prévoit la mise en place de taxes européennes sur…

Céréales : quels sont les principaux désaccords entre analystes privés et l'USDA au sujet des bilans mondiaux ?

Le rapport de l'USDA du 12 juin s'est avéré plutôt baissier pour les prix mondiaux du blé et du maïs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne